Une parole juive contre le racisme, à Strasbourg

L’Union Juive Française pour la Paix et le Collectif Judéo-Arabe et Citoyen pour la Palestine ont le plaisir de vous inviter à la conférence :

Le racisme, à quoi ça sert ?
Une parole juive contre le racisme

par
Dominique Natanson
Ex-coprésident de l’UJFP

Le 7 février à 19h30

FEC (Foyer des Etudiants Catholiques)
17 place Saint-Etienne, Strasbourg

Présentation du livre, dont Dominique Natanson est le coordinateur pour l’UJFP,

« Une parole juive contre le racisme » (Ed Syllepse) :
Des Juifs s’expriment contre le racisme. Pas seulement contre l’antisémitisme. Contre toutes les formes du racisme!

Les Juifs sont encore parfois victimes de crimes de haine, mais les principales victimes des discriminations et agressions racistes aujourd’hui ne sont plus les Juifs. Dans notre société, négrophobie et bavures policières ont partie liée tandis que l’islamophobie inventive des autorités ouvre la porte aux discriminations et légitime les agressions. Musulman·es, Noir·es, Asiatiques, réfugié·es, homosexuel·les… les formes du racisme changent, mais des procédés comparables d’exclusion sont à l’œuvre. Il faut d’abord définir le racisme: sa prétention à être «scientifique» doit être anéantie: le racisme est une construction politique et sociale.

Pour le comprendre, deux questions doivent être posées : « Le racisme, à quoi ça a servi ?» et «À quoi sert le racisme aujourd’hui ?».

Les auteur·es partent de l’histoire des Juifs dans l’Europe de la Shoah comme dans les pays arabes colonisés. Leur but est de mettre cette histoire douloureuse au service des solidarités antiracistes d’aujourd’hui. C’est le sens des actions évoquées ici, comme le Manifeste des enfants cachés dans lequel des victimes des lois raciales vichystes rappellent que sans la solidarité active de délinquants solidaires, ils ne seraient pas en vie. Il faut remonter plus loin dans l’histoire: le racisme d’État a produit la traite négrière, l’esclavage codifié dans le Code noir. Le colonialisme est à l’origine d’un siècle et demi de discriminations légales, dont l’apartheid sud-africain. Les fondements du profond racisme qui imprègne la société française se trouvent incontestablement dans des institutions, des pratiques et des discours qui ont été élaborées dans le cadre de l’empire colonial français. Ce livre est une petite pierre à ajouter à la construction d’une nouvel antiracisme politique et décolonial, dans la solidarité avec les mouvements autonomes des racisé·es.

Similar posts
  • Ziad Medoukh: Gaza, une ville enfermé... Gaza , une ville enfermée mais une ville qui impressionne ! Ziad Medoukh Il est difficile pour un observateur étranger de comprendre la situation actuelle dans la bande de Gaza, une région en souffrance permanente, mais une région qui continue à s’accrocher à la vie malgré tout. Souvent les médias étrangers parlent de la bande [...]
  • General Electric Belfort General Electric Belfort from feuille de chou on Vimeo. Près de 3000 personnes étaient rassemblées vers 14 h devant la Maison du peuple de Belfort par un temps de plus en plus pluvieux. Après le discours d’une responsable CGT, le cortège est parti vers l’usine General Electric, avec la CGT, les Gilets jaunes, le PCF [...]
  • 17 octobre 1961-17 octobre 2019 Stras... Chaque année à Strasbourg se tient une commémoration du massacre du 17 octobre 1961 à Paris où 200 Algériens pacifiques ont été tués par la police, certains jetés à La Seine. C’était sous le général de Gaulle, Roger Frey était ministre de l’Intérieur et Maurice Papon qui s’était illustré en 1942 à Bordeaux en déportant [...]
  • Semaine Européenne de la Démocratie L... [...]
  • Une victoire juridique de trois anti ... Quarante anti-GCO dans la salle d’audience, dont le maire de Kolbsheim et celui de Pfettisheim, et une trentaine sur le parvis du TGI de Strasbourg ce matin en solidarité avec trois personnes prévenues d’avoir manifesté illégalement sur un pont au-dessus de l’A35 munies d’une banderole dénonçant le Grand Contournement Ouest, autoroute à péage de 24 [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.