Strasbourg: 2500 manifestants pour Gaza et la Palestine

P1350266P1350261
Diaporama complet (81 photos) : https://www.flickr.com/photos/durgaphotos/sets/72157645626208736/show

Les services de police étaient assez inquiets, la veille de la manifestation quand deux organisateurs, ATMF et UJFP, les ont rencontrés à la demande de la police.

Ils avaient observé que 2400 personnes s’étaient inscrites sur un événement FB, et tablaient sur la participation de 40 à 50 % des inscrits, en plus de ceux appelés par ATMF, UJFP, et toutes les organisations appelantes, certaines s”étant décidées enfin à signer la veille ou le matin du rassemblement.

Premiers signataires :

- Association des Travailleurs Maghrébins de France – ATMF
- Union Juive Française pour la Paix-Alsace – UJFP
- International Jewish Antizionist Network – IJAN
- Communistes Libertaires Autonomes Groupe Strasbourg
- Les Voix Libres
- Association Alsace-Syrie
- Actions Citoyennes Interculturelles – ASTU
- Le comité de Strasbourg du MRAP
- Le PCF 67
- Centre d’Information Européen des Droits de l’Homme European Information-Human Rights Center – CIEDH-EIHRC
- Le Parti de Gauche 67
- l’Union des étudiants étrangers de Strasbourg – UDEES
- Alternative Libertaire Alsace
- Le Collectif Judéo Arabe et Citoyen pour la Palestine – CJACP
- Le NPA 67
- Coordination de l’Appel de Strasbourg pour une Paix Juste au Moyen-Orient
- Le Mouvement pour une Alternative Non-violente – MAN 68
- Europe Ecologie Les Verts Alsace – EELV
- Travailler Ensemble Jeunes et Engagé-e-s – TEJE

P1350231

Dès 15 h, des manifestants attendaient place Kléber, une heure avant le départ; à 15h 40, la statue de Kléber était cernée et à 16 h on avait fait le plein.

La foule était jeune, motivée et multi-culturelle. Tous-tes scandalisé-e-s par les bombardements massifs qui ne touchent presque exclusivement que des populations civiles, contrairement à ce que racontent mensongèrement les médias dominants qui établissent une fausse symétrie entre l’agresseur et l’agressé, le colonisateur et le colonisé.

Trois prises de parole se sont tenues avant le départ du cortège, le représentant de l’Association des travailleurs maghrébins de France, un camarade israélien vivant comme plusieurs autres en Alsace, car ils ne supportent plus leur propre pays et ses gouvernement d’assassins, puis le représentant de l’Union juive française pour la paix.

On rappela les consignes: rester dans le cortège, reprendre les slogans des organisateurs, et ne rien dire qui puisse laisser croire que le conflit entre Israël et le peuple palestinien soit un conflit religieux. Il ne s’agit pas d’une opposition entre Juifs et musulmans, ni entre les “bons” et les “méchants”, chaque partie ayant ses “bons” et ses “méchants”.

Il y a des Israéliens contre leur gouvernement, des Palestiniens et des Arabes collabos d’Israël, des sionistes juifs, chrétiens, évangélistes, ou sans religion, des opposants, et des partisans, à (de) la politique israélienne de tous bords.

Ce qui se passe  en Palestine, c’est un nouvel épisode du dernier conflit colonial entre la population indigène palestinienne et des sionistes juifs, dont beaucoup nés ailleurs, qui ont créé un Etat en 1948, et l’étendent chaque jour plus en confinant les Palestiniens qui ne sont pas en exil ou dans des camps de pays arabes, sur des bantoustans en Cisjordanie, dans une prison à ciel ouvert appelée Gaza, ou qui luttent chaque jour contre la judaïsation de Al Qods, capitale de l’Etat palestinien à venir.

Une fois de plus, les Gazaouis, principalement des civils, sont victimes de l’agression israélienne, qui avait d’ailleurs précédé le meurtre des trois jeunes Juifs et celui du jeune Palestinien.

Israël n’a fait, comme les USA avec ses prétextes de “guerre contre le terrorisme”, que profiter de ces événements dramatiques pour accroître son agression permanente contre Gaza, ses frappes aériennes, navales et terrestres, et à l’heure où ces lignes sont écrites, il commence à intervenir sur le sol de Gaza par un commando venu de la mer, prélude possible à une invasion de tout Gaza.

Il faut rappeler que le Hamas, désigné à tort comme agressif et “terroriste“, avait signé et respecté une trêve depuis 2012.

Le gouvernement israélien est inquiet en réalité du rapprochement dans le gouvernement d’union nationale entre les frères ex-ennemis palestiniens. Il pratique la fuite en avant pendant que la Palestine est de plus en plus reconnue, par des instances internationales, et  demain à l’ONU comme un Etat.

Ce gouvernement d’un Etat-voyou qui viole des dizaines de résolutions de l’ONU, avance méthodiquement à chaque occasion vers la réalisation du Grand-Israël, Eretz-Israël, qu’il justifie en faisant passer la Torah pour un cadastre. Il fonctionne toujours selon le vieux principe mensonger: “Une terre sans peuple, pour un peuple sans terre”, sauf que la Palestine a toujours été habitéé par son peuple, en particulier sous l’Empire ottoman jusqu’en 1918 et pendant l’occupation franco-britannique de la région.

C’est sous une pluie battante (d’eau, D. merci, pas de bombes) que le cortège a pris la direction de la place de l’Homme de Fer. Les parapluies ouverts se brisaient, les chaussures naviguaient dans plusieurs centimètres d’eau, mais on avançait en criant les slogans en faveur du peuple de Gaza et de Palestine.

DSCN9674

DSCN9688

DSCN9724

On vous les livre, pour la prochaine fois, mercredi au Parlement européen à 15 h, parce que l’article des DNA est tout sauf informatif, se contentant du minimum, probablement pour ne pas faire de peine aux amis d’Israël en Alsace.

Arrêt, arrêt des bombardements

Israël assassins

Gaza existe, Gaza résiste

Gaza, Gaza on est avec toi

Israël, hors des territoires occupés

Palestine vivra, Palestine vaincra

Sionistes,fascistes, c’est vous les terroristes

Valls-Hollande, collabos, dégage

Enfants de Gaza, enfants de Palestine, c’est l’humanité qu’on assassine

Gaza Israël médias Sylvie Monchatre

La manifestation a occupé longtemps le centre-ville. Malgré le nombre impressionnant de participants, malgré le fait que la plupart d’entre eux-elles étaient venu–e-s, sur un appel Facebook, parallèle à celui des organisateurs, il n’y a pas eu d’incidents.

P1350280

Bien sûr, au moment de la clôture place Kléber, il y a eu quelques remarques de personnes qui jugeaient qu’ils n’avaient pas eu la parole, mais les Allahou Akbar et d’autres paroles ont jailli à plusieurs reprises dansl es rangs des manifestants. Certains, plus excités, souhaitaient poursuivre vers d’autres lieux qu’ils prenaient pour une cible. Les organisateurs les ont dissuadés. On a entendu aussi ça et là quelques paroles visant, malgré les consignes, une religion, mais le cortège ne les a pas reprises.

P1350323

Plus grave, à la fin, et après la dissolution annoncée, sont apparus 2 porteurs d’ananas, reprenant les attitudes et propos antisémites d’un “amuseur” public et de ses amis d’extrême-droite, friands de ce fruit devenu, comme la “quenelle“, signe de ralliement négationniste et antisémite.

P1350327

Malgré tout, cette manifestation d’une ampleur rarement vue, a été un plein succès. Les médias et la police l’ont minimisée. Il suffit de comparer la surface donnée à ce cortège et celle des autres événements sur la même page des Dernières Nouvelles d’Alsace,

On regrettera que plusieurs associations aient mis du temps à s’y inscrire, et que les partis de gauche n’aient pas pris leur part des tâches d’organisation, les laissant à ATMF, Voix libres , Alsace-Syrie, UJFP, qu’il faut chaleureusement remercier comme tous-tes les participant-e-s.

Palestine vivra, Palestine vaincra!

