Un enfant de 18 mois et ses parents laissés à la rue par l’adjointe aux affaires sociales de Strasbourg

DSCN5376

L’association Latcho Rom avait déjà repéré cette famille jeudi dernier dans une voiture garée dans une impasse du quartier de l’Elsau. La police, avertie par des voisins, les avait fait déplacer.

Un enfant de 18 mois Mario-Fabrizio L., né à Gênes, la mère, Mikaela-Graneta R., le père Marius L. Ils vivent depuis 6 mois dans leur véhicule Fiat.

DSCN5375

Ils avaient été signalés à Médecins du Monde et aux services sociaux du quartier.

DSCN5373

Je les ai retrouvés ce matin à 11h20 sur le parking du Leclerc de l’Elsau.

De 13h30 à 17h, j’ai attendu avec eux dans la salle d’attente du Centre médico-social rue Michel-Ange que la ville les mette à l’abri.

DSCN5374

Un peu avant 17h, heure de la fermeture du CMC, deux dames du service social sont venues dire que selon les responsables administratifs et politiques, il n’y avait pas de place pour héberger cette famille!

Tout au plus y avait-il une éventualité que les équipes de maraude viennent sur place dans la nuit.

Une attente d’une journée, au chaud, au moins, afin d’être renvoyés à leur véhicule par le froid qu’il fait, voilà tout le résultat de l’alerte faite aux services sociaux et aux responsables politiques!

On ne nous fera pas croire qu’il est impossible de mettre à l’abri un enfant de 18 mois et ses parents.

L’adjointe EELV aux affaires sociale, Marie-Dominique Dreyssé, nous avait déjà déclaré, sans rire, il y a plusieurs mois, que ce n’est pas elle qui avait le pouvoir mais les associatifs…

Si elle veut en faire la preuve au détriment de la vie et de la santé d’une famille et d’un enfant en bas âge, c’est de très mauvais goût!

A chacun son rôle. Aux citoyens et aux associatifs d’être des lanceurs d’alerte, aux élus et aux services qu’ils commandent celui de mettre à l’abri des familles dans la misère.

Jeudi 5 décembre 10 h 08: le père de famille, Mario L. a appelé Latcho Rom. Ils sont toujours sur le parking après une nouvelle nuit dans le froid. Aucune maraude n’est passée.

Similar posts
  • GCO: c’est tous les jours Vinci... Chantier Vinci et lieu de vie D 45 près du spot des zadistes Chantier Vinci viaduc de Kolbsheim Deux chevaux sur le chantier près du canal de la Bruche à Kolbsheim Bientôt ils ne pourront galoper, le goudron aura coulé ici On débloque le [...]
  • Halte à la déforestation du Krittwald... “Mercredi, c’est Vinci” Comme tous les mercredi, les anti-GCO se retrouvent sur un des chantiers SOCOS/VINCI, mais cette fois, pas dans le matin avant le lever du jour, mais à 13h30. On a décoré les grilles de l’accès principal gardé par la gendarmerie, au bord de la forêt du Krittwald, à Vendenheim, où l’opérateur a [...]
  • Menaces sur le massif forestier du Sp... INVITATION à une Réunion publique le vendredi 25 janvier 2019 à 20 heures à la Maison de Pays de Wegscheid Entre DOLLEREN et KIRCHBERG 293 hectares du massif forestier du Sprickelsberg sont menacés par un projet de desserte forestière. Où en est – on? L’autorisation environnementale pour la réalisation de ce projet a été donnée [...]
  • “Grand débat” organisé pa... Comme beaucoup de gens, en particulier de #giletsjaunes, je ne crois pas à la pertinence du dit “Grand débat” lancé par le président de la République dans sa lettre aux Français. Quand on la lit, on comprend vite que ce débat a pour fonction de s’opposer au mouvement social qui a maintenant deux mois par [...]
  • GCO: mobilisation matinale pour la f... Vers 7 h ce matin, juste avant l’arrivée en force de la gendarmerie, quelques zadistes avec leurs amis anti GCO se sont enfoncés dans la forêt du Krittwald où deux engins de déforestation “travaillent” depuis hier à abattre des arbres afin de laisser place à l’échangeur entre A4 et GCO. Ils ont pu apercevoir et [...]

1 Commentaire

  1. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    4 décembre 2013    

    Fiat lux,et lux fuit(e) ,dans ce cas.

    “L’adjointe EELV aux affaires sociale, Marie-Dominique Dreyssé, nous avait déjà déclaré, sans rire, il y a plusieurs mois, que ce n’est pas elle qui avait le pouvoir mais les associatifs…

    Si elle veut en faire la preuve au détriment de la vie et de la santé d’une famille et d’un enfant en bas âge, c’est de très mauvais goût!

    A chacun son rôle. Aux citoyens et aux associatifs d’être des lanceurs d’alerte, aux élus et aux service qu’ils commandent celui de mettre à l’abri des familles dans la misère.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.