L’ordre règne dans le délire de la BNUS

bnus_chantier

Download/Télécharger (BNUS-TEXTE.pdf,PDF, 54KB)

Archives
Le chantier de la Bibliothèque nationale universitaire de Strasbourg

Similar posts
  • Ni prison, ni extradition, libérez Vi... NI PRISON, NI EXTRADITION, LIBÉREZ VINCENZO Je m’honore d’avoir participé en homme libre à une journée de contestationcontre une économie capitaliste, Vincenzo Vecchi Membres hétéroclites du comité de soutien à Vincenzo, nous nous adressons à vous : femmes, hommes, vieux ou jeunes, frileux, énervés, engagés, pacifistes, artistes, ouvriers, prisonniers,intellectuels, responsables, élus, paysans… Jeudi 8 Août, [...]
  • GCO: destruction du spot de la D 45 p... On s’y attendait, les zadistes comme leurs amis, opposés au Grand Contournement Ouest. La destruction du spot de la D 45, près de la route de Kolbsheim avait été programmée pour la mi-août, période de tous les mauvais coups, qui a vu aussi la destruction non programmée du bâtiment d’entrée de la Foire européenne  qui [...]
  • Halte à la répression policière et ju... [...]
  • Coup de pompes au Wacken… Après la destruction du bâtiment de la Foire européenne à Strasbourg… Freddy Grosskosch revient… Avec 3 photos de ce matin sous la pluie (voir infra) + Capa Coup de pompes au Wacken… Le quinze août est la fête des marris. C’est alors que se démolissent, dans la ville vide, les îlots sensibles. Soit le patrimoine [...]
  • Le ministère de la transition écologi... Au moins les choses sont claires maintenant depuis que l’ex ministre des transports a en charge l’écologie. L’aménagement de la N4 d’Ittenheim à Strasbourg-Hautepierre en 2×3 voies lié au GCO-COS est de son ressort. A quoi sert EE/LV à part se macroniser ? http://www.grand-est.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/a351-rn4-comm-lettre_infos_01.pdf?fbclid=IwAR3SPpzHY-fdGvT2LbVppq6lkHIuU2fiiLV2X-m7jcQdNQELUOeO47Dl_XE Source: Anny Barth qui a trouvé ce document de propagande dans [...]

2 Commentaires

  1. Bruno Pascal Bruno Pascal
    29 avril 2015    

    Une telle institution oublie-t-elle que le partage inentamé du savoir devrait rester son socle et sa raison d’être?
    Quelle défaite de la plus élémentaire hospitalité!
    Le seul seuil à franchir ne devrait être que celui des pages… Et non celui du triage sécuritaire et son application aveugle à l’image de nos peurs sociales les plus diffuses.
    Que gagne un fond aussi prestigieux que celui de la BNUS à refuser l’accès à monsieur Jean Vermeil, apparemment l’un de ces rares lecteurs avides, encore curieux et opiniâtres?
    Ce qui m’interroge à vrai dire, c’est cette période de purgatoire exagérément longue et disproportionnée, face à la situation évoquée.
    Pourquoi aujourd’hui le monde des lettres et de la Connaissance a t’il besoin lui aussi de ses chiens de garde? Tout reflet d’une époque la précède…

  2. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    29 avril 2015    

    J’ai beaucoup apprécié la traduction de
    “La flûte désenchantée, ou la mémoire manipulée de Mozart” (Ombres).
    Le tableau ,ici, est sévère mais touche juste à certains égards.
    Mais il nous faut plus de respect pour les vigiles dont la formation “en un mois” est à l’image de la société que nous construisons ,ensemble.
    Il faut lire à leur sujet le magnifique:
    Debout. Payé
    “http://www.lenouvelattila.fr/debout-paye/
    Désenchantés,certes mais pas découragés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.