Metz: procès anti-BDS

La Cour d’Appel de Metz jugeait une nouvelle fois le président du Collectif BDS 57, suite à une plainte d’un pharmacien de la ville qui avait reçu un courrier, privé, lui demandant de ne plus vendre les génériques Teva, une grosse entreprise israélienne, en crise depuis, qui participe par ses impôts et l’étouffement de la pharmacologie palestinienne, à l’oppression colonialiste du peuple palestinien.

Lors d’un premier procès au printemps dernier, Richard S. avait bénéficié d’une relaxe. Le procès en appel n’avait pu se tenir suite à un mouvement d’avocats. Hier enfin il s’est tenu à partir de 14 h, jusque vers 17h. La décision a été mise en délibéré au 28 février.

C’est sous la bourrasque et une pluie battante glaciale, avant le retour d’un pâle soleil, que les ami.e.s de l’inculpé, président de BDS et membre de l’UJFP se sont rassemblé.e.s dès 12h30. Une cinquantaine de personnes en tout représentant plusieurs associations: UJFP, BDS-France, AFPS, Attac, PCF, etc. Des manifestants s’étaient déplacés du Luxembourg proche, de Nancy, Metz, Paris, mais aussi de Chambéry, Albertville, Dole, de Marseille, Strasbourg et de Besançon. Tous exigeaient la relaxe pour Richard.

En face d’eux, une petite cinquantaine de partisans de Netanyahou, amis de l’État oppresseur d’Israël. Aucune banderole, aucune pancarte, pas la moindre revendication en paroles de leur soutien à l’État-voyou, hors-la-loi-international.

Pendant toute la durée du rassemblement; ils ont fait hurler la sirène de leur mégaphone! C’est dire si ces suppôts de l’oppression manquent d’arguments devant la montée continue de la critique de la politique israélo-sioniste et la percée toujours plus grande du Boycott, Désinvestissement, Sanctions!

Les manifestants n’ont pas oublié d’exiger la libération de Salah Hamouri, d’Ahed Tamimi et de tous les prisonniers palestiniens.

Un compte-rendu d’audience par un représentant de l’UJFP

A la demande du président de BDS 57, nous avons retiré ce compte-rendu qui sera publié plus tard.

Voir vidéos après les photos





















Similar posts
  • Halte à la répression policière et ju... [...]
  • Coup de pompes au Wacken… Après la destruction du bâtiment de la Foire européenne à Strasbourg… Freddy Grosskosch revient… Avec 3 photos de ce matin sous la pluie (voir infra) + Capa Coup de pompes au Wacken… Le quinze août est la fête des marris. C’est alors que se démolissent, dans la ville vide, les îlots sensibles. Soit le patrimoine [...]
  • Le ministère de la transition écologi... Au moins les choses sont claires maintenant depuis que l’ex ministre des transports a en charge l’écologie. L’aménagement de la N4 d’Ittenheim à Strasbourg-Hautepierre en 2×3 voies lié au GCO-COS est de son ressort. A quoi sert EE/LV à part se macroniser ? http://www.grand-est.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/a351-rn4-comm-lettre_infos_01.pdf?fbclid=IwAR3SPpzHY-fdGvT2LbVppq6lkHIuU2fiiLV2X-m7jcQdNQELUOeO47Dl_XE Source: Anny Barth qui a trouvé ce document de propagande dans [...]
  • Se mobiliser pour défendre l’Hôtel de... Deux huissiers se sont présentés ce matin au squat Gruber 91 route des Romains où sont abritées 140 personnes qui étaient à la rue. Cette visite fait suite à une plainte de la Ville de Strasbourg au TGI. Un seul occupant a été identifié alors que cette occupation humanitaire est une œuvre collective. Nous nous [...]
  • Inprecor: Démocratie directe et référ... Entre les lignes entre les mots Notes de lecture, débats et quelques notes de musique Aller au contenu principal ACCUEIL LE BLOG RÉALITÉS IMAGINAIRES « TOUTES LES FEMMES SONT DISCRIMINÉES SAUF LA MIENNE » COUP DE COEURS INTERNATIONAL CE QUI PARAIT LE PLUS NOIR, C’EST CE QUI EST ÉCLAIRÉ PAR L’ESPOIR LE PLUS VIF ← Concerts (14) Démocratie, [...]

1 Commentaire

  1. Jean-Marc Capellero-Rabinovitz Jean-Marc Capellero-Rabinovitz
    19 janvier 2018    

    “Pendant toute la durée du rassemblement; ils ont fait hurler la sirène de leur mégaphone”

    La qualité de leurs arguments est très encourageante 🙂

    Vraiment pathétique…

    #FreeSalah #FreeAhed

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.