Strasbourg 1349 le massacre des Juifs à la Saint-Valentin

massacre_juifs_strasbourg_1349_f2c

Une vingtaine de participants, hier, près du Ginko Biloba, place de la République, ex-Kaiserplatz, à Strasbourg, pour une nouvelle commémoration, par Georges Yoram Federmann, du massacre des Juifs en 1349, accusés de la peste de l’époque par l’empoisonnement prétendu des puits. Nicole Dreyer, adjointe au maire le représentait. La ville de Benfeld était aussi présente par un adjoint. Peter Schwarber, Ammeister, y avait été banni, après avoir pris la défense des victimes.

1349, c’est aujourd’hui en un sens au vu du racisme et de la violence qui frappe, comme l’actualité récente le montre, en France, et ailleurs, tel ou tel humain, ou partie de l’humanité, ostracisé, rejeté, et trop souvent tué, comme cette altérité que nous rejetons, d’abord en nous-même.

Archives

https://www.youtube.com/results?search_query=1349+peter+schwarber

DNA

Strasbourg – Massacre de la Saint-Valentin De « la modernité » d’une tragédie

Une vingtaine de personnes ont répondu hier à l’invitation annuelle du cercle Menachem-Taffel et se sont rassemblées place de la République, en mémoire des centaines de juifs strasbourgeois massacrés le 14 février 1349 sur ce lieu même.

bougies-et-pierres-ont-ete-deposees-au-pied-d-un-des-gingkos-bilobas-de-la-place-de-la-republique-photo-dna-cedric-joubert-1487107078

Bougies et pierres ont été déposées au pied d’un des gingkos bilobas de la place de la République. Photo Dna – Cédric Joubert

C’est au pied d’un des ginkgos bilobas de la place de la République que s’est tenue peu après 12 h la cérémonie, informelle mais désormais traditionnelle, en mémoire des victimes du massacre de la Saint-Valentin.

Ici même, le 14 février 1349, les juifs de Strasbourg accusés d’être à l’origine d’une épidémie de peste noire ont été exterminés. « Stigmatisés parce que juifs », a résumé Georges Federmann, psychiatre et président du cercle Menachem Taffel.
« Au nom des damnés de la mer »

Au-delà de la seule commémoration de celles et ceux qui, à l’époque, ont été désignés comme boucs émissaires, il a invité l’assemblée à « retrouver la modernité de cette histoire », les boucs émissaires d’aujourd’hui, prônant une « position d’hospitalité inconditionnelle. Au nom de ceux qui sont morts ici. Au nom des damnés de la mer », a-t-il développé, renvoyant à l’actuelle crise des migrants et rappelant que Strasbourg était, à l’époque, « l’une des villes les plus modernes de l’Occident ».

Hommage a également été rendu à Peter Schwaber, le maire de l’époque qui s’est farouchement opposé au massacre des juifs. En vain. « Un Juste avant l’heure », selon l’expression de Georges Federmann. Une rue de Strasbourg porte son nom depuis juillet 2015.

Similar posts
  • Stocamine éjecté de la restitution du... Merci à la correspondante qui a attiré l’attention de la Feuille de chou sur cet article de Rue89Strasbourg On y ajoutera, sous peu, (au retour de la manif Gilets Jaunes…) des commentaires sur le rendu de cette réunion envoyé par mail à chacun.e qui ne transcrit pas les interventions orales des 50 intervenants mais seulement [...]
  • Archives: Avec la mairie de Vendenhei... Il était une fois…Es war einmal… Du temps que les arbres de la forêt du Krittwald n’avaient pas été abattus (dont les quatre chênes face au Club canin) quand la mairie de Vendenheim arborait fièrement son opposition au Grand Contournement Ouest de Strasbourg. N’est-ce pas, M. Pfrimmer? Avec la mairie de Vendenheim, contre le GCO [...]
  • Migrants Strasbourg D’ailleurs Nous Sommes D’ici 67 communiqué de presse le 1 février 2019   Strasbourg  la forteresse   On se rappelle dernièrement les campements de migrant-e-s laissé-e-s  dans le froid et dans la précarité à Strasbourg. Encore une fois la Préfecture et la Mairie n’avaient pas pris leur responsabilité. Il aura fallu la campagne d’interpellation des [...]
  • Avenir du territoire après la fermetu... [...]
  • GCO non merci: deux blocages pour le ... D 45 près du spot de Kolbsheim, les zadistes et leurs ami.e.s bloquent le chantier GCO D 45, le jour se lève sur le chantier du GCO; les salariés sont bloqués. Un camion de Vinci stoppé sur la D 45; on établit la circulation alternée,pour que les gens puissent aller au boulot; puis, une fois [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.