La consule de Roumanie à Strasbourg au campement Rom Saint-Gall


Cet après-midi, un peu avant 16h, on passait rue de l’Abbé Lemire du côté du campement Rom près du cimetière Saint-Gall, le plus grand des quatre menacés d’évacuation, lorsqu’on a vu une grosse berline, avec une plaque consulaire s’y engager.

Il s’agissait de la consule de Roumanie qui avec deux autres personnes s’est engagée par le tourniquet à la rencontre des Roms de Roumanie qui sont majoritaires à cet endroit.

Elle s’est entretenue avec plusieurs d’entre eux pendant près d’une demi-heure.

L’association Latcho Rom en a profité pour demander un entretien auprès de la consule. Nous lui avons fait état des demandes maintes fois répétées auprès de la ville de Strasbourg, sans résultat aucun: qu’au moins, en attendant que les familles Roms, qui ne bénéficieront pas de l’extension du site de la rue des Remparts se voient offrir un terrain plus viable, soit installé le minimum vital, c’est à dire l’eau, l’électricité et des WC…Ce que la ville refuse sous prétexte que les terrains , devenus si confortables, deviendraient permanents et que les familles ne pourraient plus en être expulsées sans vagues!

Une récente rencontre avec Marie-Dominique Dreyssé, adjointe aux affaires sociales, n’a eu d’autre résultat que la promesse vague d’un relogement sur un terrain correct avant Noël. Cette date approche!

Similar posts