Un enfant de 18 mois et ses parents laissés à la rue par l’adjointe aux affaires sociales de Strasbourg

DSCN5376

L’association Latcho Rom avait déjà repéré cette famille jeudi dernier dans une voiture garée dans une impasse du quartier de l’Elsau. La police, avertie par des voisins, les avait fait déplacer.

Un enfant de 18 mois Mario-Fabrizio L., né à Gênes, la mère, Mikaela-Graneta R., le père Marius L. Ils vivent depuis 6 mois dans leur véhicule Fiat.

DSCN5375

Ils avaient été signalés à Médecins du Monde et aux services sociaux du quartier.

DSCN5373

Je les ai retrouvés ce matin à 11h20 sur le parking du Leclerc de l’Elsau.

De 13h30 à 17h, j’ai attendu avec eux dans la salle d’attente du Centre médico-social rue Michel-Ange que la ville les mette à l’abri.

DSCN5374

Un peu avant 17h, heure de la fermeture du CMC, deux dames du service social sont venues dire que selon les responsables administratifs et politiques, il n’y avait pas de place pour héberger cette famille!

Tout au plus y avait-il une éventualité que les équipes de maraude viennent sur place dans la nuit.

Une attente d’une journée, au chaud, au moins, afin d’être renvoyés à leur véhicule par le froid qu’il fait, voilà tout le résultat de l’alerte faite aux services sociaux et aux responsables politiques!

On ne nous fera pas croire qu’il est impossible de mettre à l’abri un enfant de 18 mois et ses parents.

L’adjointe EELV aux affaires sociale, Marie-Dominique Dreyssé, nous avait déjà déclaré, sans rire, il y a plusieurs mois, que ce n’est pas elle qui avait le pouvoir mais les associatifs…

Si elle veut en faire la preuve au détriment de la vie et de la santé d’une famille et d’un enfant en bas âge, c’est de très mauvais goût!

A chacun son rôle. Aux citoyens et aux associatifs d’être des lanceurs d’alerte, aux élus et aux services qu’ils commandent celui de mettre à l’abri des familles dans la misère.

Jeudi 5 décembre 10 h 08: le père de famille, Mario L. a appelé Latcho Rom. Ils sont toujours sur le parking après une nouvelle nuit dans le froid. Aucune maraude n’est passée.

Similar posts
  • Seder laïque de l’UJFP à Paris Animé par Richard Wagmann, créateur de l’association et ex-président de l’Union juive française pour la paix, ce Seder qui commémore la sortie (mythique) des Hébreux de l’esclavage en Egypte, et par conséquent toute lutte de libération nationale (et sociale) s’est déroulé comme depuis plusieurs années à Paris devant une vingtaine de personnes, juives ou pas. [...]
  • Liberté pour les zadistes en GAV à la... Photos: Alexande [...]
  • ZAD de Pfettisheim: une cabane détrui... [...]
  • L’incendie L’incendie La charpente de la cathédrale de Paris n’a pas encore fini de se consumer que déjà le ban et l’arrière-ban de tous les pouvoirs institués appellent à resserrer les rangs autour de ce symbole de la soumission. Tout de suite a été rappelé en boucle que ce monument a vu passer dans sa nef [...]
  • Lettre à Nicolas Hulot contre le GCO « Lettre à Nicolas Hulot contre le GCO ». Principe : chacun peut reprendre le modèle de lettre ci-dessous, tel quel ou en le modifiant, en le signant et en indiquant son adresse pour la réponse. A envoyer EXCLUSIVEMENT PAR COURRIER POSTAL à l’adresse : Monsieur Nicolas HULOT 1, Bd des Falaises 35800 SAINT-LUNAIRE Faire connaître cette [...]

1 Commentaire

  1. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    4 décembre 2013    

    Fiat lux,et lux fuit(e) ,dans ce cas.

    « L’adjointe EELV aux affaires sociale, Marie-Dominique Dreyssé, nous avait déjà déclaré, sans rire, il y a plusieurs mois, que ce n’est pas elle qui avait le pouvoir mais les associatifs…

    Si elle veut en faire la preuve au détriment de la vie et de la santé d’une famille et d’un enfant en bas âge, c’est de très mauvais goût!

    A chacun son rôle. Aux citoyens et aux associatifs d’être des lanceurs d’alerte, aux élus et aux service qu’ils commandent celui de mettre à l’abri des familles dans la misère.