Grève des personnels de l’éducation à Strasbourg

rythmes scolaires
Communiqué de presse intersyndical CGT CFDT FA-FPT FO SUD
Grève des personnels de l’éducation à Strasbourg

Ce mardi 24 juin 40% des personnels de l’éducation se sont mis en grève à l’appel de leurs syndicats respectifs.

Ce mouvement entend dénoncer, l’obstination de la Direction du service de l’Education et de la petite enfance qui a choisi de passer en force, son projet de réorganisation des horaires des agents, dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires.
Des pratiques plus que discutables du point de vue démocratique ont été utilisées pour faire passer ce projet.

Les votes organisés au sein de cette Direction pour permettre de définir les horaires les plus adaptés à un service public de qualité ont été tronqués et les propositions formulées par les agents dans le cadre des groupes de travail organisés par la Direction ont tout bonnement été ignorées.

Les agents n’avaient aucune possibilité de refuser ou de commenter les horaires proposés.
Pire encore, aucun isoloir n’était prévu pour ce scrutin et les urnes étaient tenues par la hiérarchie…

Cette organisation pour le moins discutable n’a pas permis aux agents d’exprimer leur volonté de voir s’ouvrir de véritables négociations permettant de soumettre au verdict des urnes l’adhésion des personnels au projet présenté.

Ce mouvement est significatif d’un malaise plus profond qui mine l’efficacité de ce service public depuis la mise en place de la nouvelle organisation et met à mal toutes les avancées positives actées par les syndicats dans le cadre de la mis en place de l’aménagement des rythmes scolaires (création de postes et déprécarisation d’agents).

A force de ne pas écouter la souffrance de celles et ceux qui sont en première ligne pour accueillir les enfants dans de bonnes conditions, cette Direction se place ainsi résolument comme la première de la collectivité qui ne respecte pas les usages établis dans le cadre du dialogue social à la CUS.

Les syndicats prennent acte de cette nouvelle donne et organiseront dès la rentrée des actions ciblées et puissantes permettant de mettre en évidence tous les dysfonctionnements et les insuffisances de la nouvelle organisation du travail au sein de cette direction.

Bertrand BLINDAUER
pour l’intersyndicale
CGT CFDT FA-FPT FO SUD
de la Communauté Urbaine de Strasbourg

Similar posts
  • Une victoire juridique de trois anti ... Quarante anti-GCO dans la salle d’audience, dont le maire de Kolbsheim et celui de Pfettisheim, et une trentaine sur le parvis du TGI de Strasbourg ce matin en solidarité avec trois personnes prévenues d’avoir manifesté illégalement sur un pont au-dessus de l’A35 munies d’une banderole dénonçant le Grand Contournement Ouest, autoroute à péage de 24 [...]
  • Metz Gilets Jaunes Manifestation de l... On était environ un millier rassemblés place Mazelle à Metz en attendant que le camion s’ébranle en tête de cortège. La pluie tombait un peu, mais elle a cessé le reste de l’après-midi. Des véhicules de l’armée française sont passés tout klaxon dehors avec le succès qu’on imagine. Le cortège était très coloré, le jaune [...]
  • Extinction-Rébellion à Strasbourg et ... A 4’10, intervention de Extinction-Rébellion devant les officiels, puis la police municipales enlève une [...]
  • Les anti-GCO s’invitent au lanç... Une petite vingtaine d’anti-GCO résolus ont pris l’air ce matin à Vendenheim pour assister au lançage du viaduc qui doit permettre au GCO de franchir le canal de la Marne-au-Rhin, le TGV Paris-Strasbourg, la voie ferrée Strasbourg-Haguenau et la route. Les journalistes, peu nombreux d’ailleurs, – DNA, Alsace 20 et Radio France- avaient été invités [...]
  • Marche pour le climat Strasbourg Germaine de Kolbsheim toujours présente! Pôle anticapitaliste La Roue tourne interdite de parole par les [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.