Colmar: rassemblement pour la fermeture de Fessenheim

Nucléaire? Non merci!

Vous êtes invités à nous soutenir
mercredi 19 mars 2014 à 13h30,

Manifestation à l’entrée de la CLIS (Commission Locale d’Information et de Surveillance) rue de Messimy (à l’angle de l’avenue de la République) à Colmar pour réclamer l’arrêt immédiat et définitif des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim.

Rassemblement citoyen international, non violent et revendicatif

****************************

Notre communiqué de presse de ce lundi 17 mars 2014 :

● C.S.F.R.
(Comité pour la Sauvegarde de Fessenheim et de la plaine du Rhin)
Membre du Réseau « Sortir du nucléaire »
● STOP FESSENHEIM
Membre du Réseau « Sortir du nucléaire »
● Alsace Nature
Membre du Réseau « Sortir du nucléaire »
● STOP TRANSPORTS – HALTE AU NUCLEAIRE
Membre du Réseau « Sortir du nucléaire »

L’arrêt de Fessenheim, c’est maintenant ! Et pas en 2016 !

Il y a quelques semaines une personne anonyme fournissait à Mediapart un «document de travail interne» entre EDF, l’ASN et l’IRSN concernant un «nouveau risque» sur 25 réacteurs du parc français, dont les deux réacteurs de Fessenheim. Les réacteurs sont donc menacés par un phénomène d’usure des gaines de combustible lié à un problème important de corrosion sur le gainage en Zircaloy.
Ce nouveau risque sur les très vieux réacteurs atomiques de Fessenheim, toujours sous perfusions techniques et financières, toujours inondables et vulnérables aux séismes puissants et rapprochés, ne fait que renforcer la somme des dangers inacceptables pour tous les habitants de la région du Rhin supérieur.

Les bâtiments «très ordinaires» abritant les piscines de refroidissement des combustibles nucléaires, exclus des évaluations complémentaires de sûreté, sont toujours aussi vulnérables à une chute d’avion ou à un attentat.

Continuer à investir dans cette centrale, pour satisfaire l’orgueil et la «doctrine» de l’industrie nucléaire française, c’est jeter l’argent des Français par les fenêtres, qu’il serait bien plus judicieux d’investir dans l’efficacité énergétique.

En France, commencer par arrêter immédiatement les deux «très vieux» réacteurs de Fessenheim est la seule voie responsable à l’égard des générations futures.

*******************
Pour le CSFR et le collectif franco-allemand “Pour la fermeture immédiate et définitive de Fessenheim”

Gilles Barthe

Similar posts
  • Strasbourg antifasciste contre l̵... Près de 300 manifestants ont marché du Faubourg-National à la place de la Bourse, fortement encadrés par de nombreux gendarmes surarmés, pour protester contre l’ouverture ce jour, dans un lieu encore tenu secret, d’un local, l’Arcadia, tenu par d’ex-fascistes du GUD. A Lyon, à Lille, dans la Meuse, de tels lieux de haine entre soi [...]
  • Jauni: mort d’un exilé fiscal Bonjour à tous, On a tous quelque chose du grand Johnny, planqué en Suisse, votant pour Sarkozy … Cet hommage là, c’est le seul que j’ai réussi à apprécier et il a été diffusé hier soir sur France-Inter dans l’émission de Charline Vanhoenaeker “Par Jupiter”, vers 17h30. Sinon, on a quand même chargé la bête, [...]
  • État d’urgence, toujours. Polic... Communiqué de la famille d’Antonin Bernanos : Ce matin à 6h la police judiciaire du XVIIe arrondissement a défoncé la porte de l’appartement de la mère d’Antonin Bernanos, sans sommation, pour interpeller Antonin, afin de faire appliquer immédiatement sa peine dans l’affaire de la voiture brûlée (5 ans de prison de 2 avec sursis). Cette [...]
  • Non au local fasciste à Strasbourg ! [...]
  • 16 décembre tous-tes à Menton-Garavan... [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Actions de résistance à la politique anti-Rom de la ville de Strasbourg 2012-2014

« Espace Hoche », un camp pour Roms, grillagé et surveillé, à Strasbourg, siège de la Cour européenne des Droits de l’Homme

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !