Communiqué du Syndicat des Avocats de France sur la loi “Cazeneuve” : RESPECTONS LES LIBERTES INDIVIDUELLES !

logo-2

Selon la procédure d’urgence le Parlement s’apprête à adopter une énième législation de lutte préventive contre le terrorisme.

Le SAF déplore que dans une parfaite continuité avec le mouvement législatif initié par la loi du 4 mars 2002, des lois sur la sécurité intérieure et des lois Perben notamment, le législateur poursuive dans une voie qui au mépris des libertés fondamentales a montré sa totale inefficacité.

Ce n’est pas par des atteintes répétées aux libertés individuelles, définies dans l’urgence de l’événement particulier, que l’Etat apportera une réponse effective et pérenne à une préoccupation légitime.

En conséquence le SAF :

· condamne avec force une loi qui sous couvert de répondre à la situation potentielle des centaines d’individus instaure, sous le contrôle et à l’initiative de l’autorité administrative, une rétention de sûreté préventive sur le territoire national sans que les critères d’une telle décision gravement attentatoire à la liberté fondamentale de libre circulation soient précisément définis et soumis au contrôle effectif et sérieux du gardien des libertés individuelles qu’est le juge judiciaire.

· condamne avec la même force un projet de loi, initié par le Ministre de l’Intérieur, qui tend à élargir insidieusement le champ des procédures et incriminations d’exception à des situations qui n’ont aucun lien avec une réelle entreprise à visée terroriste mais qui permettront aux juridictions d’exception notamment – les JIRS – de prospérer sur une philosophie sécuritaire au mépris le plus absolu des libertés fondamentales.

· rappelle que l’actuelle majorité avait elle-même invoqué le caractère nécessairement provisoire des législations adoptées dans l’après 11 septembre 2001 dont elle mesurait le caractère attentatoire aux libertés individuelles.

· regrette et dénonce vigoureusement une législation qui sous prétexte de lutter légitimement contre des comportements minoritaires vient conforter la philosophie du tout sécuritaire dans l’ensemble du champ de la justice pénale.

Paris le 18 septembre 2014

http://www.lesaf.org/blog-defense-penale.html?fb_744340_anch=1718457

Similar posts
  • Une victoire juridique de trois anti ... Quarante anti-GCO dans la salle d’audience, dont le maire de Kolbsheim et celui de Pfettisheim, et une trentaine sur le parvis du TGI de Strasbourg ce matin en solidarité avec trois personnes prévenues d’avoir manifesté illégalement sur un pont au-dessus de l’A35 munies d’une banderole dénonçant le Grand Contournement Ouest, autoroute à péage de 24 [...]
  • Metz Gilets Jaunes Manifestation de l... On était environ un millier rassemblés place Mazelle à Metz en attendant que le camion s’ébranle en tête de cortège. La pluie tombait un peu, mais elle a cessé le reste de l’après-midi. Des véhicules de l’armée française sont passés tout klaxon dehors avec le succès qu’on imagine. Le cortège était très coloré, le jaune [...]
  • Extinction-Rébellion à Strasbourg et ... A 4’10, intervention de Extinction-Rébellion devant les officiels, puis la police municipales enlève une [...]
  • Les anti-GCO s’invitent au lanç... Une petite vingtaine d’anti-GCO résolus ont pris l’air ce matin à Vendenheim pour assister au lançage du viaduc qui doit permettre au GCO de franchir le canal de la Marne-au-Rhin, le TGV Paris-Strasbourg, la voie ferrée Strasbourg-Haguenau et la route. Les journalistes, peu nombreux d’ailleurs, – DNA, Alsace 20 et Radio France- avaient été invités [...]
  • Marche pour le climat Strasbourg Germaine de Kolbsheim toujours présente! Pôle anticapitaliste La Roue tourne interdite de parole par les [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.