Rassemblement anti GCO autour des grévistes de la faim, dans une ville occupée par la police

Arrivée

Aurélie parle

ZAD du Moulin

ZAD du Moulin solidaire des grévistes de la faim from feuille de chou on Vimeo.

Départ

Paroles de grévistes de la faim contre le GCO from feuille de chou on Vimeo.

Dès le début, l’annonce a été fait que le président Macron n’avait pas répondu à la demande des grévistes de la faim, après 14 jours de jeune intégral, sauf eau et tisane, d’être reçus.

Dominique-Jacques Roth, psychanalyste et auteur

Monsieur le Président,

Le démarrage des travaux du GCO contre vents et marées, illustre la prévalence des multinationales et le déni explicite de la situation climatique malgré le dernier rapport alarmant du GIEC, alors que vous-même insistiez sur « la nécessité de faire des choix clairs et profonds pour changer notre manière de produire et de nous déplacer ».
Cette contradiction dans les faits suscite une incompréhension maximale alors que vous venez de renoncer à NDDL et à l’autoroute Lyon-St Etienne.
Nous vous rappelons que la réalisation de ce projet diminuerait le trafic seulement de 5% à 7 % sur l’A 35 mais elle l’accroîtrait considérablement sur le GCO moyennant le déferlement des poids lourds du Nord de l’Europe suite au raccord du Bienwald, hypothèse dont les répercussions (10,20, 30% de plus ??) n’ont fait l’objet d’aucune étude. A quoi s’occupent les services de l’Etat ? 
Admettant que le GCO ne résoudra pas le trafic, un quintet d’élus aux commandes font néanmoins de ce projet un préalable à la requalification de l’A35 en boulevard urbain, -d’ailleurs tout aussi insusceptible de fluidifier le trafic- et aux mesures plus douces préconisées par des dizaines d’associations et des centaines d’élus opposés au projet !
En dépit de centaines de lettres qui vous demandent d’abandonner les travaux du GCO… en dépit de l’appel de 200 élus qui vous convient à rencontrer les grévistes de la faim exposant leurs vies pour interrompre ce projet, vous auriez choisi d’ignorer leur invitation.
Ils entendent parler à Jupiter en personne, et non à ses représentants !
Nous vous rappelons que jamais la rue n’a été envahie par la population pour réclamer la réalisation de cet ouvrage, alors que depuis des années, de multiples manifestations à Strasbourg et dans les villages, s’y sont opposées. Pourriez-vous en tenir compte ?
6700 hectares de terres ont déjà été bétonnés en Alsace ces 12 dernières années et le Bas-Rhin est d’ores et déjà le département leader en matière d’AVC.
Entendez-vous que le report du trafic de transit à quelques kilomètres seulement de la ville, s’inscrit mensongèrement dans une politique de décongestion et d’amélioration de la qualité de l’air dans l’agglomération de Strasbourg ?
Les nano particules les plus dangereuses pour l’organisme pouvant être transportées sur des dizaines voire des centaines de kilomètres sous l’effet des vents dominants de Sud Ouest, la qualité de l’air sur des kilomètres entourant ce tracé, en serait fatalement dégradée.  
L’Alsace n’a pas vocation à devenir la région martyre sacrifiée sur l’autel d’un axe Nord Sud auquel elle n’a rien à gagner.
Quelqu’un dans votre entourage vous a-t-il jamais rendu attentif au fait que la mise en œuvre d’alternatives plus douces, remises encore il y a quelques jours en main propre à vos ministres, permettrait de décongestionner le trafic à moindres frais financier et sanitaire, sans faire de cet ouvrage un préalable absurde ? 
Pourquoi refusez-vous de renoncer au GCO ?  Pour consentir aux désidératas de VINCI? Ses profits ont-ils plus d’importance que l’équilibre écologique d’une région, que la santé d’une population et des grévistes de la faim qui mettent leurs vies en danger pour que vous en preniez acte ? 
Après 7 avis négatifs relatifs à un projet pour lequel une DUP datant de dix ans, renouvelée quasi concomitamment aux avis radicalement défavorables du Conseil National de Protection de la Nature en décembre dernier, pour que la stupidité ne soit pas cette force très puissante dont parle l’auteur de « 21 leçons pour le XXIème siècle », s’acharner sur l’Alsace en construisant un ouvrage en tout point contraire aux résolutions de la COP 21 et aux avertissements de l’OMS, ignorer la demande que vous adressent les grévistes de la faim, placerait non seulement la contradiction entre vos dires et vos actes dans une lumière crue, mais participerait à dé-civiliser la planète en assumant sciemment un projet écocide et humainement létal.
Monsieur le Président, dans quelques heures vous serez à Strasbourg.  Il ne tient qu’à vous de décréter l’arrêt de ces travaux écocides.
Vous donneriez ainsi un signal fort et non équivoque de votre sensibilité et de votre attachement à la sauvegarde de la biocénose, conforme à votre discours de New York.
Puissiez-vous l’entendre !
.

Folie sécuritaire

Des centaines de policiers occupent la ville, autour du secteur privatisé par Macron pour recevoir le président allemand Steinmeir, mais aussi aux abords de la place de la Bourse et de l’Etoile où se sont rassemblés, au pied de la statue de Gandhi, au moins 500 manifestants venus soutenir les grévistes de la faim très applaudis au moment de leur arrivée groupée. Affaiblis et ayant déjà perdu jusqu’à 8 kg pour certains, ils sont cependant restés assis pendant près d’une heure avant de regagner l’église protestante Saint-Michel à Bischheim qui les accueille jour et nuit.. Ils-elles ont pris la parole ainsi que plusieurs orateurs-trices dans un silence total et une ambiance de sérieux recueilli et reconnaissant.

Anti GCO bloqués par la police from feuille de chou on Vimeo.

Après la fin de ce rassemblement statique, quelques dizaines de manifestants se sont dirigés vers la ville. Mais ils-elles ont été stoppé.e.s rapidement dès le pont près du Centre administratif. Des renforts sont arrivés. Après quelques slogans et prises de parole, des manifestants ont voulu quitter individuellement les lieux vers le centre pour rentrer chez eux. On a été bloqués longtemps; et même le tram de la CTS a été bloqué par les CRS sur-armés dès lors que quelques manifestants y sont montés. Peu après, des personnes ont été contrôlées. Et les CRS ont exigé qu’on parte vers l’autre pont près du Conservatoire. Là, rebelote, des policiers plus hargneux ont refusé le passage. Un camarade à vélo a été brutalement saisi par son blouson et a chuté en arrière. Heureusement, il avait son casque. Peu après, une seconde tentative d’évasion a réussi après que le policier l’eut poursuivi quelques mètres. Les autres ont été forcés de longer le canal près de la Cité.

La police bloque les trams pendant deux heures!

Un policier fait tomber un cycliste

La liberté de circuler entravée par la police nationale à l'occasion de la visite de Macron from feuille de chou on Vimeo.

Die Gedanken sind frei n’avait plus cours. D’ailleurs comment voulez vous que des CRS venus du 33-Gironde, du 87-Haute-Vienne, du 24-Dordogne, du 08-Ardennes comprennent cette phrase en allemand! Seuls les Messins du 57 auraient peut-être pu traduire. Mais l’ordre n’a pas été donné…Mais où sont passés “nos” CRS strasbourgeois?
Toute cette scène policière était si démesurée et absurde que même un policier l’a affirmé en évoquant les ordres reçus qu’ils exécutent obéissants: “vous savez, les absurdités, on nous en fait faire tous les jours”. Ben, change de boulot!

Un policier à la recherche d’éventuels explosifs dans le matériel des musiciens du concert de l’Armistice avant leur entrée dans la cathédrale
https://twitter.com/OlivierClaudon/status/1059106122362245121

vidéos à suivre

Similar posts
  • Stolpersteine: action franco-allemand... Les Stolpersteine sont, littéralement des pierres de trébuchement. A Kehl-am-Rhein, sur la rive droite du Rhin, en face de Strasbourg, les deux cités étant maintenant reliées directement par le tram, il y a 63 de ces petits cubes de laiton collés sur du béton, entre les pavés. Ces pierres de mémoire portent les noms et [...]
  • Place publique, par Raphaël Glucksman... Raphaël Glucksmann était à Strasbourg pour présenter son livre, Place publique, et le mouvement homonyme qu’il a lancé pour tenter de redonner du lustre à ce qu’il ne nomme pas “la gauche”, tant le terme en a été dévalué, pas seulement depuis 1982-83 par Mitterrand lequel prétendait “changer la vie”, et a entamé le tournant [...]
  • 50 militant-e-s bloquent Sanef-Vinci ... Forêt du Krittwald Vendenheim Dès 4 h du matin, des anti-GCO sont présents et surveillent les deux engins laissés sur place et tous les véhicules qui arrivent. Le travail ne peut reprendre sur ce chantier de déforestation. Zone commerciale de Vendenheim La plupart des engins de travaux étaient garés chez Caterpillar. On bloque l’entrée. Rien [...]
  • Discours de Hagai El-Ad, directeur ex... Addendum Tuer des Juifs aux USA ou ailleurs, c’est mal. Tuer 170 Gazaouis, les déporter, c’est bien…   COMMUNIQUE DU CONSISTOIRE ISRAELITE DU BAS-RHIN Profondément choqué par l’attentat barbare ayant pris pour cible la synagogue Etz Haim en ce jour de Shabbat, le Consistoire Israélite du Bas-Rhin tient à assurer la communauté juive de Pittsburgh [...]
  • La grève de la faim contre le GCO con... A nouveau des grévistes de la faim ont été à la rencontre du public place Kléber ce samedi. Ils étaient moins nombreux sur place, car cette grève affaiblit de jour en jour nos ami-e-s. D’autres anti GCO expliquaient et démontaient inlassablement à qui voulait les entendre les mensonges des élus (Ries, Herrmann, et les autres) [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !