Vague brune: les fascistes identitaires alsaciens dans la rue le 28 juin 2014

capture-d-ecran-de-la-page-facebook-du-mouvement-jeune-alsace-l-arme-est-un-fusil-du-troisieme-reich-(-) (1)
Image explicite du site « Jeune Alsace« . Que font le préfet et le procureur de la République?

Le projet gouvernemental autoritaire de redécoupage des régions actuelles fait des vagues.

L’Alsace et ses deux départements, condamnés à disparaître, après avoir été jetée dans une grande marmite commune à la Lorraine et Champagne-Ardennes, serait mariée de force avec la seule Lorraine, au-delà de la Moselle qui a partagé un destin commun (comme le Territoire de Belfort, contraint de s’unir à la Franche-Comté).

Users_test_Desktop_jeugrattage4

Bon prétexte pour des identitaires de tout poil, à l’UMP, d’Alsace d’Abord, du F-Haine, et autres groupuscules moins médiatisés mais encore plus dangereux, comme Bloc identitaire ou Jeune Alsace, de se mobiliser en Alsaciens desouche, qui voudraient rester dans l’entre-soi excluant, comme certains courants autonomistes de l’entre-guerre, financés par les nazis, qui ont versé de ce côté sombre du champ politique.

facho recyclé

facho recyclé

Il n’est pas surprenant de trouver parmi les organisateurs Stéphane Bourhis, ex-FN, ex-MNR de Bruno Mégret, ex-Alsace d’Abord,de Robert Spieler et Jacques Cordonnier. Bourhis est actuellement, et depuis des années, entriste à drapeau déployé quoiqu’il dise, à l’UMP, et même secrétaire adjoint dans le 67. Comme Geoffroy Lebold, autre secrétaire adjoint, très marqué à la droite de la droite et auteur lui aussi d’un blog.

grattage fn

Outre ceux qui se montrent, on peut supposer- il démentira le cas échéant- qu’est à la manoeuvre, dans les coulisses, celui qui était, il y a peu, directeur de campagne de Jean-Luc Schaffhauser, conseiller municipal FN/MLP de Strasbourg, le dénommé Laurent Husser qui animait le site la (13 A) droite strasbourgeoise, lequel se proposait de remuscler la droite en Alsace.

Philippe Breton Laurent Husser F2C

 

On peut dire qu’il a réussi, avec ses amis, pour le moment, aidé il est vrai par le virage droitiste de Sarkozy. Laurent Husser est très actif dans l’interface entre tous les courants de droite radicale et des extrême-droites en Alsace. C’est lui qui recevait  Alain de Benoist à la Salle Blanche de la librairie Kléber, et qui est l’interlocuteur de plusieurs intellectuels et écrivains de ce même bord politique dans une démarche « gramsciste » de droite visant à conquérir l’hégémonie culturelle en vue d’accéder au pouvoir.

Tous ces messieurs, et quelques dames, sont à l’offensive, grâce à la politique néo-libérale du gouvernement prétendûment « socialiste » qui jette dans les bras de l’extrême-droite les citoyens mécontents de l’UMP et du PS.

TPALLeur manifestation du 28 juin 2014, pour la « pureté » d’une Alsace ethnique imaginaire, doit sonner l’alarme chez les démocrates, et la vraie gauche,  antifasciste, ceux-celles qui refusent l’antisémitisme, l’islamophobie, la xénophobie et le racisme anti-Roms.

Alerta, alerta, antifascista!

logo-antifascisme-recyclage-nazis

Similar posts