Un enfumage médiatique démontré en cinq étapes.

Vladimir MARCIAC

Le jeudi 30 mai 2013, Jean-Luc Mélenchon était l’invité de l’émission de divertissement “Touche pas à mon poste” animée par Cyril Hanouna sur D8.

Sophie Tissier, 34 ans, opératrice prompteur, a surgi sur le plateau pour dénoncer les baisses de salaires (25 % en ce qui la concerne) que subissent les intermittents depuis le rachat de la chaîne par le groupe Canal Plus.

1 – Le Nouvel Observateur, Le Plus, le 31-05-2013.

« Une intermittente interrompt Hanouna sur D8 : pourquoi Mélenchon reste-t-il silencieux ?
Par Bruno Roger-Petit, Chroniqueur politique ».

L’article commence par :

« Une intermittente qui travaille pour l’émission “Touche pas à mon poste” sur D8, a interrompu l’animateur Cyril Hanouna pour faire passer un message dénonçant les pratiques sociales de la chaîne. Invité de l’émission, le leader du Front de Gauche, Jean-Luc Mélenchon, n’est pas intervenu. Pourquoi ? Bruno Roger-Petit y voit une faute politique »

et finit par :

« … le politique, confrontée à un drame social et humain, en direct, sur un plateau de télévision, ne peut rien contre la télévision de l’émotion et du divertissement, qu’il en subit les us et coutumes, règles et lois, fût-il Jean-Luc Mélenchon, dénonciateur des travers du système dont il est pour un soir l’acteur objectivement complice ».

Donc, Jean-Luc Mélenchon silencieux et complice.

2 – Visionnage de la séquence. http://www.jean-luc-melenchon.fr/2013/05/30/invite-de-touche-pas-a-mon-poste/

On voit l’intervention de la jeune femme. Elle sera présente sur le plateau moins de 2 minutes. Le texte de son message dure 15 secondes (à partir 18 minutes 25 sur la bande).
Quand elle annonce que le chiffre d’affaire de Canal Plus est de 5 milliards, Hanouna se moque et les chroniqueurs de l’émission sont pliés de rire.

capture hanouna

(Capture d’écran. L’intermittente vient de dire que le CA de Canal Plus est de 5 milliards d’euros)

La paysanne parlant au nom de ceux par qui le château a été bâti, par qui la table est mise, est sortie de l’office. Malin, l’intendant ne l’a pas chassée. Mais la valetaille le fait par lancer d’épluchures.

Ils s’esclaffent bruyamment, mouvements du corps à l’appui. Qu’une gueuse, mère célibataire, force la porte du seigneur pour se plaindre qu’on lui retienne désormais un quart de sa ration mensuelle de farine et de lait, passe encore. On subit, abasourdis. On se tait. On attend que ça passe. On guette le moment de lui clouer le bec. Et voilà que la bougresse, non contente de fouler de ses sabots crottés le tapis du salon, s’enhardit à chiffrer la fortune du maître. Trop hilarant !

« Il existe quelqu’un de pire que le bourreau, c’est son valet. » a dit Mirabeau.

Regardez, c’est sans doute un futur collector, un moment de télé qu’on passera dans les écoles de journalisme et dans celles pour militants du Front de Gauche.

Dans le brouhaha, on entend Jean-Luc Mélenchon dire en voix off « C’est sérieux ! », puis il apparaît à l’écran, tourné vers les rieurs en soutenant la jeune femme : « C’est bien ! Elle a…. » (le reste est inaudible). Après quoi il intervient pendant 3 minutes (à partir de la vingtième minute sur la bande) pour dénoncer une « exploitation terrifiante » subie par les intermittents et les journalistes pigistes.

3. Les Inrocks (2 juin 2013) interviewent la jeune femme :

Q. Vous avez dit que vous profitiez de la présence de Jean-Luc Mélenchon sur le plateau pour intervenir, pourquoi ? Quelle attitude a-t-il eu ?

R. « Quand j’ai vu que Jean-Luc Mélenchon était invité dans l’émission, connaissant sa grande gueule sur ces sujets, je me suis dit que c’était le bon moment. Je ne suis pas membre du parti de gauche de monsieur Mélenchon mais j’espérais qu’il soutienne mon propos et la cause des intermittents. Et il l’a fait ! Il a dénoncé avec force notre précarité et nos conditions difficiles de travail. En fait, sur le moment, c’est quand il a dit que “le monde des médias est une machine à broyer“, que je me suis décidée à intervenir sur le plateau, car son discours m’a touché. En sortant du plateau, il ne m’a pas parlé spécialement. J’étais sous le coup de l’émotion, je n’ai pas cherché non plus à le voir ».

4 Bruno Roger-Petit, Chroniqueur politique du Nouvel-Obs, « Silencieux et complice ».

L’intermittente poursuit ainsi : « Pour le replay et les rediffusions, la chaîne a censuré mon intervention. C’est une réaction attendue et en même temps, c’est quand même de la censure ».

Bruno Roger-Petit va-t-il dire à ses lecteurs qui a parlé pour les intermittents et qui les censure ?

5 – le chiffre d’affaire de Canal Plus

Sur le site officiel de Canal plus, on lit : « Chiffre d’affaires du Groupe Canal + : 5 013 millions d’euros ». Soit plus de 5 milliards en effet.

Cyril Hanouna et sa troupe de comiques vont-ils dire aux téléspectateurs que, là aussi, la jeune femme disait vrai ?

Vladimir Marciac

PS. Question subsidiaire : combien de médias, au nom de la rigueur dans l’information, vont signaler que Bruno Roger-Petit a menti et que Sophie Tissier a bien donné le bon chiffre ? Et peut-être qu’une baisse de salaire de 25 %, c’est assez… Grec ?

URL de cet article 20832
http://www.legrandsoir.info/un-enfumage-mediatique-demontre-en-cinq-etapes.html

Similar posts
  • Neuf ministres, dont le 1er, au Neuho... Extrait des DNA du 12 avril 2019 F2C: Selon Philippe, les petits délinquants sont de la graine de terroriste! Faut mettre des flics dans les maternelles! “À l’issue de ces deux réunions qui se sont tenues à huis clos, Édouard Philippe a fait une déclaration. « Nous avons voulu tirer les leçons de l’attentat de [...]
  • Des camionnettes de police ont-elles ... Les Dernières Nouvelles d’Alsace ont publié un article visant à rectifier des informations publiées sur des réseaux sociaux au lendemain de la manifestation Gilets Jaunes de Strasbourg du samedi 11 janvier. On voit sur des vidéos plusieurs camionnette siglées de la police nationale foncer rue du 22 Novembre vers 17 h en direction du centre [...]
  • A propos d’un éditorial des Der... « Le djihad, cette mauvaise foi »… C’est le titre d’un commentaire de Dominique Jung, dans les Dernières Nouvelles d’Alsace, ce vendredi 11 janvier. Modeste contribution à l’islamophobie galopante en France, cet éditorial montre du doigt l’islam, dénigré dès l’entame. L’occasion, c’est l’anniversaire de l’événement, un mois après seulement; car de nos jours on n’attend [...]
  • Mensonge et erreurs dans le récit d&#... Mensonges et erreurs dans le compte-rendu fait par les Dernières Nouvelles d’Alsace d’une action gilets jaunes au Pont de l’Europe sur le Rhin. Voici les quelques lignes publiées par le Journal en page 16 du cahier Région sous le titre “Strasbourg: sept hommes en garde à vue“: “Vers 14 h, une cinquantaine de manifestants s’est [...]
  • Strasbourg: Une manifestation? Quelle... De 2 à 300 manifestants hier à Strasbourg, le jour de la rentrée de l’Assemblée nationale des godillots. A l’appel de la CGT avec Sud-Solidaires, la FSU, la CNT, les étudiants et d’autres en marche contre la politique antisociale de Macron, et la constitutionnalisation de l’état d’urgence. DNA et Rue 89 Strasbourg aux abonnés absents [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.