Procès en appel à Nancy des faucheurs de vigne transgénique de Colmar

Mercredi 27 mars a eu lieu le procès des faucheurs de Colmar, à la cour d’appel de Nancy.

En effet, le tribunal de Colmar avait prononcé la relaxe des faucheurs pour la destruction des plants de vigne OGM de l’INRA, et n’avait retenu que la violation de domicile pour laquelle il avait prononcé une dispense de peine.

A la cour de Nancy, quatre témoins sont allés à la barre, tous les scientifiques membres de la Haute Commission aux Biotechnologies, qui comprend le Conseil Scientifique et Conseil Économique Éthique et Social. Ils ont pointé du doigt que les membres du CS étaient tous favorables à l’expérimentation en plein champ (vigne OGM) quasiment à 100%, alors que le sujet fait débat dans la communauté scientifique. Il faut dire que parmi les 36 membres du CS, 9 sont employés par l’Inra…

L’autre problème, c’est que l’INRA affirme que les risques de transfert de transgènes aux plantes voisines sont faibles, que la présence de virus recombinants est improbable (le virus recombinant est un virus dont les gènes proviennent du virus implanté dans la planté et d’un virus voisin présent soit dans le sol, soit au voisinage de la plante, les deux virus se ressemblant, dans le cas présent celui de la maladie de cornouée de la vigne.

Or l’objectif affiché par l’INRA pour procéder à l’expérimentation a été justement de vérifier s’il y a transfert et/ou présence de virus recombinants.

De plus, aucune précaution sérieuse n’a été prise : du grillage autour, qui n’arrête ni les oiseaux, ni les insectes.

Ensuite, la juge a entendu chacun-e des faucheurs ( ils étaient une cinquantaine), venant de toute la France.

Dehors,la Confédération Paysanne avait organisé un soutien.

Alex


















A Papadopoulos photos

Similar posts
  • Les Gilets Jaunes du QG Strasbourg Ré... En réponse à l’allocution de Macron le lundi 15 avril 2019 Notre Dame brûle… le gouvernement nous enfume. Hier, Macron, aurait dû faire ses annonces après les 3 mois de son Grand Blabla, qui avait pour unique objectif de gagner du temps en espérant que notre mouvement s’arrête. Mal lui en a pris, notre capacité [...]
  • Salariés de Wisches: opération escarg... Des salariés de Wisches ont organisé une opération escargot depuis leur usine menacée de 47 licenciements sur 52 employés en se rendant avec plusieurs véhicules jusqu’à l’usine mère Punch Powerglide au Port du Rhin à Strasbourg où sont produites les boites de vitesse qu’ils conditionnent dans la vallée de la Bruche. Wisches : maire Alain [...]
  • Youth for climate Strasbourg et Kurde... [...]
  • Recueil de jurisprudence relative aux... [...]
  • Gilets Jaunes Acte XXII Strasbourg V... QG République Strasbourg Les gilets jaunes en tête de gondole sur FR3 Alsace le 13 avril à 19 h. Et un bout d’interview de J C Meyer par Sylvie Malal. Et Jacky Wagner, secrétaire de l’UD-CGT 67, qui lâche les Gilets Jaunes…Ouh, les méchants, ils ne respectent pas le parcours… https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/emissions/jt-1920-alsace Le 13 avril c’était [...]