Cazeneuve démission: Justice pour Rémi !

Capture d’écran 2014-10-30 à 22.49.34

 

Signer la pétition : http://cazeneuvedemission.wesign.it/fr

Samedi 25 octobre, le jeune Rémi Fraisse meurt à l’âge de 21 ans dans une manifestation contre l’implantation d’un barrage au Testet (Tarn), destiné à alimenter en eau la culture intensive du maïs dans la région. La construction de ce barrage – à l’initiative des lobbies de l’agriculture intensive – serait responsable d’une destruction importante des écosystèmes, et notamment de la disparition d’une zone humide précieuse sur le plan écologique. 29 ans après l’attentat de Mitterrand contre Greenpeace, l’Etat socialiste est à nouveau responsable de la mort d’un militant écologiste… Et refuse d’assumer ses responsabilités !

Les Désobéissants demandent au plus vite la démission du Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, du préfet du Tarn Thierry Gentilhomme, et du Président du Conseil Général du Tarn Thierry Carcenac. Il ne fait désormais plus aucun doute de la responsabilité des forces de l’ordre dans la mort de Rémi Fraisse. Selon le procureur d’Albi, les vêtements du jeune homme présentent des traces d’explosifs utilisés dans les grenades des gendarmes. De son côté, et de manière totalement cynique, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve continue à marteler que la mort de Rémi Fraisse « n’est pas une bavure » et a fait savoir qu’il n’allait pas démissionner. « Je n’ai aucunement l’intention de partir alors que je fais mon devoir avec le sens de l’Etat et de la République », a-t-il déclaré. Pour nous le crime d’Etat ne fait aucun doute ! François Hollande, de son côté, a promis que « toute la vérité » serait faite dans cette affaire. Manuel Valls, Premier Ministre, crois lui « que l’Etat de droit sortira renforcé, à partir du moment où toute la lumière sera faite (…) ». Manuel Valls et François Hollande se trompent lourdement en pensant que seule la vérité pourra calmer notre soif de Justice… La vérité nous la connaissons déjà – il s’agit d’un crime d’Etat – ce que nous demandons est la Justice pour les parents et les amis de Rémi Fraisse !

Nous pensons que l’Etat de Droit sera renforcé quand les responsabilités de ce drame seront assumées par le gouvernement, ce qui implique à minima la démission du Ministre de l’intérieur, du préfet et du Président du Conseil Général du Tarn. Cela implique évidemment l’interdiction des armes de guerre pour les forces de l’ordre telles que les grenades assourdissantes, qui loin d’être non-létales peuvent tuer comme nous venons de le voir, ou blesser gravement. Ces dernières années, des dizaines de manifestants ont été blessés par ces armes – dont plusieurs ont perdus la vue à la suite d’éclats – et la restauration de l’Etat de Droit veut que chacun puisse manifester ses opinions sans risquer sa vie ou celle de ses enfants !

Pour la Justice, nous demandons au plus vite la démission du Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, du préfet du Tarn Thierry Gentilhomme, et du Président du Conseil Général du Tarn Thierry Carcenac.

Les Désobéissants

www.desobeir.net

Signer la pétition : http://cazeneuvedemission.wesign.it/fr

 

Similar posts
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]
  • Michel Warschawski Les militants qui quittent la bataille : pas les faibles, mais aussi pas les héros Pour être clair : je ne juge personne qui décide de quitter le pays et réside à l’étranger. C’est une décision personnelle, tout comme la décision de garder des commandements religieux, d’être végétarien ou, aussi étrange que cela puisse paraître, [...]
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.