Crise à l’Office National des Forêts – Les forestiers en alerte rouge le jour de l’inauguration du Sapin de Noël de Strasbourg

Communiqué de presse

Crise à l’Office National des Forêts – Les forestiers en alerte rouge le jour de l’inauguration du Sapin de Noël de Strasbourg

L’Office National des Forêts (ONF), fort de ses 9000 personnels, assure la gestion durable et multifonctionnelle des forêts de l’État et de 11000 communes forestières.

L’Office National des Forêts a perdu 40% de ses effectifs en 30 ans. Il subit depuis 15 ans des réformes incessantes qui ont fortement déstabilisé ses personnels. Depuis 2005, l’établissement a eu à déplorer 43 suicides pour une population de 10 000 agents. Au-delà de ces drames, tous les experts externes agréés par le Ministère du travail ont tiré la sonnette d’alarme en pointant un corps social en situation de crise et de danger grave.

Aujourd’hui les organisations syndicales, représentant 90 % des personnels, constatent :

* une dégradation constante et sans précédent du dialogue social en raison

notamment du non-respect par la direction des instances et des représentants ainsi que des textes réglementaires en vigueur. Depuis deux ans l’équipe de direction en place fait régner au sein de l’encadrement fortement renouvelé et chez les personnels un climat de peur. Pour «mettre au pas» notamment le mouvement syndical, elle multiplie menaces, intimidations et judiciarisation des conflits.

* une gestion des personnels devenue opaque, hors des règles de gestion y compris dans le volet social, autoritaire et génératrice de souffrances pour tous les personnels ; le mépris voire l’agressivité envers les personnels sont devenus monnaie courante à l’ONF.

* des décisions techniques qui contreviennent à la gestion durable et multifonctionnelle des forêts publiques. Ces décisions s’opposent aux missions de l’ONF et engendrent des souffrances éthiques chez les personnels.

* la dégradation croissante de la situation financière de l’ONF qui ne permet plus d’assurer certaines missions au niveau attendu.

Faute d’être entendus en interne et exaspérés de ne voir prises en compte aucune de nos alertes lancées et réitérées tant auprès du Conseil d’Administration que des Ministères de tutelle, nos organisations syndicales ont donc décidé de démissionner collectivement des instances représentatives des personnels à l’ONF : c’est notre bouteille à la mer!

Nous en appelons maintenant au soutien des citoyens : c’est le sort de la forêt publique qui est en jeu ! (Voir tract ci-joint)

Rassemblement des forestiers et distribution de tracts Vendredi 24 Novembre à 18 h 00

Place de la République à Strasbourg.

(Heure de l’inauguration du marché de Noël et du Sapin!)

Contacts :
Gomez Nicolas, Secrétaire régional du SNUPFEN Solidaires
Bedel Fréderic, Secrétaire régional adjoint du SNUPFEN Solidaires

Download/Télécharger (tract-intersyndical.pdf,PDF, 312KB)

Read
Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !