Inhumation de restes de victimes juives de la médecine nazie

Ce dimanche 6 septembre 2015, au cimetière israélite de Strasbourg, des restes anatomiques de victimes juives de la médecine nazie du Pr. Hirt ont été inhumés lors d’une cérémonie organisée par la Communauté juive, en présence de nombreuses personnalités politiques, religieuses diplomatiques, universitaires d’Alsace et d’ailleurs.

Une unique prise de parole par le Grand Rabbin de Strasbourg, René Gutmann, entouré de tous les autres rabbins et responsables de la Communauté s’est déroulée avant que la foule ne se rende au monument qui porte gravés les noms des 86 victimes de la médecine nazie et du Pr. Hirt à la Reichuniversität de Strassburg.

A l’issue de la cérémonie simple et émouvante, qui a rassemblé des centaines de personnes, plusieurs personnalités étaient très sollicitées par les médias et des participants, parmi lesquelles Georges Yoram Federmann du Cercle Menachem Taffel, coiffé du couvre-chef typique des Juifs du Moyen-Age, Raphaël Toledano, médecin et historien, Uzi Bonstein*, gastro-entérologue, le Dr Michel Cymès, auteur d’un livre récent et Alain Beretz, président de l’Université de Strasbourg.

Audio

Uzi Bonstein, gastro-entérologue et historien, inventeur des restes de victimes juives du Pr Hirt

Vidéos:

Raphaël Toledano

Georges Yoram Federmann

Uzi Bonstein

Alain Beretz

Une commission indépendante de trois membres a été récemment nommée au niveau national, afin de faire toute la lumière sur l’histoire de ces restes et l’éventuelle présence d’autres éléments corporels au sein de la Faculté de médecine de l’Université de Strasbourg.

La Feuille de chou a filmé et photographié cette cérémonie sous deux angles différents et dans des séquences courtes ou longues, quasi intégrales.

Séquences courtes

Séquences longues

P1520542

P1520544

P1520547

P1520554

P1520556

P1520560

P1520566

P1520568

P1520569

P1520570

P1520571

P1520574

P1520578

P1520582

P1520583

P1520585

P1520586

P1520589

P1520595

P1520596

P1520601

P1520606

P1520610

P1520612

P1520613

P1520614

P1520616

P1520619

P1520620

P1520621

P1520622

P1520623

P1520624

P1520631

P1520633

P1520634

P1520636

P1520638

P1520640

P1520642

P1520646

P1520648

P1520653

P1520658

P1520659

P1520665

P1520669

P1520670

P1520676

P1520675

Archives

http://la-feuille-de-chou.fr/archives/83820

http://la-feuille-de-chou.fr/archives/83648

http://la-feuille-de-chou.fr/archives/76816

http://la-feuille-de-chou.fr/archives/76880
http://la-feuille-de-chou.fr/archives/74671

http://la-feuille-de-chou.fr/archives/75059
http://la-feuille-de-chou.fr/archives/74116

http://la-feuille-de-chou.fr/archives/49072

Il y a d’autres archives encore sur ce média

Similar posts
  • Halte à la répression policière et ju... [...]
  • Coup de pompes au Wacken… Après la destruction du bâtiment de la Foire européenne à Strasbourg… Freddy Grosskosch revient… Avec 3 photos de ce matin sous la pluie (voir infra) + Capa Coup de pompes au Wacken… Le quinze août est la fête des marris. C’est alors que se démolissent, dans la ville vide, les îlots sensibles. Soit le patrimoine [...]
  • Le ministère de la transition écologi... Au moins les choses sont claires maintenant depuis que l’ex ministre des transports a en charge l’écologie. L’aménagement de la N4 d’Ittenheim à Strasbourg-Hautepierre en 2×3 voies lié au GCO-COS est de son ressort. A quoi sert EE/LV à part se macroniser ? http://www.grand-est.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/a351-rn4-comm-lettre_infos_01.pdf?fbclid=IwAR3SPpzHY-fdGvT2LbVppq6lkHIuU2fiiLV2X-m7jcQdNQELUOeO47Dl_XE Source: Anny Barth qui a trouvé ce document de propagande dans [...]
  • Se mobiliser pour défendre l’Hôtel de... Deux huissiers se sont présentés ce matin au squat Gruber 91 route des Romains où sont abritées 140 personnes qui étaient à la rue. Cette visite fait suite à une plainte de la Ville de Strasbourg au TGI. Un seul occupant a été identifié alors que cette occupation humanitaire est une œuvre collective. Nous nous [...]
  • Inprecor: Démocratie directe et référ... Entre les lignes entre les mots Notes de lecture, débats et quelques notes de musique Aller au contenu principal ACCUEIL LE BLOG RÉALITÉS IMAGINAIRES « TOUTES LES FEMMES SONT DISCRIMINÉES SAUF LA MIENNE » COUP DE COEURS INTERNATIONAL CE QUI PARAIT LE PLUS NOIR, C’EST CE QUI EST ÉCLAIRÉ PAR L’ESPOIR LE PLUS VIF ← Concerts (14) Démocratie, [...]

1 Commentaire

  1. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    7 septembre 2015    

    Rendons à César ce qui est à César:
    Dès 1992, Jacques Morel lançait un vibrant et assourdissant «Strasbourg, souviens-toi!»: «En ces temps où certains mettent en doute la réalité de l’extermination de juifs et de
    tsiganes par les nazis, il est peut être nécessaire de rappeler d’horribles forfaits qui se sont déroulés non pas dans la lointaine Pologne mais beaucoup plus près de nous : William Schirer dans son livre Le Troisième Reich, des origines à la chute, Kogon, Langbein et Ruckerl dans Les chambres à gaz, secret d’État racontent les expériences faites par le professeur August Hirt à Strasbourg .
    Le Hauptsturmführer SS August Hirt, professeur de médecine, directeur de l’institut d’anatomie de l’université de Strasbourg, s’occupait de recherches sur la race, alors très à la mode. Comme “la race juive” était sur le point d’être anéantie, il voulut réunir, tant qu’il était encore temps, “une collection de crânes de commissaires bolcheviks juifs”. […] Hirt terminait son projet par ces mots: “Pour la conservation et l’étude du lot de crânes ainsi obtenus, la nouvelle université d’État de Strasbourg serait le lieu qui conviendrait, en raison des buts et des tâches qui lui ont été assignés.” »
    Le rappel de cet effroyable forfait commis «pour la science» nous pose deux questions: qu’attendent la ville de Strasbourg et l’université Louis Pasteur pour dresser un monument faisant mémoire des crimes commis à l’institut d’anatomie ? Pourquoi, s’il y a encore des restes de ces martyrs, comme de nombreuses rumeurs l’ont soutenu, ne les dépose-t-on pas en un lieu tel qu’on soit certain qu’ils ne servent pas à l’enseignement ou à la recherche ?
    Tiré de Quasimodo No 9 Printemps 2005

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.