L’ordre règne dans le délire de la BNUS

bnus_chantier

Download/Télécharger (BNUS-TEXTE.pdf,PDF, 54KB)

Archives
Le chantier de la Bibliothèque nationale universitaire de Strasbourg

Similar posts
  • Dixième manifestation anti passe sani... Deux mille manifestants environ ce samedi toujours aussi déterminés. Et un dispositif policier très important au début place Kléber; pas moins de 16 cars de CRS surarmés, bouclier en main et casques à la ceinture. Dixième manifestationanti passe sanitaire à e from feuille de chou on Vimeo. [...]
  • Plobsheim: Chaudron des Alternatives ... 120 manifestants à Plobsheim à l’appel du Chaudron des Alternatives qui rassemble plusieurs associations toutes opposées au projet de M. Mack, propriétaire d’Europa Park qui souhaite transformer des prés, des champs et des terres en y construisant des bâtiments pour starts up. Il a choisi ce site pour sa proximité avec un golf. Le plus [...]
  • Des pompiers d’Alsace déposent ... [...]
  • Hospitaliers contre l’obligatio... Une soixantaine de personnes ont manifesté devant l’entrée des Hospices civils de Strasbourg à la veille de l’application de l’obligation vaccinale imposée aux soignant.e.s dès demain 15 septembre. C’était organisé par Sud Santé Social, Collectif libre des soignants 67, la CNT et soutenu par des pompiers, des enseignants. Pour le moment les soignants ont reçu [...]
  • D e 1200 à 1500 manifestants à Strasb... Pompiers et soignantes en tête Place Kléber Strasbourg Gilets jaunes Liberté Cette vidéo m’appartient !! Un cortège musical Arrivée des manifestants place de la République Interview de deux organisateurs du pôle [...]

2 Commentaires

  1. Bruno Pascal Bruno Pascal
    29 avril 2015    

    Une telle institution oublie-t-elle que le partage inentamé du savoir devrait rester son socle et sa raison d’être?
    Quelle défaite de la plus élémentaire hospitalité!
    Le seul seuil à franchir ne devrait être que celui des pages… Et non celui du triage sécuritaire et son application aveugle à l’image de nos peurs sociales les plus diffuses.
    Que gagne un fond aussi prestigieux que celui de la BNUS à refuser l’accès à monsieur Jean Vermeil, apparemment l’un de ces rares lecteurs avides, encore curieux et opiniâtres?
    Ce qui m’interroge à vrai dire, c’est cette période de purgatoire exagérément longue et disproportionnée, face à la situation évoquée.
    Pourquoi aujourd’hui le monde des lettres et de la Connaissance a t’il besoin lui aussi de ses chiens de garde? Tout reflet d’une époque la précède…

  2. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    29 avril 2015    

    J’ai beaucoup apprécié la traduction de
    “La flûte désenchantée, ou la mémoire manipulée de Mozart” (Ombres).
    Le tableau ,ici, est sévère mais touche juste à certains égards.
    Mais il nous faut plus de respect pour les vigiles dont la formation “en un mois” est à l’image de la société que nous construisons ,ensemble.
    Il faut lire à leur sujet le magnifique:
    Debout. Payé
    “http://www.lenouvelattila.fr/debout-paye/
    Désenchantés,certes mais pas découragés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.