Censure sioniste au CA de Radio Bienvenue Strasbourg

Éviter les prises de parole trop revendicatives…” [sic] (p.1/7 du pdf)

Non respect du contrat d’accès à l’antenne (appel au boycott des produits venant d’Israel…)…” [sic] (p.4/7 du pdf)

L’émission mensuelle du Collectif judéo-arabe et citoyen pour la Palestine, avec l’Union juive française pour la paix, est supprimée par le Conseil d’administration de Radio Bienvenue Strasbourg!

Similar posts
  • Ni prison, ni extradition, libérez Vi... Vendredi 23 août 1/ La demande d’informations complémentairement d’Italie a été acceptée par les juges. L’Italie a jusqu’au 10 Octobre  pour envoyer les documents nécessaires au dossier 2/ La demande de mise en liberté:  ils n’ont pas accepté MAIS ILS N’ONT PAS REFUSE… Une demande d’enquête de faisabilité a été demandée pour voir vérifier les [...]
  • GCO: destruction du spot de la D 45 p... On s’y attendait, les zadistes comme leurs amis, opposés au Grand Contournement Ouest. La destruction du spot de la D 45, près de la route de Kolbsheim avait été programmée pour la mi-août, période de tous les mauvais coups, qui a vu aussi la destruction non programmée du bâtiment d’entrée de la Foire européenne  qui [...]
  • Halte à la répression policière et ju... [...]
  • Coup de pompes au Wacken… Après la destruction du bâtiment de la Foire européenne à Strasbourg… Freddy Grosskosch revient… Avec 3 photos de ce matin sous la pluie (voir infra) + Capa Coup de pompes au Wacken… Le quinze août est la fête des marris. C’est alors que se démolissent, dans la ville vide, les îlots sensibles. Soit le patrimoine [...]
  • Le ministère de la transition écologi... Au moins les choses sont claires maintenant depuis que l’ex ministre des transports a en charge l’écologie. L’aménagement de la N4 d’Ittenheim à Strasbourg-Hautepierre en 2×3 voies lié au GCO-COS est de son ressort. A quoi sert EE/LV à part se macroniser ? http://www.grand-est.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/a351-rn4-comm-lettre_infos_01.pdf?fbclid=IwAR3SPpzHY-fdGvT2LbVppq6lkHIuU2fiiLV2X-m7jcQdNQELUOeO47Dl_XE Source: Anny Barth qui a trouvé ce document de propagande dans [...]

3 Commentaires

  1. 23 novembre 2013    

    Eh bien, eh bien… Puisque ceci est un blog où on peut dire son indignation, permettez-moi ! Il est intéressant de lire comment vous reprenez les outils que vous dénoncez pour défendre votre cause. Pour situer, je parle en tant qu’ancienne présidente de l’association APRODIL et en tant qu’actrice et témoin des évènements ayant conduit et précédant cet arrêt qu’il est certes plus romantique d’appeler “censure”, mot qui révoltera plus d’un de vos lecteurs et vous assurera une compassion sans limites.

    1.Les raisons pour lesquels l’émission a été arrêtée ne sont pas entièrement explicites dans le document que vous avez pris la peine de publier sans en parler aux personnes concernées (parce que c’est tellement sexy d’être un Mediapart du dimanche) et sans expliquer le nombre de conversations et de rencontres qui ont précédées cette décision et que le CA n’a pas pris la peine d’énumérer puisqu’il vous (l’association) en avait déjà fait copie. Vous oubliez également de préciser que les phrases que vous avez mises en exergue concernent les animateurs (ce qui est un fondement du travail journalistique qu’il faut respecter à partir du moment où on “travaille” sur un média ayant une convention avec le CSA) et non pas les invités pour qui la parole est libre dans les limites que la loi fixent à tous.
    2.D’après vous, il eut été plus logique pour un groupe qui doit défendre les intérêts d’une association d’attendre que certains auditeurs, au lieu de contacter RBS pour se plaindre (parce qu’il y a eu des mails et des messages sur le répondeur), contacte le CSA et que le CA prenne le risque d’une condamnation voir d’une suspension d’émettre (sachant le nombre de radios qui n’attendent que la chute d’RBS pour récupérer la fréquence) ?
    3.J’ai personnellement discuter avec des membres de l’association (la présidente de la CARES, l’une des animatrices de l’émission et un autre membre de votre association) pour expliquer les dangers de l’opacité de votre ligne éditoriale et du manque d’équilibre dans les interventions qui concernent un sujet politique très sensible. J’ai donné des conseils à ces personnes, j’ai exposé les risques que la radio prenait et que VOUS preniez, j’ai proposé de l’aide (que malheureusement, je n’ai pu honorer car ayant été mutée dans une autre région au mois d’août). Si vous vous complaisez dans votre rôle de martyrs de la cause, je ne pense pas que les autres membres d’ RBS auraient apprécié qu’on prenne le risque que l’une des plus anciennes radios associatives disparaisse suite à une décision du CSA)
    4.C’est sûrement votre petit côté “rebel with(out) a cause” qui vous a conduit à choisir le titre de votre article qui est à la limite de la diffamation !

    J’aurais bien d’autres choses à dire mais je suis révoltée et en colère : votre mauvaise foi m’écoeure. Je suis désolée si vous me trouvez insolente et irrespectueuse mais je n’apprécie guère le “foutage de gueule” surtout quand j’ai pris de mon temps pour aider des personnes que j’apprécie et dont je me rends compte aujourd’hui qu’elles sont aveuglées par leur sentiment d’être des messies.

  2. schlomo schlomo
    15 octobre 2013    

    page 4 du compte-rendu du CA: appel au boycott de produits israéliens !

  3. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    15 octobre 2013    

    Qu’est-ce qui est exactement reproché au Collectif?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.