Mondialiser les capitaux, les marchandises, les travailleurs, mais pas la solidarité?

544615-le-ministre-de-l-interieur-manuel-valls-le-24-aout-2013-a-la-rochelle

Valls : « La France ne tolèrera jamais que l’on essaie d’importer le conflit israélo-palestinien »

Cette phrase là, dans sa bêtise absolue, on l’a souvent entendue, ici ,à Strasbourg, dans la bouche du sénateur-maire, Roland Ries.

Ce dimanche, c’est Valls qui l’assène après les manifestations de soutien aux Gazaouis écrasés par les bombes israéliennes.

Ainsi, les capiatux circulent librement, les paradis fiscaux se portent à merveille, les marchandises jouent les passe-frontières, et les travailleurs devraient déménager dans des pays au salaire de misère pour suivre leurs usines délocalisées, mais la solidarité naturelle entre les peuples ne pourrait s’exprimer?
La fayette n’irait plus aider la révolution américaine, les étrangers de l’Affiche rouge n’auraient plus le droit de mourir pour la France, on devrait rester devant TF1 quand des peuples sont matraqués, torturés, assassinés?

Que des milliers de Français et d’étrangers de France se mobilisent pour Gaza assommé jour et nuit par l’aviation israélienne,- déjà 161 morts et des centaines de blssés,la plupart civils avec des femmes et des enfants tués, et des destructions matérielles immenses en moins d’une semaine.

Et l’on n’aurait pas le droit de crier notre colère, de clamer notre solidarité avec le peuple palestinien, abandonné des Etats-démocratiques?

On “importerait” ce conflit?
Mais la France n’a-t-elle pas des traditions de solidarité avec les peuples qui luttent pour leur survie? N’était-elle pas une terre de liberté aux yeux du monde entier?

Et la France ne compte-t-elle pas à la fois la communauté juive la plus importante d’Europe, et la communauté arabe la plus grande? Les horreurs qui se passent à Gaza, en Palestine, fruit de l’acharnement criminel des dirigeants israéliens, à nier les droits nationaux des Palestiniens, n’impliquent-elles pas que l’on se mobilise pour les faire cesser? D’autant que l’ONU, l’Europe, et quasi tous les Etats de ce qu’on n’ose appeler “communauté internationale, abandonnent la Palestine, au mépris du droit international.

Alors, si vous n’êtes pas capables d’aider la Palestine, si, comme Hollande vous ne faites que donner un permis de tuer à l’Etat-voyou, laissez donc le amis du droit international, les amis d ela Palestine s’en occuper.

Et ne venez plus jamais nous parler d'”importer un conflit“. La Palestine, nous l’avons dans notre cœur et rien ne nous empêchera de la soutenir autant de fois que nécessaire.

Similar posts
  • Des réfugiés est-européens sans eau n...   Plusieurs familles de pays de l’est se sont une fois de plus installées dimanche dernier près de la rue des Canonniers à Strasbourg-Neuhof. Elles viennent d’Albanie, de Serbie, du Kosovo, de Macédoine. Il y a aussi un Français sans domicile ni travail. Sur ce campement, il n’y a ni eau, ni WC, ni poubelles. [...]
  • 1er mai à Strasbourg: rouge, jaune, v... [...]
  • Strasbourg Acte XXIV 5000 manifestant... RIC Strasbourg Étoile https://www.facebook.com/schlomo44/videos/10157203760243599/?t=6 Fraternisation street medics allemands-français A deux doigts du gazage place Corbeau Strasbourg Act 24 Gazage sur la passerelle et le quai Place de l’Université Vers la place de Bordeaux Sous la pluie et gazage place de Bordeaux Gazés sous la pluie Repli après gazage Acte 24 Strasbourg Retour vers le Pont [...]
  • Vélorution pour des pistes cyclables ... Près de 400 cyclistes de tout âge ont participé, après quelques discours introductifs, à la Vélorution de la place de la République à Strasbourg jusqu’à Schiltigheim afin de réclamer de la maire EE/LV de Schellige, Danièle Dambach, la réalisation de pistes et bandes cyclables. La police nationale ouvrait et fermait la voie (on les préfère [...]
  • Seder laïque de l’UJFP à Paris Animé par Richard Wagmann, créateur de l’association et ex-président de l’Union juive française pour la paix, ce Seder qui commémore la sortie (mythique) des Hébreux de l’esclavage en Egypte, et par conséquent toute lutte de libération nationale (et sociale) s’est déroulé comme depuis plusieurs années à Paris devant une vingtaine de personnes, juives ou pas. [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.