Communiqué : Non à la condamnation du blogueur Toufik de Planoise ! / Procès du site le Jura libertaire

Censure et répression…

La Feuille de chou solidaire.

logo-ameb-solidaires

Le blogueur Toufik de Planoise, a été condamné en première instance à payer une amende de 822€ pour « vandalisme », suite à une plainte déposée par la ville de Besançon.

L’objet du crime ? Des affiches, faisant la promotion de son blog, placardées sur des supports illégaux dans la ville. Cette scandaleuse condamnation est le signe d’un acharnement contre ce blogueur militant, dont l’activisme, les prises de positions et les investigations (en particulier sur l’extrême-droite locale) semblent en déranger plus d’un. Nous dénonçons la criminalisation dont fait l’objet notre camarade, alors que nombre d’organisations politiques, syndicales, associatives, et surtout d’entreprises privées ont régulièrement recours à l’affichage sauvage sans être inquiétées. Comble de l’histoire, le Parti Socialiste et les services culturels de la ville de Besançon ne sont pas non plus les derniers à user de tels procédés ! Cette affaire met également en lumière le manque criant d’espaces alloués à l’affichage et à l’expression libres dans la ville, déploré par de nombreuses associations.

Le 14 novembre, Toufik est de nouveau convoqué au tribunal pour le procès en appel. L’AMEB-Solidaires Etudiant-e-s lui apporte tout son soutien et demande la relaxe de notre camarade.

Nous appelons à manifester notre solidarité avec Toufik par la présence du plus grand nombre à son audience, vendredi 14 novembre à 8h30, au Palais de Justice (1, rue Mégevand), salle G.

Par ailleurs, en cas de condamnation effective, nous participerons à la solidarité financière avec notre camarade, à travers l’animation d’une caisse de soutien.

https://syndicatameb.wordpress.com/2014/11/08/communique-non-a-la-condamnation-du-blogueur-toufik-de-planoise/

Plus d’info sur cette affaire : http://www.toufik-de-planoise.net/index.php/affichage-sauvage-les-petits-arrangements-de-la-ville-de-besancon-avec-la-realite/

photo1217

« Insulte à l’autorité de l’État » : le procès du site le Jura Libertaire

Vendredi 14 novembre 2014 à 13 heures se tiendra devant la 17e chambre correctionnelle de Paris le procès du Jura Libertaire, poursuivi suite à une plainte pour « injure et diffamation publiques envers la Police nationale », déposée en juillet 2010 par le ministre de l’Intérieur d’alors.

L’article : http://juralib.noblogs.org/2014/11/08/insulte-a-lautorite-de-letat-le-proces-du-jura-libertaire/

http://paris-luttes.info/insulte-a-l-autorite-de-l-etat-le

 

Similar posts
  • Hommage à George Floyd devant le cons... Manifestation contre les violences policières aux USA Une petite centaine de personnes présentes face au consulat US à Strasbourg, protégée par les émules français de la police étasunienne. On peut noter que pour manifester à Strasbourg, il vaut mieux s’appeler MRAP et Justice & Libertés que Gilets jaunes ou NPA…Curieuse [...]
  • Justice pour Adama! Halte aux violenc... Témoignage M.Ouak. Il y avait une foule immense, dense, au nouveau Palais de Justice (pourtant pas facile d’accès entre Pte de Clichy et bd périphérique). Une foule jeune, très bigarrée: des racisés et des pas-racisés, des habitants des banlieues et des Parisiens (d’après leurs vêtements), des jeunes visiblement motivés et révoltés par l’injustice (nombreuses pancartes [...]
  • Procès en appel de deux gilets jaunes Procès en appel de 2 Gilets Jaunes lourdement condamnés en décembre 2018 à Valence Communiqué de Tom et Stéphane jeudi 28 mai 2020, par Stéphano. https://ricochets.cc/Proces-en-appel-de-2-Gilets-Jaunes-lourdement-condamnes-en-decembre-2018-a-Valence.html Communiqué du collectif de soutien des « 4 de Valence » Un an et demi après le premier procès, la solidarité est toujours notre meilleure arme samedi 30 mai [...]
  • DNA, gilets jaunes et préfète Courriel aux DNA Une fois de plus ce lundi 1er juin, les DNA se font l’écho de la préfecture en écrivant « Le samedi 16 mai les gilets jaunes puis le NPA s’étaient rassemblés à Strasbourg, sans respect de la fameuse règle des dix personnes. » Le 16 mai, j’étais place de la République à [...]
  • Répression tous azimuts à Strasbourg,... Ceux qui croyaient que le déconfinement contrôlé signifiait le retour des libertés se trompent gravement. Par déconfinement, il faut entendre, commerces accessibles, parcs réouverts, ouvriers au travail, sauf les licenciés de Renault et d’ailleurs, bars et restaus réouverst mardi, campagne électorale municipale en vue du vote dans un mois, écoles, collèges, lycées ouverts à commencer [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.