Ni AntigΩnes, ni Femen…juste le féminisme

les antigones

« Je suis née pour partager l’amour et non la haine. » Antigone, de Sophocle

Un nouveau mouvement, qui se présente comme “un rassemblement de femmes” les AntigΩnes http://antigones.fr/ , est né, en réaction à l’agitation blanche-aryano-ukrainienne des Femen.

La citation mise en exergue, qui prend parti pour Antigone contre Créon, suffit déjà à prouver qu’elles ne comprennent rien au tragique d’opposition absolue qui donne à la fois tort et raison à chacun des deux dans leur conflit insoluble entre la loi familiale du sang, celle que le Pen père évoquait en disant qu’il préfère sa mère à sa fille, sa fille à sa cousine, et une femme de sa famille à une étrangère… et la loi de la cité.

Elles prétendent ” être des femmes à part entière“…(sic).

Elles clament, sans savoir que LAfemme, ça n’existe pas, selon le mot, souvent incompris de Lacan, que “La femme a sa dignité, celle-ci ne passe pas par l’exhibitionnisme et l’hystérie.“.

Comme si ces réalités, pas seulement féminines d’ailleurs, n’étaient pas aussi des modes d’apparition des humains.

Mais on a encore plus la puce à l’oreille quand elles se présentent ainsi, par l’exposition en avant des pères, des maris, des fils de l’ordre patriarcal:

Filles de nos pères, épouses de nos maris, mères de nos fils, (elles n’ont pas de filles?) nous ne rejetons pas les hommes. Nous sommes au contraire persuadées que c’est avec eux, en complémentarité, que nous construirons notre futur.“.

Encore des gens qui, par contresens, croient que la femme a été tirée d’une côte d’Adam et qu’elle lui est donc naturellement inférieure car seconde.

Elles signent, par ce “naturalisme” traditionnel très daté, qui renvoie en réalité à une construction sociétale, leur appartenance au camp de celles et ceux qui considèrent les homosexualités comme contre-naturelles et s’opposent avec les méthodes et les allié(e)s qu’on sait, au mariage pour tous-tes.

Les Antigones…what Sophocle?

http://www.lesnouvellesnews.fr/index.php/chroniques-articles-section/chroniques/2828-les-antigones-what-

Les Antigones, par elles-mêmes

http://antigones.fr/qui-sommes-nous/

Une contribution d’un professeur de philosophie en classes préparatoires, Philippe Touchet

http://lyc-sevres.ac-versailles.fr/soirees09-10.PhT.tragedie.pdf

On lira avec profit, et en édition de poche, Les Antigones, de Georges Steiner.

Complément 10h35

A y regarder de près, on retrouve au sein des Antigones des militantes identitaires de NAVNAL présentes au happening lyonnais, d’autres présentes à l’initiative d’interpellation de l’UMP par le Bloc identitaire, médiatisée ici et d’autres militantes identitaires pas nécessairement connues pour être au Bloc identitaire (mais dans les réseaux Europe jeunesse).

Ni à vendre ni à louer, Les Antigones… les militantes de la mouvance identitaire passent à l’action

http://lespapiersanthumes.wordpress.com/2013/05/27/ni-a-vendre-ni-a-louer-les-antigones-les-militantes-de-la-mouvance-identitaire-passent-a-laction/

Read
Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !