Kommando Rhino bleibt

Suites du mouvement de résistance du Kommando Rhino à Freiburg, sur la frontière, à 85km de Strasbourg et 20km de Mulhouse.

Pour rappel, le Kommando Rhino est le nom d’un terrain vague réapproprié par les groupes autonomes et anarchistes locaux et réaménagé, de sorte qu’il est devenu un lieu de vie autonome et alternatif où vivent 35 personnes au moins. De l’idée du WagenPlatz, c’est un lieu où des personnes vivent collectivement en camions ou roulottes, avec des structures autogérées communes fabriquées collectivement : une cuisine, un bar, une bibliothèque, une salle de son et projection-cinéma, un jardin-potager autogéré, une terrasse avec “postes de garde”, etc. De nombreuses activités sont proposées à la population avec les camarades : débats, projections, concerts, jardinage, échanges culturels, activités artistiques, soirées de solidarité par rapport à d’autres initiatives, lieux d’organisation de manifs et actions, le tout mêlé au fait que ce soit un lieu de vie alternatif et collectif.

Or, ce terrain est un enjeu capitaliste et rentable pour la municipalité qui veut raser le Kommando Rhino sans solution de substitut pour y construire à la place un hôtel haut de gamme et un centre commercial. Depuis des mois, la résistance s’organise dans ce qui reste une guerre froide avec la municipalité, résistance qui se consolide et se radicalise : il y a tant des manifs-parades culturelles et de musique, que des manifs sauvages Bass Parade sous forme de Reclaim The Street avec du son anarcho-punk ou electro, des festivals de musique et d’activités culturelles, des actions commandos (nombreuses attaques quotidiennes à la peinture et à coups de pierre de l’hôtel de ville, de commissariats, de la mairie, de l’entreprise qui est à la base du projet de l’hôtel, etc.), activités alternatives familiales et tournée vers la population, projections anticapitalistes, etc.

La semaine dernière eut lieu la grande manif Reclaim The Street NACHT.TANZ.DEMO où se rassemblèrent plus de 600 personnes toute la nuit en cortège mobile de son et musique qui a bloqué toute la ville, avec une partie “Black Bloc” en cas d’attaque des flics; des fumigènes ont été utilisés sur des toits de bâtiments où furent déployées de grandes banderoles de résistance, avec tirs de feux d’artifice. Le lendemain un lieu a été pris par 40 camarades dans la continuité de la nuit pour l’ouverture d’un squat politique, mais attaqué et évacué par une centaine de flics 3h après.

Samedi 23 juillet, environ 400 personnes ont défilé sauvagement dans tout Freiburg sous forme d’un cortège Black Block, avec un camion sono pour faire des déclarations et communiqués, et défendre la position radicale et anticapitaliste envers la population. Le cadrage policier était conséquent avec plus de 200 CRS et “brigades noires” comme on dit, ces flics anti-émeute de la police spéciale. A cinq reprises, les flics ont brutalement bloqué le cortège et échangé coups de poing et de matraques à la banderole de tête qui a solidairement résisté, avec le réflexe collectif de tous se mettre en lignes coude à coude et marcher sur les 3-4 lignes de flics afin d’ouvrir le passage et continuer la manif. Ils ont cherché l’incident, mais on ne leur a pas donné cette occasion, n’ayant pas le rapport de force. En cas d’attaque d’envergure de la police, comme toujours, un point B de rassemblement était prévu pour repartir en manif sauvage offensive.
La présence de plusieurs dizaines de français a été apprécié par les camarades allemands qui consolident les réseaux de résistance intersquat, notamment avec les camarades suisses.

photos du 23 juillet : http://www.flickr.com/photos/agfreiburg/sets/72157627140270597/

RAPPEL DES SUITES DU MOUVEMENT DE RESISTANCE :

A PARTIR DU 28 JUILLET ET POUR TOUT LE WEEK-END, FESTIVAL DE SOLIDARITE ET DE RESISTANCE au Kommando Rhino (au quartier Vauban M1, à 1/5h à pied du KTS) avec de nombreux concerts. Si toutes les pistes ont été tenté pour éviter la confrontation directe et la guerre ouverte, la mairie a rejeté toute issue et solution possible.
L’attaque policière d’envergure pour évacuation et expulsion du Kommnado Rhino est prévu à partir du 28 juillet, mais aura très probablement lieu le lundi 1er août à l’aube vers 6h du matin.
D’ores et déjà, des plans d’autodéfense sont planifiés et élaborés pour une résistance directe à l’attaque policière.
Le secteur sera sécurisé par des barricades et une dure bataille de rue s’annonce.

KOMMANDO RHINO BLEIBT, SOLIDARITE avec tous les ESPACES LIBRES ET AUTOGERES !

Similar posts
  • Une victoire juridique de trois anti ... Quarante anti-GCO dans la salle d’audience, dont le maire de Kolbsheim et celui de Pfettisheim, et une trentaine sur le parvis du TGI de Strasbourg ce matin en solidarité avec trois personnes prévenues d’avoir manifesté illégalement sur un pont au-dessus de l’A35 munies d’une banderole dénonçant le Grand Contournement Ouest, autoroute à péage de 24 [...]
  • Gilets jaunes-Gelbvesten, ensemble/ z... Wir sind da! On est là! from feuille de chou on Vimeo. Manifestation franco-allemande de Gilets jaunes français avec les Gelbvesten allemands sur le Pont du Rhin entre Kehl-am-Rhein et Strasbourg. C’était une journée de manifestation des Gilets jaunes allemands -Gelbvesten dans le Bade-Wurtenberg. On s’est retrouvés, trente à quarante devant la gare où se [...]
  • Et de deux! Squat Bugatti à Eckbolshe... Et de deux! Des centaines d’hommes, de femmes, d’enfants sont à la rue dans l’Eurométropole Strasbourg alors que l’hiver approche. Plus de 150 ont trouvé un abri à l’Hôtel de la Rue – Maison du peuple 91, route des Romains. D’autres ont enfin un toit dans le nouveau Squat Bugatti, dans la rue du même [...]
  • Des dizaines d’arbres abattus à... Version modifiée le 27 septembre Une correspondante de la Feuille de chou a signalé l’abattage cette semaine de très nombreux arbres, parfaitement sains, sur la commune d’Ergersheim après le canal et la Bruche, en sortant par la route en direction de Molsheim. Pour une fois, ce n’est pas, ici, Vinci-Socos. Juste à côté des arbres [...]
  • Quand les DNA se font porte-parole d&... Dernières Nouvelles des Squats: Eurométropole | Société Aide aux sans-abri : un second squat à Eckbolsheim Deux mois après l’ouverture de « l’Hôtel de la rue » dans un bâtiment du parc d’activités Gruber à Koenigshoffen, un collectif de citoyens strasbourgeois engagés dans l’aide aux migrants et aux sans-abri a rendu publique ce dimanche matin [...]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.