Procès d’Olivia Zemor et du BDS

Chères amies, Chers amis,

Ce bref message pour vous remercier de votre solidarité, qui nous touche beaucoup, face au procès qui nous est intenté pour avoir appelé la chanteuse Vanessa Paradis à ne pas aller se produire en Israël et à ne pas y rencontrer Shimon Peres, il y a 7 ans.

Nous recevons tous les jours des messages de soutien du monde entier, et comme vous pourrez le découvrir lundi, nombreux sont les militants qui vont venir de loin, de province et de l’étranger, pour manifester leur solidarité devant le tribunal de Versailles, et dire que ces tentatives d’intimidation sont vaines.

Nous sommes également reconnaissants à toutes les personnalités en France, en Israël, en Afrique du Sud… et en Palestine qui ont transmis des témoignages impressionnants à l’intention des juges.

Un grand merci également à Udi Aloni, réalisateur israélo-américain qui a décidé de faire le déplacement pour témoigner au procès d’Olivia Zémor, et qui projettera ce samedi 17 mars à 17 h, à la librairie Résistances, son excellent film « Junction 48 », qui traite de la situation, en Israël, des Palestiniens qui ont la citoyenneté israélienne. (http://www.europalestine.com/spip.php?article13996)

Dans ce grand pays « démocratique » qu’est la France, quand l’Etat engage des poursuites judiciaires contre des citoyens, et qu’il les perd, il n’est sanctionné en aucune manière, et ne rembourse même pas les dépenses engagées par les personnes poursuivies. C’est aussi une manière d’essayer « d’assécher financièrement » les associations qui ne plaisent pas au lobby israélien.

Mais nous comptons là aussi sur votre solidarité pour déjouer cette manoeuvre, et pour montrer que lorsque l’un(e) d’entre nous est attaqué(e), c’est ensemble que nous nous défendons.

Nous vous remercions par avance des dons que vous pourrez envoyer à notre association pour l’aider à faire face à l’ensemble des fais de justice. (Chèques à envoyer à CAPJPO-EuroPalestine, 16 bis rue d’Odessa – Boîte 37, 75014 Paris. Merci d’indiquer au dos du chèque « Procès Versailles »).

RENDEZ-VOUS LUNDI 19 MARS À 12 H 30 AU TRIBUNAL DE VERSAILLES

PLACE ANDRÉ MIGNOT

RER C : VERSAILLES CHÂTEAU

PAR LE TRAIN GARE MONTPARNASSE : VERSAILLES CHANTIERS

PAR LE TRAIN GARE SAINT-LAZARE : VERSAILLES RIVE DROITE

Vidéo d’Olivia Zémor : http://www.europalestine.com/spip.php?article14015

Amicalement,

CAPJPO-EuroPalestine

www.europalestine.com

Similar posts
  • Stocamine éjecté de la restitution du... Merci à la correspondante qui a attiré l’attention de la Feuille de chou sur cet article de Rue89Strasbourg On y ajoutera, sous peu, (au retour de la manif Gilets Jaunes…) des commentaires sur le rendu de cette réunion envoyé par mail à chacun.e qui ne transcrit pas les interventions orales des 50 intervenants mais seulement [...]
  • Archives: Avec la mairie de Vendenhei... Il était une fois…Es war einmal… Du temps que les arbres de la forêt du Krittwald n’avaient pas été abattus (dont les quatre chênes face au Club canin) quand la mairie de Vendenheim arborait fièrement son opposition au Grand Contournement Ouest de Strasbourg. N’est-ce pas, M. Pfrimmer? Avec la mairie de Vendenheim, contre le GCO [...]
  • Migrants Strasbourg D’ailleurs Nous Sommes D’ici 67 communiqué de presse le 1 février 2019   Strasbourg  la forteresse   On se rappelle dernièrement les campements de migrant-e-s laissé-e-s  dans le froid et dans la précarité à Strasbourg. Encore une fois la Préfecture et la Mairie n’avaient pas pris leur responsabilité. Il aura fallu la campagne d’interpellation des [...]
  • Avenir du territoire après la fermetu... [...]
  • GCO non merci: deux blocages pour le ... D 45 près du spot de Kolbsheim, les zadistes et leurs ami.e.s bloquent le chantier GCO D 45, le jour se lève sur le chantier du GCO; les salariés sont bloqués. Un camion de Vinci stoppé sur la D 45; on établit la circulation alternée,pour que les gens puissent aller au boulot; puis, une fois [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.