Solidaires du RIF de Kehl à Strasbourg

Les Rifains quittent Kehl

La PAF bloque les manifestants

La colère des Rifains


Les manifestants entrent en France malgré le barrage de la Police des Frontières

La manifestation à la station de tram Pont-du-Rhin à Strasbourg

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant la gare de Kehl en début d’après-midi avant de manifester en direction du Parlement européen pour protester contre la répression marocaine au RIF.
Il y avait des Marocains de plusieurs pays européens dont de nombreuses femmes et des enfants.

Les policiers allemands semblaient pressés de se débarrasser des manifestants qui ont commencé à défiler en empruntant la piste cyclable du nouveau pont sur le Rhin longeant les rails du tram.

A l’autre extrémité du pont plusieurs dizaines de policiers de la PAF les attendaient et prétendaient contrôler tous les papiers d’identité! Pendant de très longues minutes le cortège est resté bloqué pendant que les Rifains montaient le ton pour protester contre ce blocage. Le défilé avait été préparé en préfecture et la France avait exigé que les manifestants aient des papiers. Mais il n’était pas question d’un contrôle.

L’état d’urgence était invoqué du côté des policiers mais les manifestants ont bien vu que ce blocage était le résultat de pressions du gouvernement marocain qui voit d’un mauvais œil la solidarité européenne avec la région du RIF. Et la France de Macron comme celle de Hollande et de leurs prédécesseurs est toujours du côté de la monarchie marocaine plutôt que des droits de l’homme.

Le contrôle aux frontières avait été rétabli à 14h seulement, ce qui fait que, comme l’a dit un policier en civil, il suffisait de passer à 13h45 si on avait des projets terroristes. Et tous les Strasbourgeois qui font leurs courses à Kehl savent que les contrôles d’identité sont devenus rarissimes. Mais que ne ferait-on pas pour plaire au Mahkzen!

Finalement la PAF a perdu le match et a dû laisser passer le cortège sans aucun contrôle!
Quoiqu’en disent les DNA ce lundi…












Similar posts
  • Après la profanation du cimetière isr... 14? https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fourteen_Words?wprov=sfla1 Une petite foule ce matin dans le froid du cimetière israélite de Herrlisheim, dans le Bas-Rhin, récemment profané. Le ministre de l’Intérieur, Castaner, après son intervention hier soir suite à la mort du terroriste de Strasbourg, le préfet Marx, le DDSP du Bas-Rhin, des officiers de l’armée, le Grand-Rabbin du Bas-Rhin, le maire [...]
  • Non au GCO, oui à l’archéologie... Des visites étaient organisées ce matin sur le chantier archéologique de Duttlenheim, pas loin du (futur, mais encore potentiel) embranchement du Contournement Ouest de Strasbourg avec l’A 35 entre Duppigheim et Duttlenheim. Pour l’occasion, Vinci avait déroulé le tapis rouge, même aux opposants à cette autoroute inutile et obsolète, pour accéder au chantier. Merci aux [...]
  • Chasse aux lycéens de Rudloff aux Pot... Pendant près de trois heures, la police a pratiqué la chasse aux lycéens du lycée polyvalent Marcel Rudloff dans le quartier des Poteries. Vers 10, à la récréation, des lycéens sont sortis sur le parvis. Une petite poubelle a été brûlée ainsi qu’un vieux canapé près de l’entrée des profs. Les pompiers ont rapidement éteint [...]
  • Pourquoi je pars à Paris ce soir ? Vincent Guillot https://www.histoiresordinaires.fr/Intersexe-Vincent-Guillot-sort-de-la-nuit_a1330.html Pourquoi je pars à Paris ce soir ? Je ne vais pas manifester, je vais participer à la révolution. Je n’ai rien, rien à perdre, je ne possède rien et je vis dans la misère depuis des années, cassé par le travail d’ouvrier, torturé, mutilé par la médecine, même ma vie fut [...]
  • Mercredi, j’ai Vinci: 3 chanti... Trois chantiers du GCO bloqués ce mercredi 5 décembre! Le chantier du Matterberg a été bloqué vers 8h ce matin. Une fois évacués par les gendarmes qui nous ont coursés puis regroupés en bordure du chantier et forcés à le quitter par la gauche en regardant vers le canal de la Marne-au-Rhin, nous obligeant à [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.