Le Consistoire israélite du Bas-Rhin n’aime pas cette musique…

Le Consistoire israélite du Bas-Rhin est mécontent et l’a fait savoir aux Dernières Nouvelles d’Alsace.

Le motif de ce mécontentement? Une exposition de photographies de la Palestine sur la place Saint-Thomas et l’invitation par la librairie Kléber, sous l’égide de Sacrées musiques, le festival de musique sacrée bien enraciné à Strasbourg, de l’ex-maire de Bethléem.

Le Consistoire ne veut pas du mélange entre musique et politique.

Surtout quand cette politique dénonce la colonisation sioniste en Palestine!

Le Consistoire israélite ne manque pas d’air! Surtout en cette semaine où la Communauté juive invite le journaliste super-sioniste Gérard Darmon à une conférence pro-israélienne en la salle Hirschler, qui se trouve être l’arrière de la salle de la Synagogue de la Paix!

Mais rassurez vous, malgré cette énième confusion entre judaïsme et sionisme, cela n’empêchera pas le Consistoire de protester encore contre des manifestations qu’il jugera “antisémites”, alors qu’elles ne seront qu’antisionistes…

DNA:
“Strasbourg – Clôture des Sacrées journées Sur un fil
Le festival interreligieux des Sacrées journées a fait cette année l’expérience de ses limites : sortir de la musique peut être glissant. Dans le même temps, il confirme ce qui, au-delà du symbole, en fait l’intérêt : sa programmation artistique.”

[…]
“Jugé trop politique

Cette année, les Sacrées journées ont cependant éprouvé leurs limites : il n’est pas possible de tout faire entrer dans la programmation, en l’occurrence des sujets politiques.

En cause, une exposition de photographies d’Albert Huber sur Bethléem aujourd’hui, présentée place Saint-Thomas à Strasbourg.

Le Consistoire israélite du Bas-Rhin, froissé par des images jugées polémiques, dont celle d’un check point où l’on voit des soldats de Tsahal contrôler des Palestiniens, regrette que le festival ait fait place au conflit.

De même, la venue de Vera Baboun, ex-maire de Bethléem, auteure de Ma ville emmurée , a pu susciter l’incompréhension parce que ladite rencontre, à la librairie Kléber, était labellisée « Sacrées journées ».

Jean-Louis Hoffet, président en partance du festival, préfère tempérer : « Cette exposition a huit ans, elle avait été financée par le conseil régional à l’époque et a déjà été montrée plusieurs fois dans la région. »

Le Consistoire dit, lui, en substance : « On reste heureux de ce festival et on continue. On veut une ouverture, mais pas de récupérations. » “

Similar posts
  • Non au GCO, oui à l’archéologie... Des visites étaient organisées ce matin sur le chantier archéologique de Duttlenheim, pas loin du (futur, mais encore potentiel) embranchement du Contournement Ouest de Strasbourg avec l’A 35 entre Duppigheim et Duttlenheim. Pour l’occasion, Vinci avait déroulé le tapis rouge, même aux opposants à cette autoroute inutile et obsolète, pour accéder au chantier. Merci aux [...]
  • Chasse aux lycéens de Rudloff aux Pot... Pendant près de trois heures, la police a pratiqué la chasse aux lycéens du lycée polyvalent Marcel Rudloff dans le quartier des Poteries. Vers 10, à la récréation, des lycéens sont sortis sur le parvis. Une petite poubelle a été brûlée ainsi qu’un vieux canapé près de l’entrée des profs. Les pompiers ont rapidement éteint [...]
  • Pourquoi je pars à Paris ce soir ? Vincent Guillot https://www.histoiresordinaires.fr/Intersexe-Vincent-Guillot-sort-de-la-nuit_a1330.html Pourquoi je pars à Paris ce soir ? Je ne vais pas manifester, je vais participer à la révolution. Je n’ai rien, rien à perdre, je ne possède rien et je vis dans la misère depuis des années, cassé par le travail d’ouvrier, torturé, mutilé par la médecine, même ma vie fut [...]
  • Mercredi, j’ai Vinci: 3 chanti... Trois chantiers du GCO bloqués ce mercredi 5 décembre! Le chantier du Matterberg a été bloqué vers 8h ce matin. Une fois évacués par les gendarmes qui nous ont coursés puis regroupés en bordure du chantier et forcés à le quitter par la gauche en regardant vers le canal de la Marne-au-Rhin, nous obligeant à [...]
  • Action anti-GCO à Hoenheim et Appel d... Ce matin à partir de 7h30, sous une pluie battante, des militant.e.s anti GCO ont installé des cartons sur le parapet du pont au dessus de l’A4 rue de La Fontaine informant les automobilistes, les motards et les camionneurs que malgré l’avis favorable du Tribunal administratif rendu la semaine dernière, et l’arrêt, après 4 semaines [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.