300 Palestiniens et Israéliens disent OUI à la lutte commune, NON à la normalisation

image009 Hebron

Centre Alternatif d’Information (AIC), le 12 janvier 2014

http://www.alternativenews.org/english/index.php/politics/activism/7624-300-palestinians-israelis-yes-to-joint-struggle-no-to-normalisation

Quelque 300 Palestiniens et Israéliens se sont rencontrés samedi à Hébron pour faire progresser les actions conjointes palestino-israéliennes pour mettre fin à l’occupation et au racisme israéliens et pour promouvoir une paix juste pour tous dans la région. La conférence était organisée par les partis palestiniens de gauche d’Hébron, par le Centre alternatif d’information et par Hithabrut-Tarabut, un mouvement sociopolitique en Israël.

Sous le slogan « oui pour lutter ensemble, non à la normalisation ! », des Palestinien-ne-s et Israélien-ne-s ont consacré la journée à discuter des liens entre les luttes sociales et politiques pour l’égalité et la justice des deux côtés de la Ligne verte, et sur comment les militants palestiniens et israéliens peuvent travailler ensemble dans les conditions actuelles d’inégalité et d’oppression.

« Les forces politiques d’Hébron, qui ont une longue histoire de lutte contre le colonialisme israélien et l’occupation, ont ouvert leurs cœurs pour travailler avec vous sur la base d’un programme commun clair », a déclaré Nassar Ibrahim de l’AIC aux participants israéliens rassemblés. « Nous devons travailler sur le terrain ensemble pour répondre aux défis auxquels nous faisons tous face, l’occupation, le racisme et le colonialisme ».

« Hébron est un microcosme du colonialisme et du racisme israéliens, aussi la décision d’inviter des militants israéliens ici est très significative », a dit Fahmi Shahin, coordinateur du Bureau permanent des Forces nationales et politiques du gouvernorat d’Hébron.

Gadi Algazi, d’Hithabrut-Tarabut, a souligné que « la conférence est le message du partenariat dans la lutte contre l’occupation, le racisme et le colonialisme pour tous ceux qui se basent sur une complète égalité entre les deux peuples et sur la reconnaissance des droits du peuple palestinien à sa terre ».

La conférence a débuté par les présentations du gouverneur adjoint d’Hébron Marwan Sultan, parlant de la part du gouverneur Kamel Hamid et par le maire-adjoint de la ville, le professeur Jawdi Abu Sneineh. Tous deux ont accueilli les participants et souligné la dévastation apportée par l’occupation israélienne à Hébron.

Le Vice-secrétaire général du Front démocratique pour la libération de la Palestine (FDLP), Qais Abdul Karim (Abu Laila), a parlé au nom des forces politiques palestiniennes qui ont organisé la conférence. Abdul Karim a souligné le danger de la situation actuelle, dans laquelle la communauté internationale tente de promouvoir des négociations de paix qui s’accordent avec les déclarations israéliennes de nouvelles constructions de colonies et avec les plans d’annexion des colonies de la vallée du Jourdain.

Le Sheikh Sayah A-Turi, un leader d’Al-Araqib, village bédouin-palestinien qui a été démoli par Israël plus de 60 fois, a participé à la conférence et a été convaincu de faire une présentation imprévue, mais très bien accueillie. Salué par une acclamation debout, A-Turi a parlé de la lutte palestinienne pour la justice des deux côtés de la Ligne verte, faisant remarquer comment les militants israéliens ont joué un rôle clé dans le soutien à la ténacité des Bédouins dans le Naqab.

Les discussions du début se sont focalisées sur la lutte contre le colonialisme et le racisme sioniste des deux côtés de la Ligne verte, et ont continué par un focus sur l’interconnexion des luttes pour la justice sociale et politique. Les militants israéliens participant à la conférence sont actifs dans un certain nombre de luttes sociopolitiques en Israël et combattent pour l’éducation, la culture, les droits du travail, le logement, les droits de la minorité/nation palestinienne, le féminisme, l’environnement, les droits des animaux et la justice économique.

Des groupes de travail ont ensuite traité des questions spécifiques des prisonniers politiques, des droits des travailleurs, des femmes, de la lutte conjointe palestino-israélienne et du BDS, où les militants ont suggéré des stratégies spécifiques et des actions pour agir ensemble.

Traduction : JPB pour CCIPPP

———————————————————-

Texte original

300 Palestinians, Israelis: yes to joint struggle, no to normalisation

http://www.alternativenews.org/english/index.php/politics/activism/762

Published on 12 January 2014 – http://www.alternativenews.org/english/index.php/politics/activism/762

Written by Alternative Information Center (AIC)

Similar posts
  • 1er mai à Strasbourg: rouge, jaune, v... [...]
  • Strasbourg Acte XXIV 5000 manifestant... RIC Strasbourg Étoile https://www.facebook.com/schlomo44/videos/10157203760243599/?t=6 Fraternisation street medics allemands-français A deux doigts du gazage place Corbeau Strasbourg Act 24 Gazage sur la passerelle et le quai Place de l’Université Vers la place de Bordeaux Sous la pluie et gazage place de Bordeaux Gazés sous la pluie Repli après gazage Acte 24 Strasbourg Retour vers le Pont [...]
  • Vélorution pour des pistes cyclables ... Près de 400 cyclistes de tout âge ont participé, après quelques discours introductifs, à la Vélorution de la place de la République à Strasbourg jusqu’à Schiltigheim afin de réclamer de la maire EE/LV de Schellige, Danièle Dambach, la réalisation de pistes et bandes cyclables. La police nationale ouvrait et fermait la voie (on les préfère [...]
  • Seder laïque de l’UJFP à Paris Animé par Richard Wagmann, créateur de l’association et ex-président de l’Union juive française pour la paix, ce Seder qui commémore la sortie (mythique) des Hébreux de l’esclavage en Egypte, et par conséquent toute lutte de libération nationale (et sociale) s’est déroulé comme depuis plusieurs années à Paris devant une vingtaine de personnes, juives ou pas. [...]
  • Liberté pour les zadistes en GAV à la... Photos: Alexande [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.