Unistra: la présidence ne se contente plus d’une communication nauséabonde, elle monte des “actions de nuit” avec l’UNI et la police

Download/Télécharger (actionnuit.pdf,PDF, 88KB)

*Communiqué de l’intersyndicale de l’université de Strasbourg sur le
mouvement en cours contre la loi ORE*
(*CNT67*, *Collectif jeunes CGT 67 Étudiant.e.s Salarié.e.s*,
*SNASUB-FSU, SNCS-FSU*, *SNESUP-FSU*, *SNPREES-FO 67*, *SUD Éducation
Alsace*, *Solidaires Etudiant.e.s*, *UNEF*)

Lundi après-midi, le président de l’Université de Strasbourg a utilisé
tous les canaux de diffusion à sa disposition pour déclarer sa flamme à
la Loi « Orientation et Réussite des Étudiants » (ORE). Il a également
dénigré, au prix de quelques mensonges, les étudiant.e.s mobilisé.e.s
contre la « sélection et son monde ». La première phrase du communiqué
de M. Deneken, dans laquelle il affirme que « Pour la troisième fois en
quelques semaines, l’université est victime d’un blocage mis en place
par quelques dizaines d’étudiants », en est un exemple. En réalité,
c’était la première fois, ce lundi 9 avril, que les étudiant.e.s
bloquaient un des bâtiments de l’Université. Jusqu’à présent, les
bâtiments fermés l’avaient été soit par décisions administratives de la
présidence, soit par le zèle de la société de sécurité privée.

Le président affirme ensuite que les « blocages ne constituent pas une
entrée en dialogue ». Il a tout à fait raison : ce blocage est tout
d’abord le résultat d’une absence de dialogue. En effet, malgré les
sollicitations des étudiant.e.s mobilisé.e.s, et ce dès leur assemblée
générale (AG) du 14 février par un mail envoyé à la présidence, le
dialogue semble toujours impossible. Si la présidence nie avoir reçu ce
mail, on peut s’étonner que dans les 10 minutes suivant son envoi, le
directeur de cabinet du président se soit présenté devant l’AG pour dire
que M. Deneken n’était pas présent. Pour nos organisations syndicales,
l’envoi d’un mail constitue bien, quant à lui, « une entrée en dialogue ».

Bien décidés à échanger tout de même avec le président de leur
université, les étudiant.e.s mobilisé.e.s ont donc pénétré dans le
Nouveau Patio à deux reprises. Des représentant.e.s de nos organisations
étaient présent.e.s lors de la deuxième visite. Contrairement à ce qui a
été affirmé par la présidence, une certaine forme de violence s’est
exprimée ce jour là. Mais elle n’émanait en aucun cas des étudiant.e.s.
C’est à une violence verbale exprimée par des représentants de la
direction, sur fond de mépris et de mensonges, qu’étudiants et
représentants du personnel ont été confrontés. Violence psychologique
qu’ont pu également ressentir les personnels du Nouveau Patio qui furent
évacués sans explication du bâtiment suite à la décision prise par la
présidence de couper le système d’alarme incendie. Une fois encore, fin
de non recevoir au prétexte de l’absence du président, qui qui n’était
pourtant pas très loin : au Collège doctoral européenpour l’inauguration
du «DU des terroirs viticoles
Read

Similar posts
  • Campement de demandeurs d’asile... 24 tentes au pied du bâtiment du Conseil départemental du Bas-Rhin en plein Strasbourg touristique, entre barrage Vauban et Musée d’Art moderne et contemporain, au bord de l’Ill, quai de Malte. Des demandeurs-ses, d’asile dont plusieurs familles tchétchènes, survivent là, alors que le froid matinal est déjà piquant. S’ils ont déposé et obtenu un droit [...]
  • Résistances au Grand Contournement Ou... à [...]
  • ZAD du Moulin, le retour sur le spot ... Kolbsheim: retour des conteneurs Le verger et la forêt dévastés Résistance! Le spot de Kolbsheim Poulailler Peinture Pub Second conteneur 13h30 le maire, l’huissier, le zadiste Vendenheim après le blocage des engins 4 chênes centenaires abattus 2 engins bloqués par les [...]
  • Rassemblement antifasciste après les ... Après  les tags antisémites et anti-migrantst peints sur le côté de la mairie annexe, un rassemblement unitaire s’est tenu en face du bâtiment qui avait été débarrassé de sa souillure. Bizarrement, à part des sigles nazis sur la façade visible (HH= Heil Hitler, et croix celtique) l’essentiel du tag visant le juif Marx (Karl ou [...]
  • Quelle Europe de la justice voulons-n... La Feuille de chou rend compte d’un débat sur les criminalités financières en Europe. Cela ne signifie pas que nous partageons les discours tenus lors de cette rencontre ni les analyses du CEIFAC. Il s’agit simplement d’une contribution à un débat. La Feuille a d’ailleurs posé une question sur le fait que c’est le capitalisme [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !