Strasbourg : Les travailleurs de la Fondation de l’Œuvre Notre-Dame sont en lutte

images

COMMUNIQUE – Strasbourg : Fondation de l’Œuvre Notre-Dame sont en lutte

Les tailleurs de pierre, sculpteurs, maçons, forgerons, menuisiers et conservateurs-restaurateurs de la Fondation de l’Œuvre Notre-Dame sont en lutte.
Les artisans de la Fondation de l’Œuvre Notre-Dame sont dévoués à la cathédrale de Strasbourg et à sa préservation depuis près de 800 ans. Leurs pratiques, leurs expertises, acquises, transmises et enrichies au fil des siècles au service d’un édifice unique, sont toujours reconnues aujourd’hui.
Ces agents relèvent en vérité de deux situations : l’une statutaire, l’autre liée à la spécificité et à la singularité de la Fondation de l’Œuvre Notre Dame et à la nature de leurs missions.
C’est d’ailleurs la reconnaissance de cette spécificité qui permettait, par le passé, à ces agents d’être calibrés jusqu’à la Catégorie B.

Hélas, la grande majorité de ces artisans, malgré leur technicité particulière, les critères d’embauche auxquels ils sont soumis, les qualifications requises et apportées, sont maintenant “calibrés” en catégorie C, la moins bien payée de la Fonction Publique. Les derniers arrivants étant recrutés avec des traitements proche du SMIC.

Depuis 2013, les artisans demandent un retour à une reconnaissance légitime. D’autant que les missions qui leurs sont confiées, vont au-delà du cadre de la maitrise technique (actions de valorisation, études et recherches, projets transversaux…). Les élus de l’Eurométropole de Strasbourg dont M. Herrmann, alors en charge du personnel s’étaient engagés en ce sens en 2014. M. Ries, en tant qu’administrateur de la Fondation, et M. Fontanel, premier adjoint, avaient confirmé cet engagement en 2015.
Pourtant, les propositions faites en ce sens aujourd’hui par l’Administration de l’Eurométropole sont loin de satisfaire les agents. Elle s’obstine à vouloir catégoriser des métiers « uniques » selon un modèle inadapté – à vouloir classer l’inclassable… L’ensemble des artisans a exprimé son insatisfaction par une heure de grève massivement suivie par les artisans ce mardi 20 décembre 2016.

Le lieu de travail de ces artisans se situant en plein cœur du marché de Noël, les préavis de grève initialement prévus et déposés par la CGT EMS ont été suspendus en raison de l’actualité qui a endeuillé l’Allemagne.

Le combat continue cependant et la prochaine étape se situe en janvier 2017 date à laquelle l’administration décidera des suites qu’elle donnera aux nouveaux préavis de grève déposés la semaine du 9 janvier.

CGT Territoriaux de Strasbourg – Eurométropole

Similar posts
  • Campement de demandeurs d’asile... 24 tentes au pied du bâtiment du Conseil départemental du Bas-Rhin en plein Strasbourg touristique, entre barrage Vauban et Musée d’Art moderne et contemporain, au bord de l’Ill, quai de Malte. Des demandeurs-ses, d’asile dont plusieurs familles tchétchènes, survivent là, alors que le froid matinal est déjà piquant. S’ils ont déposé et obtenu un droit [...]
  • Résistances au Grand Contournement Ou... Grève de la faim Pratique Strasbourg : bouchon dans le sens Paris Strasbourg au nord de Bischheim (6h50) DNA [...]
  • ZAD du Moulin, le retour sur le spot ... Kolbsheim: retour des conteneurs Le verger et la forêt dévastés Résistance! Le spot de Kolbsheim Poulailler Peinture Pub Second conteneur 13h30 le maire, l’huissier, le zadiste Vendenheim après le blocage des engins 4 chênes centenaires abattus 2 engins bloqués par les [...]
  • Rassemblement antifasciste après les ... Après  les tags antisémites et anti-migrantst peints sur le côté de la mairie annexe, un rassemblement unitaire s’est tenu en face du bâtiment qui avait été débarrassé de sa souillure. Bizarrement, à part des sigles nazis sur la façade visible (HH= Heil Hitler, et croix celtique) l’essentiel du tag visant le juif Marx (Karl ou [...]
  • Quelle Europe de la justice voulons-n... La Feuille de chou rend compte d’un débat sur les criminalités financières en Europe. Cela ne signifie pas que nous partageons les discours tenus lors de cette rencontre ni les analyses du CEIFAC. Il s’agit simplement d’une contribution à un débat. La Feuille a d’ailleurs posé une question sur le fait que c’est le capitalisme [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !