Stop Fessenheim, l’UMP et la démocratie

Un de nos adhérents élu à l’opposition au conseil municipal de la ville de Saint Louis nous informe que le conseil municipal de Saint-Louis a refusé purement et simplement d’inscrire sa motion pour une fermeture de la centrale de Fessenheim a l’ordre du jour, sans aucune explication.
Apres insistance la raison suivante a été invoquée par le premier adjoint : ‘on ne souhaite pas ouvrir le debat sur Fessenheim a Saint-Louis’. Voilà qui a le mérite d’être clair.

 

Clair, mais anti-démocratique ! A moins que cela ne soit de la frilosité … Quoique l’un et l’autre ne sont pas indissociables. Quand on constate que le 8 avril dernier, les élus UMP et FN du conseil régional votaient CONTRE la motion en commission permanente, qui a donc bien été rejetée, alors que 3 d’entre eux, élus au conseil munipal de Strasbourg, votait POUR 3 jours plus tard, le 11 avril, pour la ville de Strasbourg, motion votée rappelons-le à l’unanimité moins une voix ….

M. Überschlag craindrait-il une révolte dans ses rangs ? Sinon pourquoi fermer la porte au débat, à l’expression populaire, à la démocratie au sein de sa municipalité ? 

Si vous habitez Saint-Louis, et que comme nous cette décision vous interpelle, n’hésitez pas à écrire à votre maire, ci-dessous un exemple de courrier, modulable avec vos propres arguments. 

 

SF

 

“Monsieur le Maire,

Nous avons appris que vous refusez l’inscription à l’ordre du jour d’une motion pour la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim lors de votre prochain conseil municipal.

Citoyen de votre ville, je souhaite que le débat soit ouvert. Je souhaite que chacun puisse avoir le droit à la parole, démocratiquement, sur ce sujet. Pourquoi fermer la porte aux échanges ? Quelle que soit votre position sur l’éventuel prolongement de la centrale de Fessenheim, vous ne pouvez pas ignorer délibérément l’expression populaire. Un de vos conseillers demande à porter le sujet à l’ordre du jour, il représente une fraction de vos administrés, votre devoir est de l’écouter, d’écouter vos administrés.

C’est pourquoi nous vous exhortons à revoir votre position en laissant votre conseil municipal débattre sur l’avenir de la centrale nucléaire de Fessenheim.

Bien cordialement,”

 

Fermons Fessenheim et sortons du nucléaire

STOP FESSENHEIM
13 rue Berthe Molly

F-68000 Colmar
tél. : 03 68 23 01 29

 

Similar posts
  • Offensive des fanatiques de la rocade... Il faut toujours se méfier des bêtes blessées; elles sont encore plus dangereuses. C’est manifestement le cas pour les quatre signataires d’une page entière de propagande mensongère (à quel tarif?) dans les Dernières Nouvelles d’Alsace ce 18 septembre 2018. Après le nouveau succès de la manifestation de plus de 2000 personnes samedi dernier à Kolbsheim, [...]
  • 1500 manifestants à Kolbsheim constat... On était encore plus nombreux que la fois dernière, par familles entières, massés dans la rue de Kolbsheim au pied de la mairie. Après les discours qu’on peut écouter dans les vidéos qui suivent, on a marché pour rejoindre la piste cyclable du canal de la Bruche devenue piste piétonne. Ceux qui ne connaissent pas [...]
  • Kathédrali lu par Jean-Paul Klée Kathedrali, par Jean Paul Klée from feuille de chou on [...]
  • 750 manifestants à Kolbsheim contre l... Le petit village de Kolbsheim n’avait sans doute jamais vu ça. Un rassemblement de 750 personnes avant un lay-in contre la déforestation sauvage et précipitée d’arbres centenaires plantés après le retour à la France de l’Alsace-Moselle en 1918. L’intégrale du rassemblement en vidéo après les photos. Le matin même, des élus avaient une nouvelle fois [...]
  • Quand les glands de chêne tombent, le... Photo D.Geiss DNA Après l’évacuation violente de la ZAD du Moulin à Kolbsheim, après le gazage nocturne d’une population pacifique, les habitants de Kolbsheim et les zadistes et leurs sympathisants sont excédés au point que l’occupation militaire de la zone entre Ernolsheim-sur-Bruche et Kolbsheim par plus de 500 gendarmes nécessite la mise en place d’une [...]

2 Commentaires

  1. Ohen Nervotov Ohen Nervotov
    12 mai 2011    

    On peut nous expliquer en quoi la décision de fermer fessenheim est une prérogative de la ville de fessenheim ?
    Pourquoi dans ce cas la ne pas demander a Monsieur uberschlag de voter une Motion pour le retrait des troupes d’ afghanistan par exemple !
    Le débat politique devient du grand portnaoik !!

    • Schlomo Schlomo
      12 mai 2011    

      quand un idiot ne veut pas comprendre, on a beau faire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !