Solidaires du RIF de Kehl à Strasbourg

Les Rifains quittent Kehl

La PAF bloque les manifestants

La colère des Rifains


Les manifestants entrent en France malgré le barrage de la Police des Frontières

La manifestation à la station de tram Pont-du-Rhin à Strasbourg

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant la gare de Kehl en début d’après-midi avant de manifester en direction du Parlement européen pour protester contre la répression marocaine au RIF.
Il y avait des Marocains de plusieurs pays européens dont de nombreuses femmes et des enfants.

Les policiers allemands semblaient pressés de se débarrasser des manifestants qui ont commencé à défiler en empruntant la piste cyclable du nouveau pont sur le Rhin longeant les rails du tram.

A l’autre extrémité du pont plusieurs dizaines de policiers de la PAF les attendaient et prétendaient contrôler tous les papiers d’identité! Pendant de très longues minutes le cortège est resté bloqué pendant que les Rifains montaient le ton pour protester contre ce blocage. Le défilé avait été préparé en préfecture et la France avait exigé que les manifestants aient des papiers. Mais il n’était pas question d’un contrôle.

L’état d’urgence était invoqué du côté des policiers mais les manifestants ont bien vu que ce blocage était le résultat de pressions du gouvernement marocain qui voit d’un mauvais œil la solidarité européenne avec la région du RIF. Et la France de Macron comme celle de Hollande et de leurs prédécesseurs est toujours du côté de la monarchie marocaine plutôt que des droits de l’homme.

Le contrôle aux frontières avait été rétabli à 14h seulement, ce qui fait que, comme l’a dit un policier en civil, il suffisait de passer à 13h45 si on avait des projets terroristes. Et tous les Strasbourgeois qui font leurs courses à Kehl savent que les contrôles d’identité sont devenus rarissimes. Mais que ne ferait-on pas pour plaire au Mahkzen!

Finalement la PAF a perdu le match et a dû laisser passer le cortège sans aucun contrôle!
Quoiqu’en disent les DNA ce lundi…












Similar posts
  • Soutien au peuple chilien à Strasbour... [...]
  • Ziad Medoukh: Gaza, une ville enfermé... Gaza , une ville enfermée mais une ville qui impressionne ! Ziad Medoukh Il est difficile pour un observateur étranger de comprendre la situation actuelle dans la bande de Gaza, une région en souffrance permanente, mais une région qui continue à s’accrocher à la vie malgré tout. Souvent les médias étrangers parlent de la bande [...]
  • General Electric Belfort General Electric Belfort from feuille de chou on Vimeo. Près de 3000 personnes étaient rassemblées vers 14 h devant la Maison du peuple de Belfort par un temps de plus en plus pluvieux. Après le discours d’une responsable CGT, le cortège est parti vers l’usine General Electric, avec la CGT, les Gilets jaunes, le PCF [...]
  • 17 octobre 1961-17 octobre 2019 Stras... Chaque année à Strasbourg se tient une commémoration du massacre du 17 octobre 1961 à Paris où 200 Algériens pacifiques ont été tués par la police, certains jetés à La Seine. C’était sous le général de Gaulle, Roger Frey était ministre de l’Intérieur et Maurice Papon qui s’était illustré en 1942 à Bordeaux en déportant [...]
  • Semaine Européenne de la Démocratie L... [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.