A qui, à quoi profite le climat médiatico-politique toujours plus sécuritaire?

moloch

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les médias n’ont pas encore fini d’informer sur le suicide d’un homme dans une maternelle parisienne, qu’une autre alerte tient le public (car le citoyen est en voie d’éradication) en haleine. Cette fois c’est un jeune, manifestement malade psy qui menace ses congénères des lycées en Alsace. Et des centaines de policiers et gendarmes sont immédiatement mobilisés! Exercice de guerre civile en site réel…

http://www.rue89strasbourg.com/index.php/2013/05/17/societe/deploiement-policier-autour-des-lycees-du-bas-rhin/

A cette occasion, on a confirmation que tout ce qu’on met sur la toile peut être potentiellement écouté-vu-lu par la police avec ses grandes oreilles. Le Moloch veille 24h sur 24.

Tenir ainsi en haleine, de manière quasi permanente, par médias instantanés, toute une population, mondiale, n’est rien d’autre que la nouvelle façon de gouverner de ceux d’en haut.

Il s’agit d’en appeler au besoin instinctif de sécurité qui est en chacun de nous, fragiles humains que nous sommes, pour nous faire accepter les protecteurs étatiques et para-étatiques.

Un homme se suicide, dans une école, une fillette disparait, un lycéen se prend pour un jeune étasunien et menace de tirer dans le tas, tout ça, coco, c’est bon pour les gouvernements, c’est bon pour les médias capitalistes, c’est bon pour l’industrie sécuritaire.

Dépolitisons toujours plus grâce aux faits divers!

Et puisque vient de sortir un film sur Hannah Arendt, rappelons que le mal, celui d’en haut, comme celui d’en bas, vient de l’absence de pensée, à laquelle contribuent ces prétendues urgences sécuritaires qui chaque fois ne concernent qu’une petite partie de population, mais doit marquer les neurones de tous-tes.

Et c’est ainsi que le fascisme du 21e siècle s’installe peu à peu par décérébration.

Et si on résistait?

Similar posts
  • L’affaire Dreyfus vue d’A... Une cinquantaine de personnes se sont retrouvées hier au FEC pour une séance organisée conjointement par le Centre culturel alsacien et le Foyer de l’étudiant catholique consacrée à l’Affaire Dreyfus vue d’Alsace. C’est l’historien Jean-Claude Richez qui présentait le résultat de son travail de recherche en particulier dans la presse alsacienne (fort abondante!) des dernières [...]
  • Concessions autoroutières bradées au ... Vendredi 18 septembre 2020, Vincent DELAHAYE, rapporteur, a présenté à la presse les conclusions de la commission d’enquête sur le contrôle, la régulation et l’évolution des concessions autoroutières, au Sénat (1). Engagé dans la lutte contre le contournement Ouest de Strasbourg, veuillez trouver la réaction du collectif GCO NON MERCI : Le GCO, cette autoroute [...]
  • 500 manifestants à Strasbourg et une ... 500 manifestants pour cette rentrée sociale de lutte avec CGT, Sud, CNT,FSU, etc et PCF, PCOF, NPA, Sans Papiers d’Alsace… Cortège tranquille animé par un pôle radical formé en chemin. Il a fallu que les policiers emmerdent quelques gilets jaunes à l’issue de la manifestation. Totalement injustifié! Comme si la nouvelle préfète déjà rétoquée 3 [...]
  • Rentrée des luttes en Alsace Gilets jaunes, Marche pour le climat, Vélorution contre la Start up Nation Israël, femmes contre les violences machistes, on avait le choix des bonnes causes ce samedi 10 septembre. Le 11 septembre anniversaire du putsch de Pinochet au Chili Colmar Statue de la liberté à Colmar   Intervention UJFP-Alsace Vidéo de Christan Bonardi Publiée par [...]
  • A propos de la prétendue “impor... Lu dans les DNA du 7 septembre 2020 Géopolitique municipale Le conseil municipal de Strasbourg a approuvé lundi dernier une motion à la suite de l’agression antisémite d’un graffeur dans un quartier de la ville. La finalisation de ce texte a donné lieu à un vif échange entre des représentants de la majorité municipale, dont [...]

1 Commentaire

  1. 17 mai 2013    

    excellent schlomo, a plus!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.