Gilad Atzmon, Infos-Palestine,UJFP

C’est avec une grande tristesse que nous rendons public le plus largement possible ce qui se passe depuis plusieurs jours.

Tout commence le 14 octobre avec la publication sur le site d’Info-Palestine d’une interview de Gilad Atzmon par Silvia Cattori. Le texte comporte plusieurs stéréotypes antisémites. Il s’accompagne d’une mise en cause très dure des Juifs religieux et des Juifs antisionistes.

Dans l’UJFP, il y a de nombreuses réactions individuelles. Un texte cosigné par l’UJFP et l’IJAN (International Jewish Antizionist Network) est envoyé à Info-Palestine.

http://www.ujfp.org/modules/news/article.php?storyid=991

Pas de réponse, mais un contact individuel semble indiquer qu’Info-Palestine rejette tout texte d’organisation mais acceptera des droits de réponse individuels. Du coup, j’envoie (Pierre Stambul) un droit de réponse (titré info-palestine.rtf) qui reprend certains éléments du texte précédent.

Entre temps, il semble que l’AFPS ait exigé et obtenu le retrait de l’interview du site, ce que l’UJFP n’avait pas demandé.

Une réponse venant visiblement d’Info-Palestine (titrée “sur le site”) arrive sur le courrier du secrétariat avec entre autres : “je vous pensais différents des sionistes, je vois que pas du tout, vous êtes pareils quand il s’agit de défendre vos privilèges et votre pouvoir“.

Enfin, Info-Palestine utilise un procédé assez incroyable en redonnant la parole à Gilad Atzmon qui répond à sa mise en cause par l’UJFP et l’IJAN, mise en cause qui n’a jamais été publiée sur Info-Palestine. Par la même occasion, Info-Palestine apporte son soutien à Atzmon.

Pour nous, tout ceci constitue un cadeau considérable au CRIF, au sionisme, au gouvernement israélien que d’accepter de les considérer comme représentants en totalité des identités juives. C’est aussi un immense cadeau fait à une propagande qui considère toute critique d’Israël comme antisémite.

Pour le BN : Pierre Stambul le 26 octobre

 

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Actions de résistance à la politique anti-Rom de la ville de Strasbourg 2012-2014

« Espace Hoche », un camp pour Roms, grillagé et surveillé, à Strasbourg, siège de la Cour européenne des Droits de l’Homme

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Traduire cette page

AfrikaansAlbanianArabicEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Abonnez-vous !