“Education au dialogue interreligieux et interculturel” en Alsace-Moselle? Und was noch?

Logolaicitedaccord

Communiqué de presse.

La législation en vigueur en Alsace et en Moselle impose un enseignement religieux confessionnel. Par accords amiables dérogatoires locaux, le rectorat de Strasbourg a accepté depuis plus de 20 ans des modalités nouvelles non statutaires de cet enseignement telles « L’Eveil culturel et religieux »ECR qui pourrait prendre une forme nouvelle avec le projet « d’Éducation au dialogue interreligieux et interculturel » EDII.
Laïcité d’Accord demande que les propositions des organisations laïques soient également prises en compte avec la mise en œuvre dès maintenant de la « déclaration positive » (seuls les parents désirant l’enseignement religieux auraient à le faire savoir) et la préparation de l’organisation de cet enseignement en dehors des 24 heures obligatoires à l’élémentaire.

Laïcité d’Accord s’étonne que la Commission du droit local d’Alsace et de Moselle (CDLAM) n’ait pas remarqué que toute la partie des programmes de l’EDII concernant les problèmes éthiques et comportementaux, était déjà traitée de manière plus approfondie dans « l’Enseignement moral et civique » (EMC), programme laïque et neutre de l’Éducation nationale. Cette partie de l’EDII n’est qu’un doublon de l’EMC. De même, la CDLAM n’a pas non plus remarqué que l’Éducation nationale traite également la partie culturelle de l’EDII avec son « « enseignement du fait religieux. »
De ce fait, et c’est dans l’ordre des choses, la seule originalité de l’EDII tient à son enseignement cultuel fondé sur « le croire » et les appartenances communautaires, même si c’est pour en atténuer les différences. Les cours de l’Éducation nationale sont fondés sur le « savoir » et la raison, ils ont une valeur universelle.

Le projet d’EDII prend des libertés avec la législation applicable en Alsace et Moselle sur le devoir de neutralité des institutions de l’État et de leurs représentants. Il propose dans son « Comité de parrainage » la présence « du préfet Région et des recteurs de l’académie de Strasbourg ». Il expose ainsi la préfecture et le rectorat à un contrôle de constitutionnalité si ces Hauts fonctionnaires participaient effectivement à la mise en œuvre et au fonctionnement de l’EDII.

Depuis le décret du 3 septembre 1974, l’Éducation nationale n’est plus en charge du contenu de l’enseignement religieux, les cultes reconnus en assument l’entière responsabilité sous le contrôle purement administratif des autorités rectorales et préfectorales. Les cours laïques et neutres de l’Éducation nationale sont totalement distincts des cours d’enseignement religieux et doivent le rester.

Pour Laïcité d’Accord

Bernard Anclin, président.
Claude Hollé, secrétaire général.

Similar posts
  • Manif à Strasbourg: Jérusalem-Al Qods... [...]
  • Strasbourg antifasciste contre l̵... Près de 300 manifestants ont marché du Faubourg-National à la place de la Bourse, fortement encadrés par de nombreux gendarmes surarmés, pour protester contre l’ouverture ce jour, dans un lieu encore tenu secret, d’un local, l’Arcadia, tenu par d’ex-fascistes du GUD. A Lyon, à Lille, dans la Meuse, de tels lieux de haine entre soi [...]
  • Jauni: mort d’un exilé fiscal Bonjour à tous, On a tous quelque chose du grand Johnny, planqué en Suisse, votant pour Sarkozy … Cet hommage là, c’est le seul que j’ai réussi à apprécier et il a été diffusé hier soir sur France-Inter dans l’émission de Charline Vanhoenaeker “Par Jupiter”, vers 17h30. Sinon, on a quand même chargé la bête, [...]
  • État d’urgence, toujours. Polic... Communiqué de la famille d’Antonin Bernanos : Ce matin à 6h la police judiciaire du XVIIe arrondissement a défoncé la porte de l’appartement de la mère d’Antonin Bernanos, sans sommation, pour interpeller Antonin, afin de faire appliquer immédiatement sa peine dans l’affaire de la voiture brûlée (5 ans de prison de 2 avec sursis). Cette [...]
  • Non au local fasciste à Strasbourg ! [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Actions de résistance à la politique anti-Rom de la ville de Strasbourg 2012-2014

« Espace Hoche », un camp pour Roms, grillagé et surveillé, à Strasbourg, siège de la Cour européenne des Droits de l’Homme

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !