Alto, projet d’architecte pour le Port du Rhin au Bateau du Rhin

Le restaurant Bateau du Rhin était comble ce lundi à partir de 19h pour une conférence de l’architecte Gérard Altorffer, plus connu sous le nom d’Alto, sur ses propositions pour le quartier du Port du Rhin sur lequel se trouvent essentiellement les bâtiments de la Coop.
Le public, composé d’archis, d’élus, de plasticiens, mais aussi d’habitants du quartier et de curieux d’urbanisme, semblait rigolard au début de l’exposé avec projections, mais à mesure que le temps passait, l’originalité du projet, sa cohérence attiraient une écoute plus attentive.

En gros, il s’agit, en tenant compte des lieux actuels avec l’importance du Port autonome et des entreprises, d’un projet de combiner de l’habitat avec des fonctions de travail, tout en conservant les parcelles délimitées par les rues, les canaux et bassins, les voies ferrées, en disposant de l’habitat au-dessus de locaux pour artisans ou artistes. 1500 personnes pourraient y loger et travailler. Des théâtres, cinémas, voies piétonnes, cirque y trouveraient leur place.
Plusieurs personnes sont intervenues dans le débat qui a suivi, parmi lesquelles le président du Port autonome, Alain Jund, un ex marinier, un syndicaliste de FO de la Coop, le président du comité de défense de la Coop, etc.

Après la fin de la séance, certains ont prolongé les discussions en dînant au Bateau du Rhin, sympathique bistrot populaire comme il en reste peu, qui offre à midi, des menus consistants et goûteux pour moins de dix euros. Tartes flambées, salades alsaciennes ou knacks de la Coop voisine arrosés de bière ou vin blanc ont régalé les participants qui avaient eu droit à une consommation gratuite dès l’entrée..

Audio: Alto 1

Audio: Alto 2

Audio: Alto 3

Audio: Alto 4

Similar posts
  • URBEX RDA de Nicolas Offenstadt Débat au Quai des Brumes à Strasbourg le 13 novembre 2019 [...]
  • ” Nègre marron” n’e... Correspondant F2C au TGI de Strasbourg “Le marronnage était le nom donné à la fuite d’un esclave hors de la propriété de son maître en Amérique, aux Antilles ou dans les Mascareignes à l’époque coloniale. Le fuyard lui-même était appelé marron ou nègre marron, negmarron, voire cimarron (d’après le terme espagnol d’origine).“. [...]
  • Conférence de Laurent Jeanpierre sur ... In girum-les leçons politiques des ronds-points (La découverte, [...]
  • Pour Bartek, aux Savons d’Hélèn... https://www.facebook.com/schlomo44/videos/10157714639548599/ https://video-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/t42.26565-2/10000000_172731703873800_1867354097771901042_n.mp4?_nc_cat=108&efg=eyJ2ZW5jb2RlX3RhZyI6Im9lcF9zZCJ9&_nc_oc=AQlia5fLKVYgyNWN8GijOMTcXEAFPQ4wlhcjqYUwFHXkozLf1LmtGx19SEpuJEt7cnKBiTQkfQGotbK5gWYFk5QD&_nc_ht=video-cdt1-1.xx&oh=d42aab1cb0fe216b2e972b7d3e022b07&oe=5DCC4D1E à [...]
  • Un tunnel ferroviaire fret sous Offen... Vinci,le gouvernement et la plupart des élus alsaciens nous ont expliqué en long, en large et en travers que le Grand Contournement Ouest était nécessaire. Dans un premier temps c’était pour résorber le trafic pendulaire, un très gros mensonge. Puis la vérité est apparue: il s’agit d’un maillon essentiel, d’un point de vue capitaliste libéral, [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.