Deux anti-GCO devant le TGI de Strasbourg

Près de cent personnes sont venues, dès 7h30, soutenir Claire et Martin, que Vinci-Arcos a fait inculper pour avoir retardé des travaux à la ZAD du Moulin en s’attachant quelques minutes à une machine.

Ils étaient défendus par Me Zind, avocat d’Alsace Nature qui a justifié l’action au nom de l’intérêt supérieur de la nature et de l’humanité.

Comme toujours les Amis de la Confédération paysanne proposaient à boire et à manger sain sous le chapiteau dressé devant le TGI de Strasbourg.

Vinci a le toupet de réclamer 3000 € de dommages et intérêts à ces deux défenseurs de la nature!

Le jugement a été mis en délibéré au 23 mai.


















Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.