Un exemple de mutualisation dans le groupe EBRA

Lecteur habituel et abonné des Dernières Nouvelles d’Alsace, on est tombé hier dans un café strasbourgeois, le Troc Café, sur le quotidien L’Alsace qui appartient au même groupe EBRA, de Michel Lucas, aussi patron du Crédit Mutuel, qui possède plus d’une dizaine de quotidiens, des Ardennes au Var.

Et on y a vu quelques symptômes de l’état d’avancement de la mutualisation qui consiste à regrouper en un seul pôle, desservant tous les quotidiens du groupe, tel ou tel rubrique.

Ainsi, en page 3 de L’Alsace du 15 octobre, a-t-on remarqué deux papiers signés respectivement Kewin Grethen et Olivier Simon, dont les patronymes sont suivis, entre parenthèses de la mention (EBRA).

Et page 7 du même numéro, un article de la rubrique People, Schwarzenegger veut reconquérir sa femme ((passionnant, n’est-il pas…) est signé par Elodie Bécu à Paris.

Cette journaliste dont on voyait il y a peu la signature dans les DNA semble donc appartenir au bureau parisien du groupe EBRA.

Rappelons que l’un des deux éditorialistes des DNA, Olivier Picard, (l’autre étant Jean-Claude Kieffer) basé à Paris a quitté le Journal lorsque celui-ci est passé sous la coupe omnivore de Michel Lucas.

Depuis, les éditoriaux des DNA sont tenus, selon les jours et les sujets par plusieurs rédacteurs, variables, sans que l’un ou l’autre n’apparaisse comme en titre du poste. Ce mardi, par exemple, c’est Christian Bach, qui dirige aussi l’édition électronique du Journal, qui s’y est collé, pour commenter la sortie de Peillon sur la fumette.

En juin dernier, des journaux avaient déjà traité de la mutualisation, parmi lesquels, Le Parisien et L’Express.

http://www.la-croix.com/Culture-Loisirs/Culture/Actualite/Le-groupe-Ebra-veut-mutualiser-les-informations-generales-de-ses-journaux-_NG_-2012-06-28-824694

http://www.lexpress.fr/actualites/1/economie/les-journaux-du-groupe-ebra-pourraient-mutualiser-leurs-informations-generales_1132245.html

Similar posts

1 Commentaire

  1. Federmann Georges Yoram's Gravatar Federmann Georges Yoram
    16 octobre 2012    

    Merci pour ces précisions éclairantes et inquiétantes sur l’avenir de la diversité et de l’indépendance.
    Pour Olivier Picard,je crois qu’il a été poussé vers la sortie (“congelé” en quelque sorte)
    plus qu’il n’a choisi de partir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Nos dossiers

Actions de résistance à la politique anti-Rom de la ville de Strasbourg 2012-2014

« Espace Hoche », un camp pour Roms, grillagé et surveillé, à Strasbourg, siège de la Cour européenne des Droits de l’Homme

Catégories

Archives

Abonnements aux flux RSS

et recevez une notification pour chaque nouvel article par email.

Traduire cette page

AfrikaansAlbanianArabicEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish