Manif intersyndicale à Strasbourg: 1700 selon la police, 3000 selon un comptage indépendant

1700 selon les Renseignements territoriaux, 3000 selon Jean-Pierre, un compteur indépendant.
Une manifestation bien suivie avec des fonctionnaires et aussi des salariés du privé.
Très peu de slogans scandés, à l’exception du dynamique cortège des Jeunes communistes ainsi que le point fixe du NPA, rue de la Douane, en faveur des migrants, juste à côté du square du 17 octobre 1961 où on se réunira le prochain 17 octobre pour que toute la lumière soit faite sur les massacres de Papon-de Gaulle à Paris. Un bref incident à cet endroit quand un fasciste s’est mis à crier, vite interrompu par le NPA, puis ce triste sbire a été coursé et interpellé par la police en civil. On verra sous peu qu’il ne suffit pas d’être nombreux dans la rue ou en grève. Encore faut-il un stratégie et une tactique pour renverser ce gouvernement (nouveau) et le président.

Police surarmée






























vidéos à suivre

Similar posts

1 Commentaire

  1. Bonjour,

    Afin de respecter la déontologie des journalistes, nous demandons un rectificatif de l’article paru dans la Feuille de Chou le 9 octobre 2018 (“Manif intersyndicale…”).

    “Le point fixe du NPA” était en réalité une action du Collectif “D’ailleurs Nous Sommes d’Ici” 67. Ce collectif rassemble des militant-e-s de différentes organisations, ainsi que des militant-e-s non encarté-e-s.

    Salutations,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !