Pétition:Arrêtons Fessenheim!

Les cantons de Bâle-Ville et Bâle-Campagne se sont prononcés pour l’arrêt de la centrale de Fessenheim.

Le Conseil régional de Franche-Comté, le 1er en France, demande l’arrêt.

La coalition grünen-SPD dans le Bade-Wurtenberg va demander l’arrêt.

Et l’Alsace?

clic!

L’Alsace, où les deux mêmes présidents de conseils généraux de droite ont été réélus ce jeudi, l’Alsace ne modifie rien.

Faut-il attendre une catastrophe comme à Tchernobyl ou Fukushiam?

Si vous voulez que la centrale de Fessenheim ferme, signez la pétition!

http://promail.izi-collecte.com/lt.php?c=635&m=247&nl=128&s=d57d8d98d683b11dcef66cfe7a0c5c77&lid=4878&l=-http–www.arreterfessenheim.net/

Similar posts
  • Le préfet du Bas-Rhin s’en pren... On se souvient que le 21 mai dernier, les fascistes du Bastion social avaient appelé à un rassemblement place de la cathédrale à Strasbourg pour l’anniversaire de la mort par suicide de Dominique Venner, une figure connue d’extrême-droite. Un appel à contremanifestation s’en était suivi par le Collectif contre l’Arcadia. Les deux rassemblements avaient été [...]
  • Le scandale de Strasbourg: situs and ... André Bertrand et André Schneider ont présenté leur ouvrage Le scandale de Strasbourg, à la librairie Quai des Brumes, hier 27 juin 2018. Le scandale dont il est minutieusement question s’est déroulé le 22 novembre 1966 au Palais universitaire de Strasbourg lors de la traditionnelle journée inaugurale de la rentrée universitaire. C’est ce jour et [...]
  • Intervention sur des arbres à la ZAD ... Vers 14 h, deux personnes envoyées par Arcos-Vinci, dans le cadre de travaux préparatoires au GCO sur la ZAD du Moulin à Kolbsheim, accompagnées par deux gendarmes, ont sorti leur matériel de grimpe d’un véhicule garé sur la RD 93 puis ont pénétré sur le site à travers les broussailles jusqu’à pied d’un arbre à [...]
  • Bourgeois et soldats/ Burger und Sold... Présentation au Centre culturel alsacien par Armand Peter, Jean-Claude Richez, Jean-Paul Sorg, le 9 juin 2018 à [...]
  • Lettre de la CGT FAPT 67 au Préfet po... [...]

13 Commentaires

  1. La bombe humaine La bombe humaine
    1 avril 2011    

    Et la centrale de Beznau situe au bord de l’ Aar et dont les réacteurs datent de 1969…

    • Schlomo Schlomo
      1 avril 2011    

      toutes!

  2. La bombe humaine La bombe humaine
    1 avril 2011    

    Que les suisses commencent par fermer la centrale nucléaire de Leibstadt , a 50 kms de celle de fessenheim ..
    Mais la pas un mot de la part de nos lobbystes des energies alternatives ..
    Croient ils en la théorie que le danger nucléaire s’ arette aux frontières des Etats ?
    Il faut le croire..

    • Schlomo Schlomo
      1 avril 2011    

      il faut arrêter toutes les centrales nucléaires!

  3. Charles de Goal Charles de Goal
    31 mars 2011    

    Non mais pour des gens éclaires et libres non soumis a la pression de leurs et non manipules par les populistes de toutes sortes ..

    • Schlomo Schlomo
      1 avril 2011    

      ceux qui manipulent le plus, ce sont les entreprises, les gouvernants, les publicitaires, les médias dominants, et toute la racaille gouvernante mondiale…[à dégager!]

      • Brot und Wiss Brot und Wiss
        1 avril 2011    

        ” dégager la racaille mondiale qui nous gouverne .. ”
        qui a dit ça ?
        Un colleur d’ affiche d’ un parti d’ extrême droite ?
        Un chasseur bourre lors d’ un repas dominical?
        Un beauf ?
        Un ligueur des années trente?
        Non non c’ est Schlomo..

        • Schlomo Schlomo
          1 avril 2011    

          c’est pas de la racaille?

          même Alain de Benoist, intello facho de l’ex GRECE, le dit dans la revue d’extrême-droite, Eléments n°138, qu’exceptionnellement j’ai achetée et lue, pour comprendre d’où vient l’argumentaire”ouvrier” du FN relouqué par la Marine anti Nationale…article La politique de la misère, où les chiffres sont donnés de l’extrême richesse d’un petit nombre (la racaille) et l’appauvrissement de tous les autres

  4. Ali Ghator 427 Ali Ghator 427
    31 mars 2011    

    Ce n’est pas aux français , qui dans leur grande majorité n’y connaissent rien au nucléaire , de se prononcer… C’est aux scientifiques de prendre position… Et puis on ne décide pas d’une chose de cette importance pris dans ses peurs et dans ses émotions .. Ceux qui appellent actuellement à la fermeture de Fessenheim en surfant sur la peur des gens font en fait la même chose que notre président lorsqu’il profite d’un fait divers sordide pour mobiliser l’opinion derrière lui… Populisme partout…

    • Schlomo Schlomo
      31 mars 2011    

      Ce n’est pas aux français , qui dans leur grande majorité n’y connaissent rien au nucléaire , de se prononcer… !!!!!
      et la démocratie, c’est pour les chiens?

    • maurice maurice
      31 mars 2011    

      Tu compares ça à un faits divers ? C’est au contraire un “fait marquant,” peut-être celui qui fera prendre conscience qu’il est grand temps de sortir du nucléaire.
      Comme dirait Schlomo dans un autre post, c’est pas pour la planète, elle s’en remettra. c’est pour nous, bordel !!!

    • 1 avril 2011    

      Monsieur Ghator, le principal problème que l’humanité a avec l’énergie nucléaire, c’est qu’elle ne la maîtrise pas. Nous avons vu cela à Tchernobyl il y a 25 ans à la faveur d’un test de sécurité. Nous constatons la même chose avec Fukushima, Les Japonais, à qui nous avons fait une réputation de sérieux d’hommes responsables ainsi que de maîtrise des nouvelles technologies sont démunis face à l’accident nucléaire, il ne peuvent rien faire, leurs savants non plus. Un sismologue japonais s’est posé la question de l’impact d’un tremblement de terre de grande ampleur, ces conclusions qui était défavorables à la poursuite de l’activité nucléaire japonaise n’ont pas été prises en compte.

      Le savoir du savant a ses limites et devant l’énergie nucléaire, force est de constater que leur savoir ne permet pas d’en juguler les dangers. En appelant à fermer l’usine de Fessenheim dans un pareil moment, il est clair que nous parlons aux émotions. mais une fois l’émotion passée, il faut quand même se rendre à l’évidence que la balance bénéfice / risque dans le nucléaire civil commence à pencher sérieusement du côté risque. L’attrait de l’énergie nucléaire venait de son prix compétitif et de l’assurance d’une autonomie énergétique pour notre pays. Deux choses, qui sans être savant, sont absolument contestables à la lumière des deux dernières catastrophes. Premièrement nous n’avons pas d’uranium. Deuxièmement, le traitement des déchets et le démantèlement des centrales en fin de courses ne me semblent pas des opérations aisées et peu coûteuses à long terme. Je ne compte même pas les conséquences économiques d’un accident.

      • Schlomo Schlomo
        1 avril 2011    

        tout à fait d’accord!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !