Mondialiser les capitaux, les marchandises, les travailleurs, mais pas la solidarité?

544615-le-ministre-de-l-interieur-manuel-valls-le-24-aout-2013-a-la-rochelle

Valls : « La France ne tolèrera jamais que l’on essaie d’importer le conflit israélo-palestinien »

Cette phrase là, dans sa bêtise absolue, on l’a souvent entendue, ici ,à Strasbourg, dans la bouche du sénateur-maire, Roland Ries.

Ce dimanche, c’est Valls qui l’assène après les manifestations de soutien aux Gazaouis écrasés par les bombes israéliennes.

Ainsi, les capiatux circulent librement, les paradis fiscaux se portent à merveille, les marchandises jouent les passe-frontières, et les travailleurs devraient déménager dans des pays au salaire de misère pour suivre leurs usines délocalisées, mais la solidarité naturelle entre les peuples ne pourrait s’exprimer?
La fayette n’irait plus aider la révolution américaine, les étrangers de l’Affiche rouge n’auraient plus le droit de mourir pour la France, on devrait rester devant TF1 quand des peuples sont matraqués, torturés, assassinés?

Que des milliers de Français et d’étrangers de France se mobilisent pour Gaza assommé jour et nuit par l’aviation israélienne,- déjà 161 morts et des centaines de blssés,la plupart civils avec des femmes et des enfants tués, et des destructions matérielles immenses en moins d’une semaine.

Et l’on n’aurait pas le droit de crier notre colère, de clamer notre solidarité avec le peuple palestinien, abandonné des Etats-démocratiques?

On “importerait” ce conflit?
Mais la France n’a-t-elle pas des traditions de solidarité avec les peuples qui luttent pour leur survie? N’était-elle pas une terre de liberté aux yeux du monde entier?

Et la France ne compte-t-elle pas à la fois la communauté juive la plus importante d’Europe, et la communauté arabe la plus grande? Les horreurs qui se passent à Gaza, en Palestine, fruit de l’acharnement criminel des dirigeants israéliens, à nier les droits nationaux des Palestiniens, n’impliquent-elles pas que l’on se mobilise pour les faire cesser? D’autant que l’ONU, l’Europe, et quasi tous les Etats de ce qu’on n’ose appeler “communauté internationale, abandonnent la Palestine, au mépris du droit international.

Alors, si vous n’êtes pas capables d’aider la Palestine, si, comme Hollande vous ne faites que donner un permis de tuer à l’Etat-voyou, laissez donc le amis du droit international, les amis d ela Palestine s’en occuper.

Et ne venez plus jamais nous parler d'”importer un conflit“. La Palestine, nous l’avons dans notre cœur et rien ne nous empêchera de la soutenir autant de fois que nécessaire.

Similar posts
  • 17 octobre 1961-17 octobre 2019 Stras... Chaque année à Strasbourg se tient une commémoration du massacre du 17 octobre 1961 à Paris où 200 Algériens pacifiques ont été tués par la police, certains jetés à La Seine. C’était sous le général de Gaulle, Roger Frey était ministre de l’Intérieur et Maurice Papon qui s’était illustré en 1942 à Bordeaux en déportant [...]
  • Semaine Européenne de la Démocratie L... [...]
  • Une victoire juridique de trois anti ... Quarante anti-GCO dans la salle d’audience, dont le maire de Kolbsheim et celui de Pfettisheim, et une trentaine sur le parvis du TGI de Strasbourg ce matin en solidarité avec trois personnes prévenues d’avoir manifesté illégalement sur un pont au-dessus de l’A35 munies d’une banderole dénonçant le Grand Contournement Ouest, autoroute à péage de 24 [...]
  • Metz Gilets Jaunes Manifestation de l... On était environ un millier rassemblés place Mazelle à Metz en attendant que le camion s’ébranle en tête de cortège. La pluie tombait un peu, mais elle a cessé le reste de l’après-midi. Des véhicules de l’armée française sont passés tout klaxon dehors avec le succès qu’on imagine. Le cortège était très coloré, le jaune [...]
  • Extinction-Rébellion à Strasbourg et ... A 4’10, intervention de Extinction-Rébellion devant les officiels, puis la police municipales enlève une [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.