Prochain rassemblement à l’initiative de nos amis israéliens opposants à leur gouvernement

Mercredi 16 juillet à 15 devant le Parlement européen de Strasbourg

Rencontre avec des députés européens, dont ceux de Syrisa (Grèce), Podemos (Espagne), Front de gauche (France), etc

Crimes contre l’humanité
Des missiles israéliens sur un orphelinat d’enfants handicapés: trois enfants tués.

Lettre ouverte à François Hollande, Président de la République, à l’occasion de la manifestation en solidarité avec le peuple palestinien, le 12 juillet 2014 à 16H – Place Kléber, Strasbourg- en présence de plus de 2 500 personnes

Download/Télécharger (Lettre-ouverte-à-François-Hollande.docx,DOCX, 12KB)

gaza destructions

En direct de Gaza

Dimanche 13 juillet 2014

Il est 16 h à Gaza

Ziad Medoukh

Sixième  jour de l’offensive militaire israélienne sur la bande de Gaza

La population de Gaza a beaucoup apprécié les manifestations de solidarité partout dans le monde avec Gaza contre les crimes israéliens.

Une nouvelle journée  meurtrière commence dans la bande de Gaza- 12 morts depuis ce matin-

L’armée de l’occupation israélienne intensifie ses frappes aériennes et menace d’une invasion terrestre : c’est ici notre terre, nous ne partirons pas.

Deux cimetières ont été visés : silence, on tue les morts à Gaza-

Silence, on massacre les Palestiniens à Gaza.

Silence, on assassine les bébés à Gaza

Silence, on tue les enfants et les femmes à Gaza

L’aviation, la marine et les chars  israéliens bombardent partout dans la bande de Gaza.

Et ça continue !

Le bilan s’alourdit au sixième jour de l’offensive militaire israélienne contre la bande de Gaza et sa population civile :

–         169 morts palestiniens jusqu’à cette heure-ci,  dont 47 enfants, 28 femmes et 32 personnes âgées suite à des bombardements israéliennes en six  jours.

-1130  blessés lors de ces bombardements aveugles de l’armée de l’occupation israélienne, dont 220 femmes et 290 enfants

-Plus de 2150 raids israéliens en six jours  partout dans la bande de Gaza

Quelle horreur !

-320 maisons ont été détruites suite à ces bombardements aveugles

– 900 maisons touchées par les bombardements

-Plus de 2000 personnes sont sans-abri après la destruction de leurs maisons.

-33 mosquées ont été détruites

– Une banque a été détruite.

C’est terrible !

Nous nous lâchons rien!

Nous ne désespérons pas !

La lutte continue

Gaza sera toujours debout !

Gaza résiste, Gaza existe et Gaza persiste !

Similar posts
  • Manif à Strasbourg: Jérusalem-Al Qods... [...]
  • Strasbourg antifasciste contre l̵... Près de 300 manifestants ont marché du Faubourg-National à la place de la Bourse, fortement encadrés par de nombreux gendarmes surarmés, pour protester contre l’ouverture ce jour, dans un lieu encore tenu secret, d’un local, l’Arcadia, tenu par d’ex-fascistes du GUD. A Lyon, à Lille, dans la Meuse, de tels lieux de haine entre soi [...]
  • Jauni: mort d’un exilé fiscal Bonjour à tous, On a tous quelque chose du grand Johnny, planqué en Suisse, votant pour Sarkozy … Cet hommage là, c’est le seul que j’ai réussi à apprécier et il a été diffusé hier soir sur France-Inter dans l’émission de Charline Vanhoenaeker “Par Jupiter”, vers 17h30. Sinon, on a quand même chargé la bête, [...]
  • État d’urgence, toujours. Polic... Communiqué de la famille d’Antonin Bernanos : Ce matin à 6h la police judiciaire du XVIIe arrondissement a défoncé la porte de l’appartement de la mère d’Antonin Bernanos, sans sommation, pour interpeller Antonin, afin de faire appliquer immédiatement sa peine dans l’affaire de la voiture brûlée (5 ans de prison de 2 avec sursis). Cette [...]
  • Non au local fasciste à Strasbourg ! [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Actions de résistance à la politique anti-Rom de la ville de Strasbourg 2012-2014

« Espace Hoche », un camp pour Roms, grillagé et surveillé, à Strasbourg, siège de la Cour européenne des Droits de l’Homme

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !