Le 15 septembre, pertube ta ville pour abroger la loi “travaille” !

Communiqué du MILI (Mouvement Inter Luttes Indépendant)

13901315_515301078660746_4537676492771500418_n

#Blocus15Septembre #NiLoiNiTravail #Pas2RetraitPas2Rentrée

Jamais un mouvement n’aura duré aussi longtemps et n’aura été aussi fort. Sa puissance résidant dans l’émergence du cortège de tête, qui a pris des formes différentes, selon les moments et les villes.

Les caractéristiques de ce cortège sont mutiples, mais ont pour dénominateur commun de refuser l’étiquetage des bureaucraties de tous bords, ainsi qu’une opposition très marquée aux pratiques policières. Autrement dit, une force désirant sortir des cadres posés par les tenants du pouvoir.

Les faits sont là. Une diffusion de pratiques : blocage des savoirs à l’aide des blocus, blocage économique et grève sectorielle, manifestation sauvage et affrontement avec la police, et tout un panel contribuant à s’attaquer à la société marchande et au capitalisme.

Ce tout a permis de s’en prendre à la métropole, en tant que forme la plus avancée de pacification des populations, en poussant à toujours plus d’individualisme. Cependant, constatant le risque de sombrer dans la sacralisation de l’émeute, après le 14 juin, nous pensons qu’il est nécessaire d’introduire d’autres pratiques de lutte complémentaire.

S’attaquer à la ville revient aussi à penser notre rapport au territoire et au monde qui nous entourre. Pour nous, il est important d’arriver à se saisir d’espaces pour s’organiser, organiser la vie de tous les jours et exprimer nos contradictions de manière constructive. Nous pensons que c’est de cette manière qu’émergera des objectifs communs et des cibles communes.

Ni la loi “travaille”, ni l’état d’urgence, ni le 49.3×3, ni les violences policières, ni la répression, ne nous arrêtera !

Dès la rentrée, nous appelons à organiser des assemblées générales pour constituer des comités d’action dans chaque lycée et faculté.

Dans la semaine du 12 au 16 septembre, nous appelons à occuper tous les jours une salle dans les lycées pour revendiquer un lieu d’organisation politique, où faire des réunions, des rencontres, repenser notre rapport à l’éducation et aux murs qui nous entourent. #OccupeTaSalle Ainsi qu’à bloquer les établissements le 15 septembre pour participer à la manifestation qui aura lieu l’après-midi (plus de précisions d’ici peu) et abroger la loi “travaille” – son monde qui va avec. 

Similar posts
  • 1er mai à Strasbourg: rouge, jaune, v... [...]
  • Strasbourg Acte XXIV 5000 manifestant... RIC Strasbourg Étoile https://www.facebook.com/schlomo44/videos/10157203760243599/?t=6 Fraternisation street medics allemands-français A deux doigts du gazage place Corbeau Strasbourg Act 24 Gazage sur la passerelle et le quai Place de l’Université Vers la place de Bordeaux Sous la pluie et gazage place de Bordeaux Gazés sous la pluie Repli après gazage Acte 24 Strasbourg Retour vers le Pont [...]
  • Vélorution pour des pistes cyclables ... Près de 400 cyclistes de tout âge ont participé, après quelques discours introductifs, à la Vélorution de la place de la République à Strasbourg jusqu’à Schiltigheim afin de réclamer de la maire EE/LV de Schellige, Danièle Dambach, la réalisation de pistes et bandes cyclables. La police nationale ouvrait et fermait la voie (on les préfère [...]
  • Seder laïque de l’UJFP à Paris Animé par Richard Wagmann, créateur de l’association et ex-président de l’Union juive française pour la paix, ce Seder qui commémore la sortie (mythique) des Hébreux de l’esclavage en Egypte, et par conséquent toute lutte de libération nationale (et sociale) s’est déroulé comme depuis plusieurs années à Paris devant une vingtaine de personnes, juives ou pas. [...]
  • Liberté pour les zadistes en GAV à la... Photos: Alexande [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.