Grève de la faim contre le GCO/ La police à l’église!

Engins de terrassement Vinci D222 entre Ittenheim et Achenheim


Grève de la faim à l’église protestante Saint-Michel de Bischheim









Chantier RN 4 et D222

DNA
“Les travaux du GCO perturbés ce mardi matin par des opposants, à Vendenheim”

Depuis 9 h ce mardi matin, moins d’une dizaine d’opposants au GCO jouent au chat et à la souris dans la forêt du Grittwald, à Vendenheim, où la SANEF doit intervenir, dans le cadre des travaux de déboisements prévus pour le GCO.

« Dès qu’ils nous voient, les agents arrêtent les engins et font une pause », ont témoigné deux jeunes gens, militants écologistes et zadistes de Kolbsheim, toujours mobilisés pour entraver le chantier.

Une poignée de gendarmes de la brigade de Mundolsheim ont veillé à interdire l’accès des parcelles concernées et à tenir les militants derrière les filets de protection des batraciens. Peu avant midi, deux représentants du maître d’œuvre se sont rendus sur place pour évaluer la situation.

La feuille de chou

Les grévistes de la faim étaient place Kléber pour discuter avec les Strasbourgeois-es et contrebalancer les mensonges de la propagande pro-GCO. Accueil très favorable et débats avec les passant-e-s. Tous les après-midi ils-elles reviendront. Ce mardi, semaine de réunion du Parlement européen, José Bové est venu saluer et soutenir ceux qui mettent leur santé en jeu contre ce contournement obsolète et inutile.
Une délégation avec Martine Wonner et Alsace Nature a été reçue lundi soir au ministère de l’écologie, par François de Rugy, accompagné de la ministre des transports. Rencontre peu utile où vers la fin le ministre a redemandé un dossier sur les alternatives au GCO. Comme s’il ne les connaissait pas, en particulier divers services de l’État qui ont déjà travaillé dessus. La délégation a finalement accepté pour faire preuve de bonne volonté de procurer ce dossier. Sans grande illusion.

Vers 18 h, les grévistes de la faim sont retournés à leur QG l’église Saint-Michel. La plupart dorment sur place. Peu après, ils ont eu de la visite sous la forme de trois policiers de la nationale qui disaient avoir été invités à entrer. La police à l’église, un spectacle curieux. Ils prétendaient venir s’enquérir de la sécurité des participants à la grève de la faim! Se prennent-ils pour le médecin qui est intervenu après leur départ? Comme ils ont été filmés en direct par la Feuille de chou, ils ont d’abord prétendu que c’était interdit, puis que la diffusion de ces images l’était. Double erreur de leur part, ignorance ou intimidation, on ne sait. L’un d’eux a demandé à contrôler l’identité du filmeur. Mais cela ne s’est pas fait de suite. Lorsque le blogueur est sorti, les trois policiers l’ont invité, dans le sas de sortie, donc encore dans l’église, à monter ses papiers. Accompagné d’un témoin, on a fini par présenter un vieux permis de conduire, de plus de cinquante ans tout en disant que c’était un acte inutile, car ce blogueur, à l’occasion organisateur de manifestations de rue, est connu, pour parler comme les policiers, depuis plus de cinquante ans, par les services, y compris le DDSP. Il est cependant permis de se demander si les policiers étaient habilités à pénétrer ainsi dans une église, un lieu privé et à y effectuer un tel contrôle.

Circulaire du 23 décembre 2008 du Ministère de l’Intérieur
Le droit de filmer la police

htttp://la-feuille-de-chou.fr/archives/89152

Similar posts
  • Stocamine éjecté de la restitution du... Merci à la correspondante qui a attiré l’attention de la Feuille de chou sur cet article de Rue89Strasbourg On y ajoutera, sous peu, (au retour de la manif Gilets Jaunes…) des commentaires sur le rendu de cette réunion envoyé par mail à chacun.e qui ne transcrit pas les interventions orales des 50 intervenants mais seulement [...]
  • Archives: Avec la mairie de Vendenhei... Il était une fois…Es war einmal… Du temps que les arbres de la forêt du Krittwald n’avaient pas été abattus (dont les quatre chênes face au Club canin) quand la mairie de Vendenheim arborait fièrement son opposition au Grand Contournement Ouest de Strasbourg. N’est-ce pas, M. Pfrimmer? Avec la mairie de Vendenheim, contre le GCO [...]
  • Migrants Strasbourg D’ailleurs Nous Sommes D’ici 67 communiqué de presse le 1 février 2019   Strasbourg  la forteresse   On se rappelle dernièrement les campements de migrant-e-s laissé-e-s  dans le froid et dans la précarité à Strasbourg. Encore une fois la Préfecture et la Mairie n’avaient pas pris leur responsabilité. Il aura fallu la campagne d’interpellation des [...]
  • Avenir du territoire après la fermetu... [...]
  • GCO non merci: deux blocages pour le ... D 45 près du spot de Kolbsheim, les zadistes et leurs ami.e.s bloquent le chantier GCO D 45, le jour se lève sur le chantier du GCO; les salariés sont bloqués. Un camion de Vinci stoppé sur la D 45; on établit la circulation alternée,pour que les gens puissent aller au boulot; puis, une fois [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.