« Des Noirs et des hommes », sur la chaîne LCP

Une émission « Des Noirs et des hommes »
Réalisateur : Amélie Brunet, Philippe Goma.
rediffusée

 

  • Le 18/08 à 00:01 sur LCP / PS
  • Le 26/08 à 15:01 sur LCP / PS  Une critique du Nouvel Observateur.

La patrie des droits de l’homme a toujours eu le plus grand mal à concilier l’image qu’elle veut donner d’elle-même et son histoire : deuxième empire colonial au monde (après l’Angleterre), pratique intensive de la traite négrière, légitimation de la possession d’esclaves par le Code noir.
Tout cela a laissé des traces : d’une part, la foi dans le « métissage, avenir du monde » ; de l’autre, les pratiques discriminatoires quotidiennes, notamment dans le domaine de l’embauche, du logement, de l’orientation scolaire.
Selon Françoise Vergès, présidente du Comité pour la Mémoire de l’Esclavage, « une ligne de couleur traverse la citoyenneté française ». Nous retrouvons le même clivage : d’un côté, le blanc, «couleur tellement naturelle qu’elle en devient invisible » ; de l’autre, le noir, plus ou moins différencié selon la personne qui regarde. « Si un Blanc entre chez mon coiffeur, il ne voit que des
Noirs ; si un Antillais entre, il ne voit que des Africains ; si un Africain entre, il ne voit que des Congolais », note l’historien François Durpaire. De la même façon que le Blanc crée le nègre, comme l’a dit le psychiatre antillais Frantz Fanon, être considéré comme noir dans l’espace français constitue une « expérience sociale » souvent stigmatisante, estime l’historien Pap Ndiaye, auteur de  « la Condition noire » (Calmann-Lévy).
Il ne suffit pas d’applaudir à l’élection de Barack Obama à la présidence des Etats-Unis, il faudrait aussi souhaiter que la vie politique se renouvelle et engager des réformes en ce sens. «Est-ce que cette démocratie est représentative de l’ensemble de la population ? » : telle est la question que se posent les jeunes s’ils allument leur téléviseur un mercredi après-midi et tombent
sur les débats de l’Assemblée nationale. Mais forcer la diversité dans les lieux où elle n’a pas cours – le monde politique, les grandes entreprises, les écoles qui forment les élites – scandalise les gardiens de l’orthodoxie, qui rejettent toute politique d’ouverture sociale au nom de l’égalitarisme républicain.
« Ce qui me paraît essentiel, c’est de reconnaître l’existence de difficultés.
Pour améliorer la situation des minorités, il faut des données quantitatives », note Pap Ndiaye, d’accord sur ce point avec le Conseil représentatif des Associations noires.
Mais la mesure de la diversité est un sujet tabou en France. Et celle de la discrimination ethnique, du même  coup, plus improbable.
Eric de Saint Angel © Le Nouvel Observateur

Similar posts
  • Migrants de Ducs d’Alsace convo... Pas la peine de voter Le Pen, elle est déjà au pouvoir, sous le pseudonyme « Macron » DNA Strasbourg-Cronenbourg Les réfugiés des Ducs d’Alsace convoqués à la PAF Ils ont à peine eu le temps de savourer une bonne nouvelle qu’elle a été chassée par des perspectives plus préoccupantes. Cinq jours après avoir pu se réjouir [...]
  • Stocamine éjecté de la restitution du... Merci à la correspondante qui a attiré l’attention de la Feuille de chou sur cet article de Rue89Strasbourg On y ajoutera, sous peu, (au retour de la manif Gilets Jaunes…) des commentaires sur le rendu de cette réunion envoyé par mail à chacun.e qui ne transcrit pas les interventions orales des 50 intervenants mais seulement [...]
  • Gilets Jaunes à Punch pour appeler à ... La distribution de tracts se passait bien, quand un des gardiens privés a agressé un gilet jaune et lui a pris son téléphone! Coupure brutale de l’image vers 17′. Il a fini par le rendre après quelques minutes et une certaine insistance… On a touché tous les salariés de l’équipe du matin, et ceux de [...]
  • Menaces sur le massif forestier du Sp... [gview file= »http://la-feuille-de-chou.fr/wp-content/photos/Invitation-25-janvier-2019.doc »] INVITATION à une Réunion publique le vendredi 25 janvier 2019 à 20 heures à la Maison de Pays de Wegscheid Entre DOLLEREN et KIRCHBERG 293 hectares du massif forestier du Sprickelsberg sont menacés par un projet de desserte forestière. Où en est – on? L’autorisation environnementale pour la réalisation de ce projet a [...]
  • Mobilisation générale pour la forêt d... Tous et toutes à 14h devant le Club canin à Vendenheim! Deux machines à déforester sont sur le terrain depuis 10 ce matin, protégées par 60 gendarmes. Ce matin à partir de 6h Gendarmes à moto-cross à la recherche de lutins de la forêt du Krittwald Le camion porte-engins sort du chantier à Vendenheim, protégé [...]