Manifestation: La ministre de l’Éducation Nationale se rend au Neuhof le jour de fermeture des écoles et des collèges !

10368274_361899853934610_5098957952416443021_n

Rassemblement à l’appel de la CGT samedi 8 novembre à 10 h 30 devant le Centre culturel Django Reinhardt ( tram Rodolphe Reuss) pour porter à la ministre les revendications légitimes des personnels de l’enseignement et des étudiants

La ministre de l’Éducation Nationale à l’espace culturel Django Reinhardt,
4 Impasse Kiefer à Strasbourg, la matinée du samedi 8 novembre.

La ministre de l’Éducation Nationale, Najat Vallaud-Belkacem, sera à l’espace culturel Django Reinhardt, 4 Impasse Kiefer à Strasbourg, la matinée du samedi 8 novembre pour un audit du quartier du Neuhof.

La ministre se rend dans un des quartiers de Strasbourg les plus touchés par la crise (pauvreté, chômage, délinquance, violence), le Neuhof. Elle s’y rend le samedi où les collèges et les écoles sont fermés. Les personnels de l’éducation prioritaire auraient attendu un peu plus de considération de la part de leur ministre de tutelle et au moins une rencontre.

De plus, lors de son audit du quartier du Neuhof, Mme Najat Vallaud-Belkacem va débattre sur le quartier avec un ancien élève du collège du Stockfeld, Yazid Knibiehly, actuellement en classe de 2nde au lycée Fustel.

Qui a choisi cet ancien élève du collège, comme porte parole du quartier du Neuhof et des personnels de l’Éducation Nationale ?

Pourquoi les représentants élus des collèges du Neuhof ne sont-ils pas invités ?
Pourquoi les enseignants des écoles du Neuhof ne sont-ils pas invités ?

Sur l’Éducation prioritaire, le flou persiste sur les conditions de sortie ou d’entrée dans le dispositif. Même si une dotation supplémentaire de 350 millions d’euros permettrait le maintien du nombre de réseaux, la ministre a aussi indiqué, pour les établissements qui sortiront du dispositif, une clause de sauvegarde de 3 ans permettant de maintenir leurs moyens. C’est qu’il y aura bien des réseaux qui sortiront de l’éducation prioritaire puisque certains vont y entrer !

Les personnels de l’Éducation Nationale du Neuhof ont des revendications à porter et aimeraient avoir un engagement de la part de la ministre. Pour les réseaux des collèges du Stockfeld et Solignac, c’est par exemple l’assurance que les deux établissements soient classés REP+. Sans l’assurance de la conservation de leurs moyens actuels, ces réseaux ne pourront plus assurer leur mission auprès des élèves en grande difficulté de ce quartier et verront leur condition de travail se dégrader.

Aussi, Il est primordial que l’ensemble des personnels des établissements scolaires soient présents lors de cette matinée du samedi 8 novembre pour exprimer leurs revendications et avoir l’engagement du ministre sur le classement en REP + des réseaux des collèges Stockfeld et Solignac.

 

Communiqué du 28 octobre:
Devant la multiplication des violences au sein du réseau d’éducation prioritaire Eclair du Stockfeld, tant dans leur nombre que dans leur intensité, les équipes éducatives s’étonnent et s’inquiètent de ne pas être assurées de faire partie du réseau d’enseignement prioritaire REP+ à la rentrée 2015.

En effet, serait-ce là la récompense de tous les efforts entrepris et fournis par les équipes pour maintenir ces établissements et faire progresser tous les élèves ?

Comment pourrions-nous accepter qu’avec une telle relégation, le signal envoyé par le rectorat soit « ça va mieux au Stockfeld » alors que tous les acteurs sur place vivent le contraire et voient la situation se dégrader tant à l’intérieur qu’aux abords même des établissements. Ceux qui portent ce quartier à bout de bras sauront-ils alors rebondir et trouver en eux les réserves suffisantes pour poursuivre leurs actions pédagogiques, éducatives et préventives dans le seul intérêt des élèves ?

Aussi nous, membre de l’équipe éducative, enseignante et administrative, demandons solennellement l’intégration du collège du Stockfeld dans le dispositif REP+ pour que nous soient donné les moyens de combattre de manière efficace l’échec et le décrochage scolaires.

Similar posts
  • Commémoration à Strasbourg de la rafl... Cent cinquante personnes environ se sont rassemblées dimanche 21 juillet à Strasbourg, Allée des Justes, sur l’emplacement de l’ancienne synagogue incendiée par les nazis lors de l’annexion de l’Alsace-Moselle par Hitler. Comme chaque année, il s’agissait de commémorer la rafle du Vel d’Hiv les 16/17 juillet 1942 à Paris où plus de 12000 juifs, dont [...]
  • Des réfugiés est-européens sans eau n...   Plusieurs familles de pays de l’est se sont une fois de plus installées dimanche dernier près de la rue des Canonniers à Strasbourg-Neuhof. Elles viennent d’Albanie, de Serbie, du Kosovo, de Macédoine. Il y a aussi un Français sans domicile ni travail. Sur ce campement, il n’y a ni eau, ni WC, ni poubelles. [...]
  • 1er mai à Strasbourg: rouge, jaune, v... [...]
  • Strasbourg Acte XXIV 5000 manifestant... RIC Strasbourg Étoile https://www.facebook.com/schlomo44/videos/10157203760243599/?t=6 Fraternisation street medics allemands-français A deux doigts du gazage place Corbeau Strasbourg Act 24 Gazage sur la passerelle et le quai Place de l’Université Vers la place de Bordeaux Sous la pluie et gazage place de Bordeaux Gazés sous la pluie Repli après gazage Acte 24 Strasbourg Retour vers le Pont [...]
  • Vélorution pour des pistes cyclables ... Près de 400 cyclistes de tout âge ont participé, après quelques discours introductifs, à la Vélorution de la place de la République à Strasbourg jusqu’à Schiltigheim afin de réclamer de la maire EE/LV de Schellige, Danièle Dambach, la réalisation de pistes et bandes cyclables. La police nationale ouvrait et fermait la voie (on les préfère [...]

2 Commentaires

  1. Marc Chaudeur-Büffel Marc Chaudeur-Büffel
    7 novembre 2014    

    Et ça vous étonne ! Intensément significatif . . .

  2. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    7 novembre 2014    

    C’est pour prôner “l’école buissonnière” , pardi ! et pas faire “mauvais genre”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.