Alep martyrisée, Syrie meurtrie, Syrie oubliée !

p1610677

 

Pour la troisième fois cette semaine, un rassemblement de soutien aux habitants d’Alep et au peuple syrien s’est tenu à Strasbourg. Après les deux rassemblements de début de semaine devant le consulat russe, c’est place de la gare que 200 personnes se sont réunies cet après-midi à l’appel de l’association Alsace-Syrie, de l’ATMF du Bas-Rhin et avec le soutien de l’UJFP Alsace, pour crier à nouveau leur effroi face aux nombreuses victimes  des armes de Poutine et Assad.

A quelques mètres de là, une seconde manifestation réunissait, elle, 400 à 500  nationalistes turcs venus -selon leurs dire- “soutenir spirituellement” les Syriens meurtris mais interférant régulièrement dans les discours du premier rassemblement en masquant les dénonciations des crimes de Poutine par des “Allah akbar”…

Heureusement, les interventions de membres de l’association Alsace-Syrie, d’une représentante d’Amnesty International et les prises de parole spontanées y compris de simples passants, ont eu raison des discours inopportuns.

Cependant, on peut regretter l’absence  de la plupart des organisations de gauche. Où étaient donc les défenseurs des droits humains ? Les anti-impérialistes ? Les anti-militaristes ? Ceux qui soutiennent la solidarité internationale des peuples ? En vacances, ou encore en train de chercher des raisons de soutenir cette initiative ? Pour ceux qui hésiteraient encore, voici quelques solides arguments.

Aucun représentant officiel de la Ville non plus n’était présent, aucun membre du PS n’était visible, seuls les 2 élus EELV-PS compatibles se sont largement montrés, l’un intervenant même au micro, se distinguant ouvertement du PS comme pour se rappeler au bon souvenir de leurs camarades de gauche et tenter de sauver les meubles en vue des élections à venir.

A la manière d’un Valls qui renie aujourd’hui ce qu’il mettait en pratique hier, les 2 élus EELV, restés en place de leur plein gré et acceptant de faire tout leur mandat quand d’autres démissionnaient, tant leurs valeurs devenaient incompatibles avec les trahisons socialistes, semblaient vouloir faire oublier leur entière soumission et participation aux politiques locales. Peine perdue, ils n’échapperont pas au triste bilan de leurs partenaires du PS en criant haut et fort maintenant (trop tard) que “ceux qui aujourd’hui refusent d’intervenir à Alep, refusent de protéger la population, sont les mêmes qui ferment les frontières et empêchent ceux et celles qui veulent fuir l’horreur d’être accueillis ici” (Alain Jund). Leur collaboration à la politique étrangère et migratoire, nationale et locale -et que dire de l’accueil qui est réservé à Strasbourg aux migrants  que sont les Roms…-, leur silence et leur totale complicité quant aux fausses promesses d’accueil des réfugiés syriens en 2015 et 2016, en font définitivement les alliés d’une politique xénophobe assumée jusqu’au plus haut niveau de l’État.

Durga-L.O

D’ores et déjà l’Association Alsace-Syrie appelle à de nouveaux rassemblements devant le consulat de Russie la semaine prochaine.

p1610671

p161036

p1610683

p1610682

p1610706

p1610672

p1610711

p1610693

p1610718

p1610695

p1610724

p1610729

Similar posts
  • Palestine: Balfour, 100 ans de coloni... [...]
  • Commémoration d’un crime contre... Cercle Menachem Taffel 1er décembre 1944, le Commandant RAPHEL découvre des restes des 86 victimes juives des expérimentations sur l’homme faites par les Nazis [1] 5 Janvier 1944, 100 « malades mentaux » sont déportés de Hoerdt et Stephansfeld vers Hadamar pour y être assassinés 1er décembre 2017, nous nous réunirons avec nos bougies à [...]
  • Fdesouche, la Licra et le ministère d... Réponse aux attaques conjointes de fdesouche, de la LICRA et du Ministère de l’Éducation Nationale contre Sud Éducation 93 Article publié le 20 novembre 2017 Après deux journées d’études sur l’intersectionnalité interdites aux enseignant-es à Créteil en mai dernier, après un colloque sur l’islamophobie censuré à Lyon en septembre, c’est au tour d’un stage organisé [...]
  • Manifestation à Strasbourg contre l&#... 200 personnes ont manifesté hier soir à partir de 18 h place Kléber à Strasbourg contre l’esclavage en Libye, véritable crime contre l’humanité. Le rassemblement avait été appelé après le succès de celui de Paris, par Alarm Phone et l’ATMF. Une partie des manifestants s’est dirigée ensuite vers la gare de Strasbourg que les policiers [...]
  • Soutien à Houria Bouteldja [...]

2 Commentaires

  1. Marx Marx
    18 décembre 2016    

    Syrie meurtrie sûrement. Syrie oubliée ? sûrement pas. Ouvrez les journaux, la radio, le téléviseur, la clameur submerge tout. Pour la population sous les bombes, ou pour une campagne occidentale pro-rebelles ? La FdC peut reprendre le texte de BHL du Monde du 17 décembre, une nouvelle alliance.

    JFM

    • L'équipe F2C L'équipe F2C
      18 décembre 2016    

      BHL, merci bien, c’est pas notre tasse de thé!

      Quant à l’intérêt pour le peuple syrien, c’est très récent si on considère ces derniers jours le fait de de quelques dizaines de manifestants, devant le consulat russe de Strasbourg, on est passé ce saùedi seulement à plusieurs centaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Actions de résistance à la politique anti-Rom de la ville de Strasbourg 2012-2014

« Espace Hoche », un camp pour Roms, grillagé et surveillé, à Strasbourg, siège de la Cour européenne des Droits de l’Homme

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !