Mrap: ce que nous sommes

mrap logo

Déclaration du Bureau exécutif du MRAP

Download/Télécharger (2015.01.17-Déclaration-du-BE-du-MRAP-Ce-que-nous-sommes.doc,DOC, 110KB)

Similar posts
  • GCO: c’est tous les jours Vinci... Chantier Vinci et lieu de vie D 45 près du spot des zadistes Chantier Vinci viaduc de Kolbsheim Deux chevaux sur le chantier près du canal de la Bruche à Kolbsheim Bientôt ils ne pourront galoper, le goudron aura coulé ici On débloque le [...]
  • Halte à la déforestation du Krittwald... “Mercredi, c’est Vinci” Comme tous les mercredi, les anti-GCO se retrouvent sur un des chantiers SOCOS/VINCI, mais cette fois, pas dans le matin avant le lever du jour, mais à 13h30. On a décoré les grilles de l’accès principal gardé par la gendarmerie, au bord de la forêt du Krittwald, à Vendenheim, où l’opérateur a [...]
  • Menaces sur le massif forestier du Sp... INVITATION à une Réunion publique le vendredi 25 janvier 2019 à 20 heures à la Maison de Pays de Wegscheid Entre DOLLEREN et KIRCHBERG 293 hectares du massif forestier du Sprickelsberg sont menacés par un projet de desserte forestière. Où en est – on? L’autorisation environnementale pour la réalisation de ce projet a été donnée [...]
  • “Grand débat” organisé pa... Comme beaucoup de gens, en particulier de #giletsjaunes, je ne crois pas à la pertinence du dit “Grand débat” lancé par le président de la République dans sa lettre aux Français. Quand on la lit, on comprend vite que ce débat a pour fonction de s’opposer au mouvement social qui a maintenant deux mois par [...]
  • GCO: mobilisation matinale pour la f... Vers 7 h ce matin, juste avant l’arrivée en force de la gendarmerie, quelques zadistes avec leurs amis anti GCO se sont enfoncés dans la forêt du Krittwald où deux engins de déforestation “travaillent” depuis hier à abattre des arbres afin de laisser place à l’échangeur entre A4 et GCO. Ils ont pu apercevoir et [...]

1 Commentaire

  1. 18 janvier 2015    

    Et j’ajoute pour ma part:
    Nous sommes tous ceux qui n’appréciaient pas forcément l’humour de Charlie-Hebdo, qui contestaient sa ligne éditoriale, qui continueront à le faire car le corollaire de la liberté d’expression est la liberté de lire ou de ne pas lire, d’aimer ou de ne pas aimer un journal, et qui n’acceptent pas d’être traités d’hypocrites.
    Nous sommes les victimes des contrôles au faciès, des “bavures” policières.
    Nous sommes les femmes voilées agressées, qui ne supportent plus les conseils hypocrites de le retirer, nous sommes les salariés victimes de discriminations indirectes par ce qu’ils respecteraient le jeûne du Ramadan.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.