8 HEURES POUR LA PALESTINE, à Belfort, avec Julien Salingue (ACRIMED) et Jean-Claude Meyer (UJFP/IJAN)

P1380562

 

A Belfort, ce samedi, militants et sympathisants de la cause palestinienne ont partagé de 15h à minuit, « 8H pour la Palestine » à l’initiative des Amis de l’émancipation Sociale, du Collectif Freedom for Palestine, du NPA, du Parti de Gauche, de la Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie, et soutenu par des Amis du Monde Diplomatique Nord Franche-Comté.

Au programme : projection d’un documentaire, conférence-débat, expo-photo, vente de livres et produits palestiniens, musique, poésie, pâtisseries orientales et repas palestinien.

Le diaporama :  https://www.flickr.com/photos/durgaphotos/sets/72157648454203708/show

 

La journée a commencé très fort par la projection du documentaire Cinq caméras brisées de Guy Davidi, Emad Burnat (2011), immédiatement suivie d’une impressionnante performance théâtrale faite par les organisateurs: la simulation de l’enlèvement d’un enfant dans la salle par l’armée israélienne !

 

Puis, conférence-débat avec Julien Salingue et Jean-Claude Meyer sur l’actualité israélo-palestinienne:

 

Jean-Claude Meyer (UJFP/IJAN ) : « Vers la fascisation de la société israélienne ? »

 

Julien Salingue, chercheur spécialiste de la question palestinienne, auteur de A la recherche de la Palestine : « La résistance des Palestiniens »

 

Le débat :

 

 

Avant et pendant le repas: poèmes, rap, slams, messages de paix pour la Palestine par de jeunes talents locaux.

 

 

—-

Vient de paraître: La Palestine d’Oslo de Julien Salingue

Anatomie de l’échec du processus de construction étatique palestinien

Capture d’écran 2014-10-20 à 15.29.06

Introduction et table des matières: http://www.juliensalingue.fr/article-mon-nouveau-livre-la-palestine-d-oslo-124772735.html

La Palestine d’Oslo, Bibliothèque de l’Iremmo, L’Harmattan, octobre 2014. 150 pages, 12 euros.

 

Similar posts
  • Un squat à l’Espace Gruber à St...   Depuis une semaine un squat s’est installé dans un bâtiment appartenant à la Ville de Strasbourg depuis peu mais autrefois ayant abrité les Brasseries Gruber. Il se situe au 91, route des Romains, à l’entrée de la cour à gauche, juste en face des luminaires Salustra. Ce squat est ouvert à tous ceux qui [...]
  • De l’eau, de l’eau, Stra... D’ailleurs Nous Sommes dIci 67 le 23 juillet 2019 (suite) De l’eau,de l’eau Strasbourg ouvre les robinets Ouf, la ville de Strasbourg a installé aujourd’hui au camp des migrant-es aux Canonniers, un point d’eau et une toilette, mais toujours pas de poubelle. C’est grâce a la mobilisation des acteurs et actrices de la solidarité, par [...]
  • Commémoration à Strasbourg de la rafl... Cent cinquante personnes environ se sont rassemblées dimanche 21 juillet à Strasbourg, Allée des Justes, sur l’emplacement de l’ancienne synagogue incendiée par les nazis lors de l’annexion de l’Alsace-Moselle par Hitler. Comme chaque année, il s’agissait de commémorer la rafle du Vel d’Hiv les 16/17 juillet 1942 à Paris où plus de 12000 juifs, dont [...]
  • Des réfugiés est-européens sans eau n...   Plusieurs familles de pays de l’est se sont une fois de plus installées dimanche dernier près de la rue des Canonniers à Strasbourg-Neuhof. Elles viennent d’Albanie, de Serbie, du Kosovo, de Macédoine. Il y a aussi un Français sans domicile ni travail. Sur ce campement, il n’y a ni eau, ni WC, ni poubelles. [...]
  • 1er mai à Strasbourg: rouge, jaune, v... [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.