Israël: essais de “bombes sales”

Un article paru dans Haaretz au début du mois

C’est un chef-d’œuvre d’hypocrisie : Israël aurait testé les effets des « bombes sales », non pour s’en servir (j’ai un doute) mais dans le cadre de la défense de ses citoyens. Des essais menés au centre nucléaire de Dimona baptisé–autre euphémisme- « réacteur nucléaire ».

Dimona est une grande ville située dans le Néguev qui représente la limite sud de l’espace « réservé » aux Bédouins, le Siyag et proche du village bédouin de Qasir as-Sir (قصر السر) , 6000 habitants. L’Etat a été plus ou moins obligé de le reconnaitre en 1999 mais il n’est toujours pas relié à l’eau et à l’électricité… La centrale nucléaire, construite en 1958 avec l’aide de la France, se trouve plus au sud à une quinzaine de km. Michel.

Ci-dessous, un résumé et l’article original.

Article Exclusif d’Haaretz : Israël a testé le nettoyage d’une bombe sale dans le désert
Un projet de 4 années mené au centre nucléaire de Dimona a permis de mesurer les dommages et autres implications de l’explosion d’une arme radiologique ennemie.
Par Chaim Levinson, le 8 juin 2015. http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/.premium-1.660067

dimona
Vue partielle du centre nucléaire israélien de Dimona dans le Néguev.

Israël a récemment conclu son projet « Champ verdoyant » : une série de tests démarrés en 2010 dans le désert dans le cadre d’un projet de 4 années conduit au centre nucléaire de Dimona afin de mesurer les dommages et autres implications créés par l’explosion de ce que l’on appelle une « bombe sale » provoqué par des forces hostiles. Une telle bombe, une bombe radiologique, comprend des explosifs classiques mêlés à des matériaux radioactifs. La plupart des explosions ont été effectuées dans le désert et une dans une enceinte close. Les résultats ont montré un haut niveau de radiations au centre de l’explosion avec une faible dispersion des particules avec le vent. Les spécialistes en ont conclu que cela ne posait pas de danger substantiel autre que psychologique. C’est l’inverse dans le cas d’une explosion en espace fermé où le site devrait être condamné pendant de très nombreuses années.

D’autres essais ont testé le scénario où des produits radioactifs auraient été volontairement oubliés dans un espace public. Les résultats ont montré la très grande inefficacité de cette méthode, la majorité des matériaux radioactifs étant piégés par les filtres du conditionnement d’air.

unnamed (4)
Explosion d’une bombe radiologique dans le désert et essais dans un centre commercial reconstitué, utilisation de mini-drônes pour mesurer les radiations.

Israël justifie ce programme par les risques que feraient courir à sa population les groupes terroristes auxquels s’ajoute la nucléarisation de l’Iran …

(La protection des civils est certainement un but louable mais ces résultats sont entre les mains de militaires qui peuvent avoir d’autres projets pour d’autres populations civiles)

Haaretz exclusive: Israel tested ‘dirty-bomb cleanup’ in the desert
Series of tests in conjunction with four-year project at Dimona nuclear reactor measured damage and other implications of detonation of radiological weapon by hostile forces.
By Chaim Levinson | Jun. 8, 2015 | 12:29 PM | http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/.premium-1.660067

Similar posts
  • 26ème jour de jeûne contre le Contour... De 12 à 14 h ce vendredi, place Kléber à Strasbourg, de nombreuses personnes sont venues soutenir les cinq grévistes de la faim qui poursuivent leur jeûne depuis 26 jours dans le silence des élus, du préfet, afin d’obtenir un moratoire des travaux. Ceci au lendemain d’une recours déposé par Alsace Nature, et mis en [...]
  • Stolpersteine: action franco-allemand... Les Stolpersteine sont, littéralement des pierres de trébuchement. A Kehl-am-Rhein, sur la rive droite du Rhin, en face de Strasbourg, les deux cités étant maintenant reliées directement par le tram, il y a 63 de ces petits cubes de laiton collés sur du béton, entre les pavés. Ces pierres de mémoire portent les noms et [...]
  • Place publique, par Raphaël Glucksman... Raphaël Glucksmann était à Strasbourg pour présenter son livre, Place publique, et le mouvement homonyme qu’il a lancé pour tenter de redonner du lustre à ce qu’il ne nomme pas “la gauche”, tant le terme en a été dévalué, pas seulement depuis 1982-83 par Mitterrand lequel prétendait “changer la vie”, et a entamé le tournant [...]
  • Rassemblement anti GCO autour des gré... Arrivée Aurélie parle ZAD du Moulin ZAD du Moulin solidaire des grévistes de la faim from feuille de chou on Vimeo. Départ Paroles de grévistes de la faim contre le GCO from feuille de chou on Vimeo. Dès le début, l’annonce a été fait que le président Macron n’avait pas répondu à la demande des [...]
  • 50 militant-e-s bloquent Sanef-Vinci ... Forêt du Krittwald Vendenheim Dès 4 h du matin, des anti-GCO sont présents et surveillent les deux engins laissés sur place et tous les véhicules qui arrivent. Le travail ne peut reprendre sur ce chantier de déforestation. Zone commerciale de Vendenheim La plupart des engins de travaux étaient garés chez Caterpillar. On bloque l’entrée. Rien [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !