Communiqué : Non à la condamnation du blogueur Toufik de Planoise ! / Procès du site le Jura libertaire

Censure et répression…

La Feuille de chou solidaire.

logo-ameb-solidaires

Le blogueur Toufik de Planoise, a été condamné en première instance à payer une amende de 822€ pour « vandalisme », suite à une plainte déposée par la ville de Besançon.

L’objet du crime ? Des affiches, faisant la promotion de son blog, placardées sur des supports illégaux dans la ville. Cette scandaleuse condamnation est le signe d’un acharnement contre ce blogueur militant, dont l’activisme, les prises de positions et les investigations (en particulier sur l’extrême-droite locale) semblent en déranger plus d’un. Nous dénonçons la criminalisation dont fait l’objet notre camarade, alors que nombre d’organisations politiques, syndicales, associatives, et surtout d’entreprises privées ont régulièrement recours à l’affichage sauvage sans être inquiétées. Comble de l’histoire, le Parti Socialiste et les services culturels de la ville de Besançon ne sont pas non plus les derniers à user de tels procédés ! Cette affaire met également en lumière le manque criant d’espaces alloués à l’affichage et à l’expression libres dans la ville, déploré par de nombreuses associations.

Le 14 novembre, Toufik est de nouveau convoqué au tribunal pour le procès en appel. L’AMEB-Solidaires Etudiant-e-s lui apporte tout son soutien et demande la relaxe de notre camarade.

Nous appelons à manifester notre solidarité avec Toufik par la présence du plus grand nombre à son audience, vendredi 14 novembre à 8h30, au Palais de Justice (1, rue Mégevand), salle G.

Par ailleurs, en cas de condamnation effective, nous participerons à la solidarité financière avec notre camarade, à travers l’animation d’une caisse de soutien.

https://syndicatameb.wordpress.com/2014/11/08/communique-non-a-la-condamnation-du-blogueur-toufik-de-planoise/

Plus d’info sur cette affaire : http://www.toufik-de-planoise.net/index.php/affichage-sauvage-les-petits-arrangements-de-la-ville-de-besancon-avec-la-realite/

photo1217

« Insulte à l’autorité de l’État » : le procès du site le Jura Libertaire

Vendredi 14 novembre 2014 à 13 heures se tiendra devant la 17e chambre correctionnelle de Paris le procès du Jura Libertaire, poursuivi suite à une plainte pour « injure et diffamation publiques envers la Police nationale », déposée en juillet 2010 par le ministre de l’Intérieur d’alors.

L’article : http://juralib.noblogs.org/2014/11/08/insulte-a-lautorite-de-letat-le-proces-du-jura-libertaire/

http://paris-luttes.info/insulte-a-l-autorite-de-l-etat-le

 

Similar posts
  • Un squat à l’Espace Gruber à St...   Depuis une semaine un squat s’est installé dans un bâtiment appartenant à la Ville de Strasbourg depuis peu mais autrefois ayant abrité les Brasseries Gruber. Il se situe au 91, route des Romains, à l’entrée de la cour à gauche, juste en face des luminaires Salustra. Ce squat est ouvert à tous ceux qui [...]
  • De l’eau, de l’eau, Stra... D’ailleurs Nous Sommes dIci 67 le 23 juillet 2019 (suite) De l’eau,de l’eau Strasbourg ouvre les robinets Ouf, la ville de Strasbourg a installé aujourd’hui au camp des migrant-es aux Canonniers, un point d’eau et une toilette, mais toujours pas de poubelle. C’est grâce a la mobilisation des acteurs et actrices de la solidarité, par [...]
  • Commémoration à Strasbourg de la rafl... Cent cinquante personnes environ se sont rassemblées dimanche 21 juillet à Strasbourg, Allée des Justes, sur l’emplacement de l’ancienne synagogue incendiée par les nazis lors de l’annexion de l’Alsace-Moselle par Hitler. Comme chaque année, il s’agissait de commémorer la rafle du Vel d’Hiv les 16/17 juillet 1942 à Paris où plus de 12000 juifs, dont [...]
  • Des réfugiés est-européens sans eau n...   Plusieurs familles de pays de l’est se sont une fois de plus installées dimanche dernier près de la rue des Canonniers à Strasbourg-Neuhof. Elles viennent d’Albanie, de Serbie, du Kosovo, de Macédoine. Il y a aussi un Français sans domicile ni travail. Sur ce campement, il n’y a ni eau, ni WC, ni poubelles. [...]
  • 1er mai à Strasbourg: rouge, jaune, v... [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.