Le Consistoire israélite du Bas-Rhin n’aime pas cette musique…

Le Consistoire israélite du Bas-Rhin est mécontent et l’a fait savoir aux Dernières Nouvelles d’Alsace.

Le motif de ce mécontentement? Une exposition de photographies de la Palestine sur la place Saint-Thomas et l’invitation par la librairie Kléber, sous l’égide de Sacrées musiques, le festival de musique sacrée bien enraciné à Strasbourg, de l’ex-maire de Bethléem.

Le Consistoire ne veut pas du mélange entre musique et politique.

Surtout quand cette politique dénonce la colonisation sioniste en Palestine!

Le Consistoire israélite ne manque pas d’air! Surtout en cette semaine où la Communauté juive invite le journaliste super-sioniste Gérard Darmon à une conférence pro-israélienne en la salle Hirschler, qui se trouve être l’arrière de la salle de la Synagogue de la Paix!

Mais rassurez vous, malgré cette énième confusion entre judaïsme et sionisme, cela n’empêchera pas le Consistoire de protester encore contre des manifestations qu’il jugera “antisémites”, alors qu’elles ne seront qu’antisionistes…

DNA:
“Strasbourg – Clôture des Sacrées journées Sur un fil
Le festival interreligieux des Sacrées journées a fait cette année l’expérience de ses limites : sortir de la musique peut être glissant. Dans le même temps, il confirme ce qui, au-delà du symbole, en fait l’intérêt : sa programmation artistique.”

[…]
“Jugé trop politique

Cette année, les Sacrées journées ont cependant éprouvé leurs limites : il n’est pas possible de tout faire entrer dans la programmation, en l’occurrence des sujets politiques.

En cause, une exposition de photographies d’Albert Huber sur Bethléem aujourd’hui, présentée place Saint-Thomas à Strasbourg.

Le Consistoire israélite du Bas-Rhin, froissé par des images jugées polémiques, dont celle d’un check point où l’on voit des soldats de Tsahal contrôler des Palestiniens, regrette que le festival ait fait place au conflit.

De même, la venue de Vera Baboun, ex-maire de Bethléem, auteure de Ma ville emmurée , a pu susciter l’incompréhension parce que ladite rencontre, à la librairie Kléber, était labellisée « Sacrées journées ».

Jean-Louis Hoffet, président en partance du festival, préfère tempérer : « Cette exposition a huit ans, elle avait été financée par le conseil régional à l’époque et a déjà été montrée plusieurs fois dans la région. »

Le Consistoire dit, lui, en substance : « On reste heureux de ce festival et on continue. On veut une ouverture, mais pas de récupérations. » “

Similar posts
  • Stolpersteine: action franco-allemand... Les Stolpersteine sont, littéralement des pierres de trébuchement. A Kehl-am-Rhein, sur la rive droite du Rhin, en face de Strasbourg, les deux cités étant maintenant reliées directement par le tram, il y a 63 de ces petits cubes de laiton collés sur du béton, entre les pavés. Ces pierres de mémoire portent les noms et [...]
  • Place publique, par Raphaël Glucksman... Raphaël Glucksmann était à Strasbourg pour présenter son livre, Place publique, et le mouvement homonyme qu’il a lancé pour tenter de redonner du lustre à ce qu’il ne nomme pas “la gauche”, tant le terme en a été dévalué, pas seulement depuis 1982-83 par Mitterrand lequel prétendait “changer la vie”, et a entamé le tournant [...]
  • Rassemblement anti GCO autour des gré... Arrivée Aurélie parle ZAD du Moulin ZAD du Moulin solidaire des grévistes de la faim from feuille de chou on Vimeo. Départ Paroles de grévistes de la faim contre le GCO from feuille de chou on Vimeo. Dès le début, l’annonce a été fait que le président Macron n’avait pas répondu à la demande des [...]
  • 50 militant-e-s bloquent Sanef-Vinci ... Forêt du Krittwald Vendenheim Dès 4 h du matin, des anti-GCO sont présents et surveillent les deux engins laissés sur place et tous les véhicules qui arrivent. Le travail ne peut reprendre sur ce chantier de déforestation. Zone commerciale de Vendenheim La plupart des engins de travaux étaient garés chez Caterpillar. On bloque l’entrée. Rien [...]
  • Discours de Hagai El-Ad, directeur ex... Addendum Tuer des Juifs aux USA ou ailleurs, c’est mal. Tuer 170 Gazaouis, les déporter, c’est bien…   COMMUNIQUE DU CONSISTOIRE ISRAELITE DU BAS-RHIN Profondément choqué par l’attentat barbare ayant pris pour cible la synagogue Etz Haim en ce jour de Shabbat, le Consistoire Israélite du Bas-Rhin tient à assurer la communauté juive de Pittsburgh [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !