Après cinq jours de blocage, les engins de déforestation ont quitté la forêt de Vendenheim!

Après cinq jours successifs de blocage des engins de déforestation à Vendenheim, les machines sont enfin parties en fin de matinée. Un petit succès provisoire pour les anti-GCO mobilisé-es tous les matins très tôt dans la nuit. Il est probable que le coût salarial pour les entreprises était trop élevé alors que les machines et les conducteurs étaient bloqués, sans pouvoir travailler. Il y a eu certes des gendarmes en très petit nombre pour prendre des identités, et ce matin, un huissier est arrivé et a pu prendre par surprise les bloqueurs en photo sur les lieux avant de repartir. Convocations en vue et/ou procès? On se mobilisera dans tous les cas encore plus fortement. Le chantier de la forêt de Krittwald n’avance plus depuis les grandes coupes du début, sauf par tronçonneuses ça et là et pose de filets pour les batraciens. Toujours ça de pris dans le retard de la réalisation du chantier de l’échangeur par la SANEF!

Une comédie cousue de fil blanc, interprétée par les conducteurs d’engins et l’huissier.

A un certain moment, les anti GCO présents ont eu la surprise voir les conducteurs d’engins, après avoir lavé les vitres, monter au volant et faire démarrer les monstres destructeurs.

Ils ont cru à une tentative de reprendre le sale boulot de déforestation, et se sont disposés devant ces machines.

C’est à ce moment qu’un huissier a débarqué! Il a photographié les machines bloquées par les camarades.
Donc tout ceci n’était qu’une comédie destinée à créer un “flagrant délit” de blocage” pour des poursuites éventuelles!










Les salariés repositionnent les grilles et les panneaux “interdit au public”














Quatre ou cinq salariés empêchent un véhicule de quitter les lieux pendant plusieurs minutes!

Des conducteurs d'engins bloquent quelques minutes le véhicule d'un anti GCO! from feuille de chou on Vimeo.

Puis après intervention non violente des bloqueurs d’engin Vinci-Sanef, le véhicule est libéré.

Un commentaire après l’incident:

Similar posts
  • Halte à la déforestation du Krittwald... “Mercredi, c’est Vinci” Comme tous les mercredi, les anti-GCO se retrouvent sur un des chantiers SOCOS/VINCI, mais cette fois, pas dans le matin avant le lever du jour, mais à 13h30. On a décoré les grilles de l’accès principal gardé par la gendarmerie, au bord de la forêt du Krittwald, à Vendenheim, où l’opérateur a [...]
  • Menaces sur le massif forestier du Sp... INVITATION à une Réunion publique le vendredi 25 janvier 2019 à 20 heures à la Maison de Pays de Wegscheid Entre DOLLEREN et KIRCHBERG 293 hectares du massif forestier du Sprickelsberg sont menacés par un projet de desserte forestière. Où en est – on? L’autorisation environnementale pour la réalisation de ce projet a été donnée [...]
  • “Grand débat” organisé pa... Comme beaucoup de gens, en particulier de #giletsjaunes, je ne crois pas à la pertinence du dit “Grand débat” lancé par le président de la République dans sa lettre aux Français. Quand on la lit, on comprend vite que ce débat a pour fonction de s’opposer au mouvement social qui a maintenant deux mois par [...]
  • GCO: mobilisation matinale pour la f... Vers 7 h ce matin, juste avant l’arrivée en force de la gendarmerie, quelques zadistes avec leurs amis anti GCO se sont enfoncés dans la forêt du Krittwald où deux engins de déforestation “travaillent” depuis hier à abattre des arbres afin de laisser place à l’échangeur entre A4 et GCO. Ils ont pu apercevoir et [...]
  • Mobilisation générale pour la forêt d... Tous et toutes à 14h devant le Club canin à Vendenheim! Deux machines à déforester sont sur le terrain depuis 10 ce matin, protégées par 60 gendarmes. Ce matin à partir de 6h Gendarmes à moto-cross à la recherche de lutins de la forêt du Krittwald Le camion porte-engins sort du chantier à Vendenheim, protégé [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.